Dieudo répond à Marine Le Pen
sacre dieudo...

video ici
Comment Dieudonné est devenu antisémite

Sa proximité avec les milieux antisémites remonte bien avant son rapprochement avec le Front national et l'Iran d'Ahmadinejad.

Un certain nombre de Français - comme en témoignent par exemple les réactions en ligne - continuent de percevoir Dieudonné comme un simple provocateur qui aurait été poussé au radicalisme par un lynchage médiatique unilatéral. Il n'en est rien. Dieudonné tient un discours obsessionnel compulsif - sans aucun second degré - qui s'est cristallisé depuis longtemps et s'est constitué des liens dans les milieux antisémites bien avant son rapprochement spectaculaire avec le Front national. Retour sur les moments clés de son parcours qui n'est pas, comme beaucoup le pensent, une lente dérive. Mais l'histoire d'un antisémite endurci depuis plusieurs années.

Chapitre 1 : les prémisses de la haine dès 2002

La polémique Dieudonné naît le 1er décembre 2003 avec son célèbre sketch du rabbin nazi sur le plateau de Fogiel. L'affaire fait grand bruit. Pourtant, à cette époque, Dieudonné, ancien militant de gauche, a déjà fait de nombreuses déclarations, autrement plus graves. Et qui n'étaient pas des sketchs. En janvier 2002, celui qui n'avait pas reçu de financement de la part du CNC pour son film «Le code noir» sur l'esclavage déclare à «Lyon Capitale»: «pour moi, les juifs, c'est une secte, une escroquerie. C'est une des plus graves parce que c'est la première» (il sera condamné, pour la première fois, pour ces propos bien plus tard en février 2007 par la cour de cassation).

Récidive en octobre sur blackmap.com: «étant donné que le noir dans l'inconscient collectif porte la souffrance, le lobby juif ne le supporte pas parce que c'est leur business! Maintenant, il suffit de relever sa manche pour montrer son numéro et avoir droit à la reconnaissance». Le discours est fixé, il ne changera plus.

Chapitre 2 : Le compagnon de route de la cause palestinienne radicale (2003-2004)

L'affaire du sketch est suivie d'une série de propos violents dans la presse. En janvier 2004 à «The source»: «La population juive n'aime pas que je dénonce certaines de leurs manipulations médiatiques». En février au «JDD»: «ce sont tous des négriers reconvertis dans la banque, le spectacle et aujourd'hui, l'action terroriste qui manifestent leur soutien à la politique d'Ariel Sharon» (il sera condamné pour ces propos bien plus tard, en novembre 2007).

A cette époque, Dieudonné est encore soutenu par de nombreuses personnalités comme Mouloud Aounit, alors secrétaire général du Mrap, qui vient lui apporter son soutien en février quand son spectacle à l'Olympia est annulé. En avril, ce sont Benoît Delepine de Canal + ou encore Robert Ménard de Reporters sans frontières qui prennent sa défense lors du «procès du sketch».

Au-delà de la liberté d'expression, Dieudonné devient surtout une figure de la cause palestinienne en annonçant au printemps sa candidature aux européennes - déjà - sous l'étiquette Euro-Palestine. Parallèlement, d'autres personnalités apparaissent dans son entourage à ce moment-clé. Ils ne le quitteront plus. Ginette Skandrani, coéditrice d'un faux antisémite «Le manifeste judéo-nazi d'Ariel Sharon» et exclu des Verts pour négationnisme, ainsi que certains de ses amis: Serge Thion, exclu du CNRS pour négationnisme, Assani Fassasi, proche du régime libyen et animateur du Collectif des filles et fils d'Africains déportés (Coffad), Mohamed Latrèche, président du très radical Parti des Musulmans de France (PMF). Survient aussi Alain Soral, intellectuel du FN qui rejoint le comité de soutien d'Euro-Palestine. C'est d'ailleurs officiellement à cause de Soral et de ses «propos antisémites» sur France 2 en septembre 2004 qu'Euro-Palestine prend ses distances en octobre avec un «Dieudonné sur une pente très glissante».

La mini affaire Soral vaudra à Dieudonné en septembre un nouveau soutien: celui de Maria Poumier, une proche du négationniste Roger Garaudy. Le laïque Dieudonné achève l'année 2004 en recevant dans son théâtre parisien de la Main d'or les juifs extrémistes (et antisionistes) du mouvement Neturei Karta et en défilant contre l'interdiction d'Al Manar, la chaîne télé du Hezbollah libanais. A ce moment-là, son réseau antisémite est déjà constitué. Il provient en majorité de la gauche radicale. Mais peu en parle. Ce n'est qu'avec un nouveau scandale - il décrit la Shoah comme une «pornographie mémorielle» - que Dieudonné refait la Une des journaux pour la seconde fois.

Chapitre 3 : Le rapprochement discret avec le FN (2005- fin 2006)

En mars 2005, Dieudonné se solidarise avec Bruno Gollnisch, exclu alors pour cinq ans de l'université de Lyon-III à la suite de propos controversés sur les chambres à gaz. S'il dit avoir des« positions politiques radicalement opposées», il le soutient car «on est dans un Etat de droit, sous la pression d'un lobby qui se croit tout permis dans ce pays». En octobre, le FN lui rendra d'ailleurs la politesse en demandant de concert avec l'ancien humoriste la démission de Marc-Olivier Fogiel de France 3.

En juin, interviewé par Novopress.info, émanation des «Identitaires», il dénonce la connerie des «sionistes». Le mois suivant, il théorise l'utilisation de ce mot: « je ne prononce pas le mot juif. Après mes différents procès, j'ai compris qu'il pouvait y avoir interprétation sur ce mot alors que sur sioniste, il n'y a pas d'interprétation possible».

En avril 2006, Dieudonné, candidat depuis décembre 2005 à la présidentielle, accorde une interview au numéro un de la nouvelle version du mensuel «Le choc du mois». Un média d'extrême droite dirigé par Jean-Marie Molitor, également directeur de l'hebdomadaire « Minute ». Le titre avait cessé d'exister en 1993 après la publication d'une interview de... Robert Faurisson. Dans son entretien, Dieudonné établit une communauté de destin entre lui et Jean-Marie Le Pen, son ancien ennemi: «il est la vraie droite, je suis la vraie gauche, le Nouvel Empire n'aime ni les uns ni les autres». Fin juin, le site «La banlieue s'exprime» d'Ahmed Boualek, proche du FN, révèle que le coordinateur de campagne de Dieudonné est un certain «Marc Robert», de son vrai nom Marc Georges, responsable frontiste, proche du régime baasiste irakien. C'est avec lui que Dieudonné part fin août au Liban soutenir de hauts responsables politiques, notamment du Hezbollah. Il est également accompagné de Frédéric Châtillon, ancien responsable du GUD (et d'Alain Soral, devenu entre temps plume de Jean-Marie Le Pen).

Chapitre 4 : Le coming-out frontiste, Dieudonné décomplexé (fin 2006 à aujourd'hui)

Lorsque Dieudonné se rend à la fête du FN au Bourget le 11 novembre 2006, la plupart des médias s'en étonnent. Il s'agit officiellement de répondre à la «main tendue par le FN aux Français d'origine étrangère». Autre amabilité: Jean-Marie Le Pen est invité en décembre 2006 à son spectacle au Zénith (en compagnie, entre autres, de Thierry Meyssan, auteur de «L'effroyable imposture»). Même si ce rapprochement avec l'extrême droite traditionnelle n'est pas nouveau, son officialisation va coûter à Dieudonné la plupart de ses soutiens. D'autant plus que sa virginité judiciaire derrière laquelle il se retranchait jusqu'alors cesse avec sa première condamnation pour injure raciale en février 2007. Mois durant lequel il exprime sa solidarité, lors d'une conférence de presse, avec Kémi Séba, leader du groupuscule suprématiste noir Mouvement des damnés de l'impérialisme (ex tribu Ka), qui vient d'être condamné à deux mois de prison ferme. Dieudonné, alors plus prudent, avait pourtant officiellement pris ses distances avec ce militant ouvertement raciste en avril 2005.

Désormais décomplexé, Dieudonné participe en mars 2007 à un voyage au Cameroun, son pays d'origine, avec Jany Le Pen et ne cache pas, en avril 2007, préférer Jean-Marie Le Pen à Nicolas Sarkozy en cas de duel au second tour de la présidentielle. La suite est connue et les médias relaient fréquemment ses frasques: le baptême de sa troisième fille par Jean-Marie Le Pen en juillet 2008 (Libération) ou encore la location de son théâtre au FN en septembre 2008 (Le Parisien).

Avec la remise d'un prix de «l'infréquentabilité au négationniste Robert Faurisson en décembre 2008 au Zénith ll transgresse le tabou ultime. La mairie de Paris semble dès lors déterminée à trouver un moyen de faire fermer le théâtre de la Main d'or. «Ce lieu est l'épicentre de la toute la nébuleuse anti-juive de Paris», confirme le politologue Jean-Yves Camus. Parmi les mouvements qui le fréquentent, citons le Rassemblement des Etudiants de droite (RED, renouveau du GUD), la Droite socialiste (droite ultra) et bien évidemment Egalité et Réconciliation, l'association d'Alain Soral.

La farce ne semble pas prête de finir...

Marc Caen
Il va être un peu émbette maintenant que marine est marié à un juif



Pour défendre une femme , il faut commencer par la respecter
Etre tolérant , c'est faire un TOLLE A L'ERRANCE
louis aliot un juif? c'est un bon toulousain amateur de charcuteries et de rugby. toi aussi tu commences à voir des juifs partout azl? .
Moi je le trouve marrant.
Je n'ai pas voulu être influencé par les médias de masse et cette chasse aux sorcières dont il a été victime, j'ai été voir une de ses pièces et franchement, je me suis bien marré.
Ceci dit, je trouve qu'il concentre toute son énergie sur le même sujet, ce qu'il le rend un peu suspect et c'est bien dommage...
Néanmoins, il reste un très bon humoriste.
Goldaman; comme tout le monde, il FAUT METTRE UN LIEN vers tes sources.

Ton article date de 2009, publié par le magazine Slate.

Tu as peur de te contredire?

Qui est derrière ce magazine?

Tiens, il y a Jacques Attali dans le capital de slateOups

Slate appartient au washington post, et ce journal appartient à............
sacré bengi, toujours dans la chasse au juif, hein?
ben oui, dassault n'est pas juif lui non plus. la liste est tellement longue de francais pseudos juifs avancés sur yabi.
meme moi j'en suis un d'apres les debiles du forum. grinning smiley
Les faits, rien que les faits:

Qui est le propriétaire du washington post, qui est propriétaire de slate, torchon sioniste?

Qui sont les rédacteurs en chef de salte.com?
Pour Dassault-Bloch.



Marcel Bloch-Dassault, les Juifs et Israel (réponse à ActuJ 1095, p5)
marcel dassault La critique des Mémoires de Chirac en p5 du dernier ActuJ 1095 relative à Dassault et Israël doit absolument être complétée pour défendre l’image du grand Marcel Bloch-Dassault auprès des juifs et d’Israël.

En tant que Directeur à EADS pendant 28 ans (actionnaire à 46% de Dassault) et que lecteur spécialiste du sujet, je vous serai reconnaissant de publier le courrier suivant :

» Dans votre critique de ses Mémoires du N°1095, vous soulignez que Chirac y décrit un Dassault, outré que l’on puisse prendre en compte Israël ou sa judéité avant la France.
Marcel Dassault a aidé Israël au maximum de ses possibilités et en passant outre, tant qu’il l’a pu, aux ordres de de Gaulle. En voici l’exemple le plus marquant :
De Gaulle, en visite un dimanche au CEA (Base de l’Atome militaire) en 1962, y découvre une voiture isolée au parking.
Quand on lui explique, gêné, que c’est celle d’un expert israélien qui y a ses bureaux, et qu’il comprend au passage, que les militaires israéliens ont aussi des bureaux au sein du Ministère de la Défense, il donne un ordre précis.
Pour cadrer avec la politique proarabe et pétrolière de la France, ces personnes doivent quitter les lieux
ET il rappelle qu’aucun matériel militaire nouveau ne saurait être vendu à Israël.
Or, Dassault sous couvert de son Ministre de tutelle complaisant, passera outre jusqu’au boycott absolu de la Guerre des 6 jours.
(Ce boycott est bien plus dur car il interdit maintenant les rechanges, clouant au sol les matériels déjà vendus…).
Pendant 5 ans, Dassault poursuivra, malgré les ordres, sa coopération active avec Israël, en tant qu’ex-juif et toujours proisraélien.
Shimon Pérès (dont un Bureau était au Ministère de la Défense, jusqu’au début 60 et qui contribua ainsi à l’atome israélien) relate ces faits, en complément de bien des personnalités.
Israël cloua au sol l’Armée égyptienne en 67, grâce aux Mirages de Dassault : les juifs de France doivent savoir que, tout comme Israël, ils doivent beaucoup à ce très grand personnage qu’était Marcel Bloch-Dassault, fidèle à ses origines, jusqu’au bout et malgré sa conversion ! »
Félix Perez, ancien Directeur à EADS (à 46% actionnaire de Dassault).

[www.terredisrael.com]

Et ce n'est pas un site antisémite qui le ditOups
de la propagande.
de toute façon, pour un antisemite, un juif qui ne croit pas ou s'est converti, s'est marié avec un non juif, n'a plus de lien avec sa communauté, ça reste un juif. et méme s'il n'a qu'un arriére grand pére juif, c'est un juif.
vous les antisemites, les baltringues soit disant antisionistes, vous n'avez que ça pour expliquez le monde: musulmans vs juifs. ou musulmans vs "occidentaux".
c'est à travers ce prisme simpliste et reducteur que vous analyser l'actu.
vous arrivez à vous convaincre que les patrons de presse francais, tous de bons francais non juifs, sont obligatoirement juifs.
idem pour les grosses fortunes. et méme avec la liste sous les yeux, vous ne voulez rien entendre. cela tient de la maladie.
Citation
coldman a écrit:
de la propagande.
de toute façon, pour un antisemite, un juif qui ne croit pas ou s'est converti, s'est marié avec un non juif, n'a plus de lien avec sa communauté, ça reste un juif. et méme s'il n'a qu'un arriére grand pére juif, c'est un juif.
vous les antisemites, les baltringues soit disant antisionistes, vous n'avez que ça pour expliquez le monde: musulmans vs juifs. ou musulmans vs "occidentaux".
c'est à travers ce prisme simpliste et reducteur que vous analyser l'actu.
vous arrivez à vous convaincre que les patrons de presse francais, tous de bons francais non juifs, sont obligatoirement juifs.
idem pour les grosses fortunes. et méme avec la liste sous les yeux, vous ne voulez rien entendre. cela tient de la maladie.

M^me avec des preuves tu continu !

Baltringues....?! anti........?! des preuves rien que des preuves !.
mais maintes fois j'ai donné la liste des grandes fortunes françaises, des grands patrons de presse et des médias. mais ça sert à rien. ils sont indécrottables.
il faut bien trouver un coupable. le systeme capitaliste, la lutte pour les resources entre états, le lobbying des multinationales.......etc ça n'existe pas. non, il y a le juif qui fomente des complots pour etre méchant avec tout le monde et surtout avec les pauvres musulams. voial dans quel monde vivent nos idiots "antisionistes".
Citation
coldman a écrit:
mais maintes fois j'ai donné la liste des grandes fortunes françaises, des grands patrons de presse et des médias. mais ça sert à rien. ils sont indécrottables.
il faut bien trouver un coupable. le systeme capitaliste, la lutte pour les resources entre états, le lobbying des multinationales.......etc ça n'existe pas. non, il y a le juif qui fomente des complots pour etre méchant avec tout le monde et surtout avec les pauvres musulams. voial dans quel monde vivent nos idiots "antisionistes".

parce que tu crois qu'ils vont tout déclarer ? qu'ils partent pas avec la caisse en laissant tout le monde sur le carreau ?
Aucune liste ne m'interesse.
Citation
coldman a écrit:
sacré bengi, toujours dans la chasse au juif, hein?
ben oui, dassault n'est pas juif lui non plus. la liste est tellement longue de francais pseudos juifs avancés sur yabi.
meme moi j'en suis un d'apres les debiles du forum. grinning smiley

non toi tu n'es pas juif. tu es un de ceslarbins de juifs qui deffendent les sionistes plus que les juifs juste pour plaire a ses maitres.
des comme toi y a en a meme chez les arabes.meme chez les palestiniens.
des comme toi c,est la principale arme des juifs.
des vrais larves.



yawning smiley
Citation
coldman a écrit:
louis aliot un juif? c'est un bon toulousain amateur de charcuteries et de rugby. toi aussi tu commences à voir des juifs partout azl? .
Coldman, tu sais bien que je ne fais pas dans la démagogie, le mari de sa mère est juif, et je ne sais pas si tu suis l actualité, ce monsieur s est rendu dernièrement en Israël pour redorer l image de marque des lepen et c est également lui qui est à l,origine de la rencontre de marine avec des homme d influence juifs aux états unis



Pour défendre une femme , il faut commencer par la respecter
Etre tolérant , c'est faire un TOLLE A L'ERRANCE
Sur ce coup là ,je trouve que Dieudo lui répond très mal,je m'attendais a beaucoup mieux.....
Il faut arrêter avec vos histoires antisémite etc...,si Dieudo est Antisémite ,la France est Islamophobe !!!!



+++++++TANGER++++++++
La vitesse de la lumière étant supérieur à celle du son, il est normal que beaucoup de gens paraissent brillant avant d'ouvrir leur gueule.
Citation
Emma peel a écrit:
parce que tu crois qu'ils vont tout déclarer ? qu'ils partent pas avec la caisse en laissant tout le monde sur le carreau ?
Aucune liste ne m'interesse.

Oui on a compris que rien ne vous intéresse si ce n'est chercher des complots juifs partout.
C'est tellement plus simple de trouver des gens qu'on rend responsables de tous les maux de la planète.

Tout dans la vie ne tourne pas autour des juifs et des musulmans, gagnez un peu en humilité.
Citation
azl95 a écrit:
Citation
coldman a écrit:
louis aliot un juif? c'est un bon toulousain amateur de charcuteries et de rugby. toi aussi tu commences à voir des juifs partout azl? .
Coldman, tu sais bien que je ne fais pas dans la démagogie, le mari de sa mère est juif, et je ne sais pas si tu suis l actualité, ce monsieur s est rendu dernièrement en Israël pour redorer l image de marque des lepen et c est également lui qui est à l,origine de la rencontre de marine avec des homme d influence juifs aux états unis


son pére est un platrier ariégeois. aliot est un type qui depuis tout jeune a milité à l'extréme droite. etudiant, il etait à l'uni, le syndicat etudiant d'extreme droite dont on ne peut pas dire qu'il soit philosémite. surtout à l'epoque. il faut arréter le délire.
Goldman qui poste à 4 heures du matin, pour défendre ses mensonges.

Il faut être payé pour être aussi assidu!
ou travailler en horaires décalés.
allez, j'avoue, c'est moshe dassault et samuel bouygues qui me financent pour répandre le sionisme sur le net.
grinning smiley
Facebook