News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Débat : la dawa aux non musulmans
Salam haleikoum,

J'aimerai lancer ce débat inshaAllah sur l'appel à l'islam.


La dawaa ne s'adresse pas qu'aux non musulmans mais également à notre propre oumma cependant on va se limiter pour ici aux non musulmans. Ce débat concerne essentiellement les musulmans vivant en Europe (ou au Canada), c'est à dire des pays non musulmans où ils sont en minorité.


D'abord, pour alimenter le débat, vous pouvez lire l'article suivant :
Doit-on prêcher l'Islam aux non-musulmans ?
[www.yabiladi.com]


La participation de tous est demandée :

- des musulmans de naissance qui cotoient des non musulmans à longueur de journée
- des convertis par leur changement de mode de vie et leur rapport avec leurs proches, voisins, collègues
- les non musulmans sur la réception et la perception qu'ils ont pu avoir des musulmans et donc de l'islam au cours de leurs vie.


Voilà les bases du débat :

1) Qu'est ce que la Dawaa à vos yeux? Qu'est ce que ça signifie?


2) Comment voyez-vous le dialogue avec les non musulmans? Sous quelles formes doit elle se faire?


3) Pensez-vous que le contact direct (c'est à dire parler ouvertement de l'islam) soit possible? Que pensez-vous dire pour présenter l'islam? Pour présenter les musulmans? A vos collègues, à vos voisins, à vos amis ...


4) Avez-vous eu des occasions de parler avec un non musulman de religion? Quels sont les sujets qui reviennent? Y a t'il des moments particuliers où vous sentez que l'autre est à l'écoute (moments forts d'actualité par exemple)?


5) Que manque t'il à la communauté pour passer le message? Quelles sont les priorités que doivent se donner les acteurs d'association musulmanes comme les mosquées ou les assos d'échange?


6) Aux convertis : Comment faites vous pour passer les valeurs de l'islam au sein de vos proches non musulmans? Comment vous perçoivent ils? Quelles sont les difficultés que vous rencontrez? Y a t'il une évolution de la perception qu'on les gens de vous?


7) Aux non musulmans : quels sont les points qui vous ont rebuté dans votre contact avec les musulmans? Les points que vous avez apprécié? Les points qui vous choquent, qui vous gêne dans votre compréhension de l'islam? Les points que vous aimez que l'on mette en valeur?


A vos claviers ...

wa salam haleikoum

smiling smiley
Walakoum salam )
Alors moi je fait parti de la catégorie 2, les convertis smiling smiley. Et aussi un sauvetage de l'Enfer confused smiley

Citation
a écrit:
1) Qu'est ce que la Dawaa à vos yeux? Qu'est ce que ça signifie?

C une invtation à l'Islam. C inviter les gens a se convertir

Citation
a écrit:
2) Comment voyez-vous le dialogue avec les non musulmans? Sous quelles formes doit elle se faire?
Sa dépend des personnes. certains sont ouverts et cherchent a comprendre (meme sans etre interessée) et d'autre comme mes parent sad smiley c une grosse invention de l'homme (comme toute les religion en général) qui n'a aucun but et dont il est inutile de perdre du temps pour parler de ça... sad smiley
Je pense qu'il faut dialoguer d'abord en expliquan que l'Islam n'est pas seulement les actions des musulmans (terroriste, tuerie, etc...). Et faire la distinction entre arabe et musulmans grinning smiley

Citation
a écrit:
3) Pensez-vous que le contact direct (c'est à dire parler ouvertement de l'islam) soit possible? Que pensez-vous dire pour présenter l'islam? Pour présenter les musulmans? A vos collègues, à vos voisins, à vos amis ...
Je pense que pour une première apporche il vaut mieux de pa étaler le profon de l'Islam (ce que certains appellerai "extremisme" qui n'est qu'en faite la normalité...) mais plutot la base. C a dire plutot expliquer en premier la foi, Allah, la prophétie, les piliers etc... avant d'aller parler du voile, de l'interdiction de se parfumer, de toucher un homme, de laisser la barbe,... (meme si chak chose est importante, chaque chose en son temps...)

Citation
a écrit:
4) Avez-vous eu des occasions de parler avec un non musulman de religion? Quels sont les sujets qui reviennent? Y a t'il des moments particuliers où vous sentez que l'autre est à l'écoute (moments forts d'actualité par exemple)?
A peu pres tout les jours au travail. En général quand je parle d'islam je m'avance sur des sujets que je connais pas mal donc souvent ils sont curieux et m'écoutent, certains meme commencent a reconnaitre une certaine droiture dans l'Islam

Citation
a écrit:
5) Que manque t'il à la communauté pour passer le message? Quelles sont les priorités que doivent se donner les acteurs d'association musulmanes comme les mosquées ou les assos d'échange?

Que l'Islam est une religion de paix et la continuité et la finalité de la prophétie. Avant de m'interesser à l'Islam je pensais que c t une religion a peu a part (autre prophète, autre Dieu unique, etc...). C en lisant le Coran et voyant jésus abraham moise (pse) etc... que j'ai réaliser que l'islam n'était que la suite et n'était pas que pour les arabes mais pour l'humanité entière smiling smiley

Citation
a écrit:
6) Aux convertis : Comment faites vous pour passer les valeurs de l'islam au sein de vos proches non musulmans? Comment vous perçoivent ils? Quelles sont les difficultés que vous rencontrez? Y a t'il une évolution de la perception qu'on les gens de vous?
Pour moi je ne parlerai pas de ma famille car ils ne le savent pas encore. Mais tout mon entourage le sait. Au debut c sur on a des petites remarques et surtout de l'imcompréhension totale. Mais a force d'expliquer les causes de la conversion les gens comprennent. Et sutout ils voyent que l'Islam n'apporte que du bien autan dans le comportement, la façon de penser, d'agir, la morale etc...


Voila, Salam smiling smiley



Le Prophète (saws) à dit :
« Agissez pour ce monde comme si vous deviez vivre mille ans,
et pour l’autre comme si vous deviez mourir demain »
BarakaAllah o fik Ilhem06

smiling smiley
Au suivant
Salam smiling smiley !!!

Citation
a écrit:
1) Qu'est ce que la Dawaa à vos yeux? Qu'est ce que ça signifie?
C'est l'invitation des gens a l'Islam smiling smiley !! Et c'est aussi raconter les histoires aux plus jeunes afin qu'il se rende compte ce qu'est l'Islam smiling smiley !!

Citation
a écrit:
2) Comment voyez-vous le dialogue avec les non musulmans? Sous quelles formes doit elle se faire?
Le dialgogue avec les non-musulmans doit se faire calmement et sereinement smiling smiley !! Et si il ne veulent rien savoir alors on s'arrete ici !! Mais bien faire le Rappel chaque jour afin que ces non-musulmans se rendent compte que l'Islam dans la vie est N°1 smiling smiley !!


Citation
a écrit:
3) Pensez-vous que le contact direct (c'est à dire parler ouvertement de l'islam) soit possible? Que pensez-vous dire pour présenter l'islam? Pour présenter les musulmans? A vos collègues, à vos voisins, à vos amis ...
Le faire en commencant par les bases et en racontant de tres beaux hadith smiling smiley !! Et ne pas y aller direct !! Mais le faire en passant calmement smiling smiley !! Afin que cette personne soit interessé par ce qu'on lui dit smiling smiley !!


Citation
a écrit:
4) Avez-vous eu des occasions de parler avec un non musulman de religion? Quels sont les sujets qui reviennent? Y a t'il des moments particuliers où vous sentez que l'autre est à l'écoute (moments forts d'actualité par exemple)?
Tout les jours smiling smiley !! Les sujets qui reviennent sont bien sur qu'on devra tous mourrir et qu'il faut choisir son chemin ici bas smiling smiley !! Je sent que les non-musulmans sont constament a l'écoute et veulent découvrir l'Islam smiling smiley !!

Citation
a écrit:
5) Que manque t'il à la communauté pour passer le message? Quelles sont les priorités que doivent se donner les acteurs d'association musulmanes comme les mosquées ou les assos d'échange?
Il manque des personnes pour faire le Rappel et aidez les personnes en dificulté !!



Selon Ibn 'Omar (Que Dieu l'Agrée), le Messager de Dieu (Paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit du haut de sa chaire en parlant de l'aumône et de la fierté de ne rien demander à personne : "La main supérieure est meilleure que la main inférieure. La main supérieure est celle qui donne et la main inférieure est celle qui demande". (Al-Boukhâri, Mouslim)
BarakaAllah o fik momo695

smiling smiley
Citation
srnit a écrit:
BarakaAllah o fik momo695

smiling smiley
Salam smiling smiley !!

Wa Fik BarakAllah smiling smiley !!



Selon Ibn 'Omar (Que Dieu l'Agrée), le Messager de Dieu (Paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit du haut de sa chaire en parlant de l'aumône et de la fierté de ne rien demander à personne : "La main supérieure est meilleure que la main inférieure. La main supérieure est celle qui donne et la main inférieure est celle qui demande". (Al-Boukhâri, Mouslim)
Au suivant
Avant dernier up
Bonjour a tous,

Il y a une question qui me perplexe toujours: Pourquoi est-il que les musulmans se donnent le droit et la liberte de convertir les non musulmans a l'Islam mais criminalisent tout un chacun qui ose les convertir a leur tour a une autre religion ? !!

De plus, abondonner l'Islam pour adopter une autre conviction est un crime mortel . Pourquoi ces "double standards" ?

Merci et a bientot .
Citation
curieux123 a écrit:
Bonjour a tous,

Il y a une question qui me perplexe toujours: Pourquoi est-il que les musulmans se donnent le droit et la liberte de convertir les non musulmans a l'Islam mais criminalisent tout un chacun qui ose les convertir a leur tour a une autre religion ? !!

De plus, abondonner l'Islam pour adopter une autre conviction est un crime mortel . Pourquoi ces "double standards" ?

Merci et a bientot .

Bonjour curieux123,

Effectivement, dans le droit classique, un musulman apostasiant de sa religion est passible de la peine de mort.
Cependant cette règle d'exclure (ou de tuer) celui qui renie une religion ou une philosophie a toujours existé indépendamment de la religion. Les chrétiens mettaient à mort les impies et les sorcières, les communistes envoyait au goulag ceux qui ne pensaient pas comme eux ... Tout ceci n'expliquant pas ou n'excusant pas le fait que ça se retrouve chez les musulmans.

La question est donc pourquoi l'islam s'est montré "tolérant" pour ceux qui entrent et pas ceux qui sortent?
Le droit classique se base sur des hadiths du prophète (c'est à dire des paroles qu'on rapporte de lui) qui mentionne clairement que celui qui quitte la religion doit être tué. Cependant et c'est l'objet de réflexions au niveau de la relecture de ces hadiths, il apparait que la lecture littérale est loin d'être exclusive.
Ainsi, il est mis en évidence plusieurs points :
- La contextuelisation de hadith : à savoir que certains hadiths s'appliquent de manière générale et d'autres de manière circonstancée. Certains notent que dans le contexte de l'époque, il arrivait que des informateurs ennemis infiltrent le rang des musulmans en feignait une conversion et ensuite retournait près des leurs pour les informer des plans secrets, on dirait aujourd'hui des espions.
- Aucun hadith authentique ne vient confirmer par l'action l'application de cette peine : cela signifie clairement que le prophète n'a demandé la mise à mort d'aucun apostat pour apostasie alors qu'il est connu que de nombreux cas d'apostasie ont eu lieu de son vivant. Ainsi, on a une contradiction entre le hadith tel qu'il est rapporté et sa mise en application pratique.
- Cette peine ne se retrouve pas dans le Coran et même +, le Coran laisse penser le contraire car il n'établit aucune peine dans ce monde pour celui qui quitte la religion.


Pourquoi alors les savants n'ont pas réfléchi à tout ça avant?
Tout d'abord, ils l'ont fait, on retrouve des divergences sur cette question très tôt.
Ensuite, il faut essayer de se décentrer de son univers de référence (droits de l'homme ...) pour se remettre dans des contextes qui étaient totalement différent. Probablement que mettre à mort un apostat de quelque religion que ce soit était bcp moins choquant à cette époque.


Je t'invite à consulter ces deux articles pour des explications détaillées :

La liberté de conscience en Islam

[www.islamophile.org]


Ai-je connaissance d'un avis différent à propos de l'apostasie ?

[www.maison-islam.com]


smiling smiley
Srnit,

Merci d'avoir pris le temps de me repondre et merci pour les deux articles que j'examinerai des que possible.

Votre intervention contient certainement des points tres interessants.

Vous dites qu'il n'y a pas d'arguments solides ou de textes religieux justifiant ou confirmant l'application de la peine de mort aux apostats. En plus, on sait que les temps ont change et que mqintenent on vit dans un monde ou la culture des droits de l'homme est celle qui regne.

Je me demande pourquoi alors il n y a pas une sorte de FATWA emanant des instances islamiques et des savants de la Umma qui decriminaliserait, de facon claire et definitive, l’apostasie et qui reconnaitrait la liberte de culte pour ainsi mettre fin a cette confusion qui ne fait qu'agraver la mauvaise reputation d'intolerance et de violence qu'a l'islam .

Merci.
Citation
curieux123 a écrit:
Srnit,

Merci d'avoir pris le temps de me repondre et merci pour les deux articles que j'examinerai des que possible.

Votre intervention contient certainement des points tres interessants.

Vous dites qu'il n'y a pas d'arguments solides ou de textes religieux justifiant ou confirmant l'application de la peine de mort aux apostats. En plus, on sait que les temps ont change et que maintenent on vit dans un monde ou la culture des droits de l'homme est celle qui regne.

Je me demande pourquoi alors il n y a pas une sorte de FATWA emanant des instances islamiques et des savants de la Umma qui decriminaliserait, de facon claire et definitive, l’apostasie et qui reconnaitrait la liberte de culte pour ainsi mettre fin a cette confusion qui ne fait qu'agraver la mauvaise reputation d'intolerance et de violence qu'a l'islam .

Merci.

Bonjour curieux123,

Etant donné qu'il n'y a pas de clergé en islam, il n'y aura jamais cette fameuse Fatwa internationale.
La divergence dans les vue, les opinions, les pratiques, ... a été une constante dans l'histoire de l'islam. Ainsi, quand tu parles de tolérance à l'égard de l'apostat, il faut noter que les musulmans dans de nombreux cas manquent de tolérance envers eux-mêmes.
Il n'est pas rare qu'un sunnite dénigre un chiite, que tel mouvement s'en prend à tel autre ... je parle de critiques violentes et parfois même de ce qu'on appelle le takfir qui consiste pour quelqu'un à dire d'un autre qu'il n'est plus musulman.
Ce droit, aucun musulman ne l'a, car aucun musulman n'a le contenu des coeurs. Ainsi, même pour les partisans de la peine contre l'apostat, les conditions d'application reste draconniennes et le bénéfice du doute est toujours à l'avantage de celui qu'on accuse.

Ceci étant dit, la question à mon humble avis n'est pas de savoir pourquoi il n'y pas de méga fatwa qui déclarerait définitivement que cette règle n'est pas à appliquer de nos jours. La véritable question est pourquoi nous n'entendons pas ceux qui en parlent? Pourquoi les savants, les intellectuels ... qui prennent ces positions de l'intérieur de l'islam ne sont pas écoutés dans notre univers occidental? Pourquoi la présentation de l'islam se limite dans le pire des cas à un islamisme radical poseur de bombes et dans le meilleur des cas à un soufisme retranché qui ne fait pas de mal à une mouche?

Pourquoi ne parle t'on pas de ces exemples de tolérance qu'on été l'Andalousie ou encore Baghdad ou encore l'empire Ottoman sous Suleiman?

Tant que les projecteurs se braqueront sur des incompréhensions en disant vous voyez l'islam c'est chelou, ils tuent ceux qui en sortent et ils se disent tolérants.
Vous voyez l'islam, ça lapide les femmes au Nigeria
Vous voyez l'islam ça ne veut pas étudier la science
Vous voyez l'islam ça n'est pas compatible avec la démocratie
Vous voyez l'islam ils torturent leurs femmes

Est ce qu'ils savent que sans l'islam d'Espagne et de Bagdhad, l'Europe serait encore éclairés avec des bougies?
Comment se fait il qu'on ne retienne de l'autre que ce qui nous fait peur et qu'on en oublie d'apprendre de lui ce qui nous donne envie de le connaître?

C'est de ça que nous avons besoin.
Dépasser ces incompréhensions pour tendre vers un vrai dialogue de fond, un dialogue où nous parlons de ce que nous sommes, de ce que nous voulons, de ce qu'on veut pour nos enfants.


Cdlt

smiling smiley
Dernier up

Personne ...
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook