DOPAGE RAJA
30 décembre 2005 19:49

Dopage - Suspension d'un joueur du Raja, le premier cas au Maroc
ven 30 déc, 18h40

RABAT (Maroc), 30 déc 2005 (AFP) - - Le club marocain du Raja de Casablanca (1re div.) a décidé de suspendre son joueur Abdessamad Abdelouahed pour dopage à la suite d'un contrôle positif effectué récemment par la Confédération africaine de football (CAF), a-t-on appris vendredi auprès de la direction de l'équipe.

Il s'agit du premier cas de dopage qu'enregiste le Maroc en sein d'un de ses clubs de football.

(Publicité)
"La suspension de ce joueur qui a consommé (avant un match international) un dérivé du haschisch (résine de cannabis) est confirmée jusqu'à nouvelle ordre", a déclaré vendredi un responsable du Raja à la radio internationale Médi 1 qui émet depuis Tanger (nord du Maroc).

Le joueur en question avait été soumis le 15 octobre à Tunis à prélèvement urinaire lors de la demi-finale retour qui avait opposé le club tunisien Etoile du Sahel et son équipe pour le compte de la Ligue des champions d'Afrique.

"L'analyse de l'échantillon A du joueur Abdessamada Abdelouahed a révélé la présence du tetrahydrocamafinol (THL), une substance prohibée par la Fédération internationale de football (FIFA), a précisé la direction du Raja.

Dans l'attente des résultats de l'analyse de l'échantillon B, demandée par le Raja à ses frais, "le club casablancais a décidé de suspendre sans délai le joueur et geler son salaire et ses primes", a précisé la même source.

En attendant la décision définitive, la direction du Raja Casablanca a assuré à la radio Médi 1 que "tout autre écart de joueur sera sévèrement sanctionné".

Le club a souligné en outre, dans un communiqué que lors des compétitions africaines et arabes tenues en 2005, "plusieurs joueurs du Raja Club Athletic ont subi les contrôles antidopage qui se sont avérés négatifs".


mc/el






Modifié 1 fois. Dernière modification le 30/12/05 19:52 par 9ach 9ach.
4 janvier 2006 21:05
eh ! ils sont où les temps de DOLMI, qui fumait son joint dans le couloir en renntrant sur le terrain
 
Facebook