Le dictateur Franco avait perdu un testicule
Le dictateur Franco avait perdu un testicule
MADRID | Le dictateur espagnol Francisco Franco (1892-1975) n'avait qu'un seul testicule, affirme dans le journal El Mundo dimanche le journaliste et écrivain espagnol José Maria Zavala, citant la petite-fille de l'urologue du dictateur.

Ana Puigvert, elle-même médecin, andrologue, a affirmé au journaliste que son grand-père Antonio Puigvert, un urologue reconnu qui a eu Francisco Franco comme patient, lui avait fait part à plusieurs reprises de cette particularité.

L'auteur a la certitude que cela est le résultat d'une blessure subie en 1916 par Franco lors d'une bataille, à El Biutz, non loin de Ceuta, aujourd'hui enclave espagnole en territoire marocain.

Dans la nuit du 28 au 29 juin 1916 Franco, alors capitaine, a mené un assaut au cours duquel il a été touché au bas ventre et sérieusement blessé dans le cadre des affrontements de la guerre du Rif, la région étant alors sous protectorat espagnol.

Le journaliste, citant divers auteurs de biographies de Franco, ajoute qu'une telle blessure aurait pu causer une stérilité chez le futur dictateur.

Il se fait l'écho de plusieurs ouvrages laissant entendre que l'unique fille du couple Franco, Carmen Franco, née en 1926, serait en réalité la fille du frère de Francisco Franco, Ramon Franco.

Francisco Franco, après avoir participé à un soulèvement militaire contre le régime républicain, qui a entraîné une guerre civile (1936-1939), a dirigé l'Espagne jusqu'à sa mort en 1975.

Sa disparition a ouvert la voie à la transition vers la démocratie, jusqu'aux premières élections libres de l'après-Franco, en juin 1977.

[www.tdg.ch]
 
Facebook