News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
La déforestation
Chronique d'Hubert Reeves sur la déforestation:

[www.radiofrance.fr]

L'influence de l'espèce humaine sur les forêts du globe ne date pas d'hier. La déforestation a commencé il y a environ dix mille ans. C'est le moment où les hommes ne se nourrissent plus seulement des produits de la chasse et de la cueillette des plantes sauvages, et inventent l'agriculture et l'élevage des animaux en captivité (bovins, ovins). En termes techniques, c'est le passage du paléolithique au néolithique. On coupe les arbres et on aménage des clairières pour faire place aux cultures et aux pâturages. Bien que localement très intensive, cette opération ne touche cependant que certaines aires de la planète, surtout les régions de climat tempéré : Moyen-Orient, Europe, Inde, Chine.

Depuis cinq cents ans, cette activité s'est étendue et intensifiée avec la colonisation des territoires vierges par les puissances européennes, et le développement des techniques d'exploitation forestière.

Si, dans les régions tempérées, la coupe des arbres s'est beaucoup ralentie depuis le début du 20ème siècle, l'exode rural et l'abandon de nombreuses fermes ayant entraîné un reboisement des terrains autrefois cultivés, tel n'est malheureusement pas le cas dans les territoires équatoriaux (Amazonie, Indonésie, Afrique Centrale) où la déforestation se poursuit à un rythme effarant. Les principales causes sont les cultures sur brûlis, les « coupes à blanc » amenant des profits rapides, ainsi que la pression démographique exigeant toujours de nouvelles zones d'habitation.

On estime aujourd'hui que plus de la moitié du manteau forestier de notre planète a disparu. En Amazonie, par exemple, pour faire place a des pâturages, un territoire équivalent à celui de la France a été déboisé en à peine 25 ans. Les observations faites à partir des satellites montrent clairement, d'année en année, l'étendue de la déforestation.

Le réchauffement de l'atmosphère est également responsable de la diminution des arbres. Une longue sècheresse en Indonésie, vraisemblablement causée par l'effet de serre a été une des causes indirectes des gigantesques feux de forêts dans cette région, il y a quelques années. On prévoit que ce réchauffement climatique, de 2 à 5 degrés au cours du siècle actuel, va entraîner une forte hausse des feux de forêts au Canada et en Sibérie, provoquant un déboisement progressif jusqu'à la limite boréale des arbres.

La déforestation a des effets hautement nocifs sur l'air par l'émission de gaz carbonique résultant de la combustion du bois ou de sa décomposition. Elle affecte aussi la qualité de l'eau qui s'écoule dans les bassins versants.

Heureusement, des signaux encourageants nous parviennent, montrant que ce problème est maintenant reconnu et que des actions positives sont programmées. De bonnes nouvelles nous arrivent de Chine et d'Espagne où de vastes plans de reforestation ont été entrepris ces dernières années. Le Brésil vient de créer, à la limite de la frontière de la Guyane, un parc national de la dimension de la Belgique. Il faut pourtant préciser que ce territoire protégé ne correspond qu'à environ 1 % de la forêt amazonienne et que le reste est encore hautement menacé. Cependant, chaque petit pas est à saluer.

De même la Guinée Équatoriale vient de un créer un Institut de développement forestier pour « promouvoir et garantir les ressources forestières pour leur utilisation rationnelle et durable ».

Rappelons que la France possède dans ses territoires quelques-unes des forêts équatoriales les plus riches de la planète. Je pense en particulier à la Guyane aujourd'hui bien maltraitée par les chercheurs d'or (les orpailleurs). Il faudrait de toute urgence que des mesures soient prises pour protéger ces lieux si riches en biodiversité.

Dernier point trop souvent ignoré : il importe que les populations locales soient partie prenante de la gestion de ces lieux en tant qu'acteurs responsables. À ce prix seulement ces gens s'intéresseront à cette opération et assureront son efficacité …





Jean-Paul Moreau
Il importe aussi, que les pays industrialisés réduisent effectivement leurs rejets de polluants, notamment de CO2. (accords de Kyoto)


Reeves est quelqu'un qui a dit lors d'une emission télévisée que la civilisation arabo-musulmane était incapable de produire de grands savants tels Galilée..

En plus d'être un stupide et mercantile "astrophysicien" médiatique, il ignore tout de l'Histoire....
As tu les références de cette interview?





Jean-Paul Moreau
C'était "culture et dépendances" sur la 3. il y a qq mois.
Personne n'est parfait.......en tout cas...celà ne doit pas occulter le fait qu'il dit des choses très intéressantes sur le plan environemental!





Jean-Paul Moreau
Ce reeves est un branquigol!

La civilisation arabo-musulmane a produit des savants qui pourraient lui en apprendre!

Quand à gallilee qui a dit "et pourtant elle tourne",les astronomes arabes l avait déja signalè des siécles auparavant.

Ce qu il dit dans cet article notre professeur des sciences naturelles,nous l avait appris en sixiéme.winking smiley

Des petites piqures de rappelles de tant à autre celà ne fait pas de mal.............et puis juger une personne sur une phrase...c'est un peu limite!!!!!!!!





Jean-Paul Moreau
De plus...il s'agit d'une chronique hebdomadaire........Hubert Reeves y aborde un thème différent chaque semaine!!!!!!





Jean-Paul Moreau
Moreau a écrit:

> Des petites piqures de rappelles de tant à autre celà ne fait
> pas de mal.............et puis juger une personne sur une
> phrase...c'est un peu limite!!!!!!!!
>
>
Une phrase qui laisse deviner beaucoup de choses...

Et puis ce hubert reeves en quoi est il une réference?

Moreau, j' ai longtemps etait un grand fan de Hubert Reeves , j avais devore 3 de ses livres...jusque ce mercredi soir en France, ou ce Gus inculte a devoile son vrai visage en traitant la civilisation arabo-musulamne de sterile, Gizbert a sourit, moi aussi mais avec un rictus de mepris!!! winking smiley
Quand on sait que c' est certainement la civilisation qui a eu le plus grand apport pour l' humanite, je pense qu'il est legitime de ranger c vieux cacochyme et morribond au placard des vieux retraite qui delirent winking smiley





$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$
Le texte que je viens de taper a porté plainte confused smiley
$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$
M.Moreau,

avant tout je te remercie de nous sensibiliser sur "le bien commun"!!

cependant j'aimerais informer les "yabiladiens" que la notion d'ecologie viens d'un reformiste musulmans confused smileyaid el Nourssi qui a introduit cette notion en 1930 au sein de son mouvement d'education populaire Nourouj.

Qu'en penses tu?
salut cher addi

si ma mémoire est bonne la notion d'écologie est l'oeuvre de haeckel ernst en 1866, si tu peux me parler un peu de ce said elnourssi ça m'interesse

merci d'avance
Khalid,

je ne te parle pas de l'ideologie je te parle de son application et sa transmission.
Said Nursi est né en 1877 dans le Sud-Est de la Turquie et est mort en 1960 à Urfa sa devise " Je prouverai au monde entier que le Coran est une source de Lumière qui ne mourra jamais et ne s'éteindra jamais ! " , son oeuvre est immense tant au niveau sociale que spirituelle, il est notamment l'auteur de risal-i-nur qui develloppe l'idée que Le Coran a un côté qui parle à tous les siècles. Le Risale-i Nur, alors, explique ce côté du Coran qui parle à notre temps, c'est à dire une contextualisation permanente et une interpretation tourné vers l'action (education, santé...), je t'invite à etudier cette penséé des reformateurs et qui est né des travaux de Al afghani, Mohamed Iqbal a ecrit un livre très interessant sur cette pensée fin 19eme.
merci addi

ou je peux trouver l'ouvrage risale-i Nur ?


le site que tu m'a recommandé l'autre fois www.harunyahya.com est trop riche en terme de preuves scientifiques fournis par l'islam ds ses textes sur certaines réalités scientifiques

j'invite tous les yabiladiens à consulter ce site

et surtout grand merci à toi addi
ci dessous le site rassemblant le Rissalat-i-nur mais il n'est pas evident a comprendre je t'invite plutot à lire un livre extraordinaire rassemblant toute la pensée reformatrice de la fin du 19 eme au debut 20 eme et qui a été oublié notamment depuis la revolution iranienne (1979) et des recents amalgames "tous fous, tous fanatique":
The reconstruction of religious thought of Islam (1934); tu peux le trouver il est du pakistanais Mohamed Iqbal ou sinon tu as les articles de la revues Al manar (entre deux guerres) du syrio-libanais Rashid Rida
je suis a ta disposition mon frère, je pense que l'on se doit d'etudier toute ses references (afghani;Iqbal, Rida, Nursi, beni badis, al banna..) car il en réellemeny introduit le temporelle dans l'Islam et donc travailler sur le social, le contexte et l'humanisme.

[www.risaleinur.com]
Je ne connais pas Said el Nourssi........je vais essayer de me renseigner un peu plus à son sujet....sinon la notion d'écologie est très vieille.......Beaucoup de civilisations avaient d'ailleur une manière de vivre qui étaient en harmonie avec les différents éléments naturels..(En asie et en Amérique précolombienne..etc..)...



Fable amérindienne





Celui qui coupe les arbres coupe sa propre vie

.

Quand j'étais enfant mon père me disait souvent, " mon fils, ne coupe pas les arbustes

verts sans raison. Chaque fois que tu fais cela tu abrèges ta propre vie. Tu te prépares une

lente agonie . "

.

Cette mise en garde m'inquiète toujours, particulièrement depuis l'époque où j'ai coupé

à la machette et avec insouciance quelques petits arbres au bord de la route.

.

L'avertissement de mon père n'avait rien de nouveau : il venait des anciens qui l'avaient

dit dans des temps reculés. Et mon père qui connaissait leurs enseignements, me les répé-

tait ainsi qu'à mes frères. Maintenant, lorsque j'entends parler de pollution, d'érosion, de dé-

forestation, je comprends la valeur de cette vieille philosophie. Ces choses sont des signes

de la lente agonie que nos anciens pressentaient quand ils disaient, " celui qui coupe les arb-

res sans raison abrège sa propre vie ".

quelques liens


[perso.wanadoo.fr]

[perso.wanadoo.fr]

[escaleenchine.free.fr]

[www.francophonie.org]

[www.notre-planete.info]

[www.hominides.com]

[www.astrosurf.com]





Jean-Paul Moreau
Ok M.Moreau, je parle moi, de son enseignement et de la sensibilitation à l'ecologie en particuliers, je t'invite effectivement à etudier le parcours et les oeuvres de said Nursi qui a grandement contribué au renouveau de la pensée musulmane.


Que penses tu egalement de tous ce deballage mediatique autour du 60 eme anniversaire de la liberation............?
 
Facebook