Doit-on lever les mains pour invoquer ?
Doit-on lever les mains pour invoquer ?



SHeikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli ash-SHeikh (qu’Allâh le préserve)


BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm


SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh (qu’Allâh le préserve) a expliqué que l’invocation est une chose demandée et particulièrement aux heures où les invocations sont acceptées par Allâh – Ta’âla. Tel qu’entre l’appel à la prière et l’appel à son accomplissement, là où les invocations ne sont pas rejetées comme cela a été rapporté dans la Sounnah. Quand le musulman prie deux unités de prière et souhaite invoquer après cela, il n’y a pas de mal à ce qu’il lève ainsi les mains pour invoquer, car le fait de lever les mains pour invoquer fait partie du comportement à avoir lors des invocations.

Le fondement à cela est que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam), lorsqu’il fut avec ses Compagnons, entra un jour dans une mosquée et pria deux unités de prière et ensuite invoqua. Et lorsqu’il s’est retourné vers ses Compagnons, ils lui ont dit : « Est-ce que tu as invoqué ? » Il répondit : « J’ai demandé à mon Seigneur » trois fois. Un hadîth rapporté par Muslim dans son Sahîh.

Ce que l’on tire du hadîth est qu’il n’y a pas de mal à faire des invocations après une prière surérogatoire dans la mosquée en levant les mains, car cela a été fait par le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) et par les anciens pieux.

Ceci dit, certains parmi les gens de science ont dit : « Celui qui accomplit cela tout le temps, il n’y a pas de preuve à cela dans la Sounnah ». Ce qui fait référence à celui qui lève les mains tout le temps après avoir prié. Il a été rapporté dans la Sounnah que les invocations sont faites de cette manière, mais de manière temporaire, parfois la personne le fait et parfois elle le délaisse. En dehors des invocations faites entre l’appel à la prière et l’appel à son accomplissement où il a été rapporté qu’elles ne sont pas rejetées.
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook