Mal dans sa peau ?
31 décembre 2009 01:16
A. S'accepter
1. Soi-même
2. Se sentir accepté
B. Partager
1. Parler de soi
2. S'exprimer
C. Vivre avec les autres
1. Accepter les autres
2. Vivre en communauté


Etre mal dans sa peau est un problème de plus en plus fréquent, mais qui a toujours existé. Il s'amplifie aujourd'hui par le matérialisme, l'individualisme, l'éloignement familial ou même sa décomposition. A la base de l'individu, ce mal ronge toute la société en verrouillant les potentiels personnels. En plombant nos journées et notre vie, il nous empêche de vivre pleinement. Mais cela a également un impact considérable sur notre relation avec les autres. Y a-t-il donc un remède à ce fléau ? Apprendre à s'accepter, oser partager, puis apprendre à vivre avec les autres : tout un cheminement, mais qui donne de très bons résultats !


--------------------------------------------------------------------------------


A. S'accepter
1. Soi-même

L'absence d'estime de soi empêche l'amour des autres.

Etre bien dans sa peau
Cette nécessité, à la base de l'acceptation de soi, est un point de départ en même temps qu'une finalité. Quelques efforts peuvent être faits au niveau personnel, mais le reste du processus passe par les autres et demandera du temps. Il faut au départ une motivation, la volonté de s'en sortir, un espoir de vie meilleure. Elle peut venir de soi, ou par quelque encouragement extérieur. Et dans certains cas, il faudra un bouleversement ou un miracle...
De nombreux plaisirs peuvent avoir des conséquences néfastes. Evitez les abus qui rendent dépendant, dépressif ou qui vous enfoncent. Mener une vie droite et saine limite les obstacles à franchir pour connaître le bonheur. Car chacun de ces obstacles demandera énormément d'efforts et de persévérance pour être franchi.


Une vie saine pour un esprit sain.
Notre vie est aussi remplie d'erreurs, d'incapacités, de maladresses. Chacune a eu pour effet de nous condamner et d'alourdir notre peine. Notre idéal ne cesse de nous juger pour chacun de nos échecs et manquements. A cause de cela, nous devons apprendre à nous Pardonner, reconnaître nos erreurs et notre imperfection, puis passer par-dessus. Libérez-vous au plus vite de tous ces fardeaux qui alourdissent tant la vie !


Se connaître
Pour pouvoir s'accepter, il faut Connaître ses capacités et ses limites. Chacun de nous a été créé de manière unique et dans un but précis. Ne cherchez donc pas à ressembler aux autres ou à les dépasser. Faites de votre mieux, mais sachez reconnaître vos limites, puis tenez-en compte. Il existe souvent différentes façons de faire les choses. Trouvez la méthode qui vous corresponde. Rien de tel que la diversité ou l'innovation !
A un niveau moins physique, il faut Connaître son caractère et ses réactions. Nous devons faire avec ce que nous sommes. Bien que des changements soient possibles, le fait de prendre en compte notre nature nous permettra de vivre plus tranquillement en restant nous-même. Evitez les situations difficiles qui vous mettront mal à l'aise.

Troisièmement, il faut Connaître ses goûts et ses envies. Le bonheur est propre à chacun, et il est composé de choses que l'on aime. Les connaître permettra d'éviter les détours. Et les décisions ne sont jamais mieux prises que quand on sait vers où on veut aller.


2. Se sentir accepté

Quand on ne s'accepte pas soi-même, on ne se sent pas non plus accepté des autres. Tout ce que nous faisons alors a comme but de nous faire accepter ou remarquer.

Etre au bon endroit
Les groupes sont parfois choisis, parfois imposés. La question d'Etre dans le bon groupe n'a pas toujours une réponse facile et demande du recul. Il nous est conseillé d'éviter les mauvaises influences. Sachez, si c'est le cas, renoncer à certaines fréquentations qui vous détournent de vos convictions ou vos objectifs.
Quand le groupe est bien choisi, on peut Se sentir à sa place. Prenez vos marques dans le groupe, sachez vous imposer s'il le faut. N'appliquez pas bêtement les anciennes méthodes, mais mettez votre grain de sel en apportant votre contribution. Humanisez l'avenir !

Il est également nécessaire de Trouver ses amis. Choisissez ceux avec qui vous voulez avoir des relations plus personnelles ou plus intimes. Avoir des personnes dans son entourage qui nous écoutent et nous comprennent est un trésor sans prix !


Connaître les autres
Sachez Ecouter objectivement les remarques. Ne transformez pas les paroles selon vos interprétations. Acceptez les avis différents sans pour autant vous dénigrer.

La non-acceptation de soi prend du neutre pour du négatif.
Pour Comprendre les réactions, il faut connaître les autres. Leur vision des choses, leurs craintes ou leurs antécédents apportent parfois naturellement des paroles difficiles ou inattendues. Le fait de parler permet alors de mieux comprendre et donc accepter des propos qui seraient à première vue destructeurs.

suite..
Salam

POurquoi ne pas poster sur Santé ? Je pense que c'est mieux non ? Angel

Sinon c'est très intéressant comme article mais un peu long!smiling smiley



Free, Free Palestine ! End the occupation now!!!
Sionnistes, fachistes c'est vous les terroristes!
Aidez la palestine : [www.yabiladi.com]
Tu touches + de monde sur le forum Général

Citation
Coco Chanel a écrit:
Salam

POurquoi ne pas poster sur Santé ? Je pense que c'est mieux non ? Angel

Sinon c'est très intéressant comme article mais un peu long!smiling smiley
J'avoue a une époque je me sentais super mal dans ma peaucrying, et je sais pas si c'est du à l'âge que j'ai pris ou à ma morphologie qui a changé mais ça va beaucoup mieux Hamdoullah winking smiley
Ne pas s'exprimer, c'est se charger de mauvais sentiments.

Aller vers les autres
Pour ne pas rester seul, soyez prêt à Faire les efforts nécessaires. Il est plus sûr de rencontrer quelqu'un en allant vers lui qu'en attendant qu'il vienne peut-être. Cela demande de passer par-dessus toutes les craintes qui jaillissent à ce moment-là. Mais le jeu en vaut la chandelle. Les quelques efforts sont vite récompensés par le bon temps passé ensemble, le partage des joies et des peines, la nouvelle amitié.
S'intéresser aux autres apporte une vision beaucoup plus large de la vie, relativise les angoisses et permet de mieux se comprendre soi-même par analogie. L'amour pour les autres donne de nouvelles motivations, enrichit la vie et, au final, aide à mieux s'accepter et se sentir accepté.



--------------------------------------------------------------------------------


B. Partager
1. Parler de soi
Le dialogue peut avoir différents niveaux, depuis le basique "Salut, ça va ?" jusqu'à la discussion intime et profonde en passant par des sujets de météo ou de voitures. Les différents niveaux sont nécessaires et dépendent du niveau d'intimité avec l'ami en question. Mais il faut savoir qu'une amitié intime demande du temps et de l'engagement. Elles sont donc limitées en nombre.

Les discussions "techniques" sont nécessaires, bien qu'elles ne nous fassent pas avancer sur le plan personnel. On ne s'implique pas, on ne parle pas de soi, on ne laisse pas à l'autre la possibilité de nous découvrir. C'est cependant la forme de discussion la plus courante, surtout chez les hommes !

Parler des joies et des difficultés est une forme de partage. On s'implique dans la discussion, on dit ce qu'on est et ce qu'on ressent. Mais on ne peut le faire qu'avec des personnes en qui on a confiance et qui nous écoutent avec intérêt. Dévoiler sa vie à n'importe qui est dangereux. Mais un partage avec un vrai ami nous apporte beaucoup au niveau personnel. Il permet d'avoir une vision plus extérieure de notre vie, il officialise nos décisions et il permet d'archiver notre vécu. Quelques phrases clé pour en saisir les bienfaits :

Ce que chacun recherche, c'est de pouvoir s'exprimer en étant écouté.

S'exprimer permet de mieux se faire connaître et d'être mieux accepté.

Quand on fait part de ses erreurs et ses faiblesses, on n'a plus besoin de paraître parfait. On devient alors plus humain !

Le partage diminue la tristesse et amplifie la joie.

L'intimité nous lie les uns aux autres.

A un niveau encore plus élevé, Témoigner est un partage avec quelqu'un que l'on connaît parfois à peine. C'est exprimer ses convictions, ses expériences, sa vie à quelqu'un qui ne s'y intéresse peut-être même pas encore. C'est un acte de foi qui consiste à motiver quelqu'un pour quelque chose qu'il doit découvrir. C'est partager sa passion au risque d'être rejeté.


2. S'exprimer
Nous pouvons aussi Utiliser d'autres formes de communication. Tout le monde n'est pas bavard, et la parole n'est pas l'unique moyen pour communiquer. Les artistes s'expriment beaucoup avec leur art, s'impliquent dans leur création. Sachez vous aussi vous exprimer avec le moyen qui vous est propre.

Chacun a pour mission de Développer ses dons. Nous avons tous reçu des dons, aptitudes particulières dans un domaine. A nous de les découvrir et les travailler pour en faire profiter notre entourage. Ne gardez pas des richesses inexploitées ! Quoi de plus triste qu'un artiste qui s'ignore !


Les dons ne pourront se libérer totalement que dans un climat de confiance en soi et dans les autres.


--------------------------------------------------------------------------------


C. Vivre avec les autres
1. Accepter les autres
Un groupe est constitué d'individus différents, ayant chacun un caractère, un vécu, des soucis différents. Sachez Etre ouvert aux différences. Une ouverture d'esprit permet d'avoir une vue beaucoup plus large sur la vie, une compréhension plus complète, davantage de possibilités. La diversité est une richesse, bien que nous soyons plus habitués à la discipline ou la standardisation.

Aimer, se soucier des autres ne signifie pas devoir gérer leur vie en plus de la sienne. C'est aider l'autre à surmonter ses difficultés. Cela permet de se détacher un peu de soi et de ses propres soucis. Le fait d'aider l'autre à s'en sortir est un encouragement pour s'en sortir soi-même de ses propres difficultés.


Ecouter les autres permet d'éviter de se morfondre et relativise nos propres problèmes.
Attention à Ne rejeter personne. Tout est lié en nous et nous ne pouvons pas toujours détester quelqu'un et aimer un autre.

suite...2
Les problèmes non résolus à un endroit ne manqueront pas de contaminer les autres endroits.
Les défauts rencontrés chez une personne peuvent parfois nous dégoûter. Mais ce sont peut-être justement les mêmes défauts qui nous répugnent en nous. Laissons des chances à chacun. Deux personnes timides s'entendent parfois très bien ensemble. Et le soutien à une personne en difficulté apporte beaucoup plus que de l'amitié à un leader.


2. Vivre en communauté

Des efforts sont nécessaires pour vivre en groupe.
Vivre avec les autres demande de Faire les efforts nécessaires. Nous ne pouvons plus tout gérer à notre façon et disposer de tout à notre convenance. Il faut faire de la place aux autres, mettre des choses en commun, offrir de ses compétences. Ne profitez pas des autres et ne prenez pas leur service pour un acquis. Leurs efforts doivent motiver les vôtres.

Apporter sa contribution est un moyen d'améliorer la vie du groupe. Même les petits gestes, les petites attentions parfois inaperçues, apportent un plus à une vie qui pourrait être décevante sans cela.


L'ensemble des activités et ambiance provient de l'apport personnel de chacun.
Osez parfois vous lancer dans quelque chose. Car vous ne savez pas ce que cela vous permettra peut-être dans l'avenir. Ne négligez pas les petites choses ou les petits rôles. Peut-être vous en confiera-t-on de plus grands grâce à cela.


Chaque chose que nous faisons est une expérience qui nous fait grandir.
Pour Apprécier la communion, sachez reconnaître chaque chose comme un cadeau et non comme un dû. Profitez de l'instant présent sans vous soucier du lendemain. Appréciez la présence de chacun et le bonheur qui s'en dégage.





--------------------------------------------------------------------------------

La vie est parfois illogique. Il faut passer par les autres pour s'accepter soi-même. Le chemin à première vue le plus direct est parfois une impasse. Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir. Aider les autres permet de s'aider soi-même. Tous ces principes semblent avoir été établis pour obtenir une harmonie des hommes. Et seuls ceux qui acceptent de les appliquer, qui se donnent, s'oublient, bénéficient des résultats. Cependant, nous sommes beaucoup plus poussés à nous intéresser à nous-même, ce qui a des conséquences néfastes sur l'ensemble de la société puis sur nous-même. Ayez donc une vie utile pour les autres, et donnez-lui ainsi un sens. Vous ne le regretterez jamais !
Salam Aleikoum,

Se sentir mal dans sa peau est souvent lié au fait que l’on ne s’aime pas physiquement, à l’image que l'on donne implicitement et que l’on déteste !! C’est une période que beaucoup connaisse à l’adolescence !
Mais se sentir mal dans sa peau en tant qu’adulte c’est pire je pense, car cela peut nous pousser à tomber en dépresion, de se sentir rejeter de la société et même causer des suicides !

J’y vais peut être un peu fort dans ma définition, mais cela peut s’avérer vrai !

C’est pour cela, il faut remplir sa vie !!!! Ne pas hésiter à faire des activités, à avoir une vie sociale, voyager, s’impliquer au sein de la Oumma : voir autre chose et s’oublier un peu sinon c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres !

Comme toi, T94, je me sentais mal dans ma peau il y a quelques année et j’au eu un déclic en partant un moment à l’étranger où je me suis épanouie ! A mon retour, je me suis jurée de toujours garder le sourire quoiqu’il arrive !



Free, Free Palestine ! End the occupation now!!!
Sionnistes, fachistes c'est vous les terroristes!
Aidez la palestine : [www.yabiladi.com]
salam alikoum

prkoi il mn changer forums
Pask le sujet du forum doit correspondre au menu qui le contient

Citation
lili-du93 a écrit:
salam alikoum

prkoi il mn changer forums
quel dommage merci de linfo
 
Facebook