Danger : "Porno"
19 avril 2005 13:55
Fi d'hypocrisie ! Le "porno" exercent en effet une attraction féroce comme en temoignent les innombrables films et partant leur succès universel. Mais est ce à dire qu'il est potentiellement dangereux de visionner de tels films notamment ?

Voici à ce propos le résultat d'une étude !!

"""Sur une classe de sixième, autrement dit des enfants de 11 ans, 60% des garçons et 30% des filles déclaraient l'an dernier avoir déjà visionné un film X. C'est l'inquiétant constat qu'a fait Denise Stagnara, auteur de nombreux ouvrages d'éducation sexuelle pour enfants dans sa dernière étude. Une précédente enquête, réalisée en 1995 par cette spécialiste en sciences de l'éducation, avait déjà fait sensation : elle avait découvert que, sur une classe de CM2 dans une école de province, la moitié des garçons et le quart des filles avaient déjà regardé un film porno...

Non seulement le nombre d'adolescents regardant ces films ne cesse de croître, mais un autre phénomène est plus alarmant encore : la nature de leur «consom mation» change. De la simple curiosité de la première fois, beaucoup passeraient à un visionnage coutumier. Une autre étude, plus formelle, plus large (16 000 individus questionnés en France) et cette fois sur la population des 12-18 ans, révèle en effet qu'un tiers des garçons regardent de la pornographie «de manière habituelle». Chez les filles, la proportion est d'une sur cinquante.

Plus largement, cette étude, dirigée par l'Espad (European School Survey Project on Alcohol and Other Drugs) et achevée fin décembre 2004, spécifie que 60% des adolescents questionnés avaient vu, dans l'année, au moins un de ces films. Des vidéos qu'ils regardent indifféremment à la télévision ou sur cassettes, mais davantage encore sur Internet.

L'une des conclusions les plus alarmantes de cette enquête est le lien qu'elle établit entre les ados qui regardent des films X et ceux qui ont des conduites à risques (drogue, alcool, tabac, violence...). Et ce y compris dans les milieux dits «préservés», où la famille est unie, le niveau social correct et la scolarité ordinaire.

«Il existe un lien non seulement bien réel mais important, note Marie Choquet, directrice de recherche à l'Inserm, qui a piloté le volet français de l'enquête Espad. Lequel des deux comportements induit l'autre ? On ne sait pas. Mais ce qui est sûr c'est que maintenant, grâce à cette enquête, on ne pourra plus dire que la pornographie est anodine.»

Au-delà des dérives vers la violence, l'alcool ou la drogue, cette consommation de pornographie chez les ados n'est pas sans conséquence sur la fabrication de ces adultes en devenir, et donc celui de la société. «Le spectacle pornographique ramène les individus à leur animalité et installe une grande confusion entre fantasme et réalité, formatant ainsi la relation des garçons aux filles dans le sens de l'instrumentalisation, explique le docteur Aldo Naouri, pédiatre à la longue carrière qui a préfacé le très sérieux ouvrage du journaliste Jacques Henno (2). Dans ces conditions, comment voulez-vous forger une société de type humaniste quand ce genre de violence vient imprimer très tôt l'esprit des jeunes ?»

Michela Marzano, chercheuse du CNRS et coauteur d'Alice au pays du porno (3), souligne elle aussi les dangers de cette normalisation qui fausse la représentation de l'amour chez les jeunes. «Ces films posent une sexualité très normée : l'homme est dominant, la femme dominée, réduite à un objet ou une marchandise, le tout en y mêlant de plus en plus de violence, analyse-t-elle. Les ados ont tendance à croire que toute cette mise en scène est la norme.»

Pour cette philosophe, cela pose un sérieux problème de fond. «Il ne s'agit plus de faire la seule prévention contre la pornographie mais de retravailler l'éducation très en amont. De redéfinir les notions de désir, d'amour, de liberté de soi et de l'autre, de responsabilité, bref de les accompagner très tôt dans leur compréhension du monde.»

C'est précisément l'inverse de ce que feraient certains parents qui, à en croire Denise Stagnara, choisissent de montrer des films X à leur progéniture au motif que c'est bien pour leur éducation sexuelle. «Dans le cadre de mes observations, je voyais des pères qui disaient leur en montrer de temps en temps, sûrs de leur rendre service !», s'étonne-t-elle encore. Heureusement, ce visionnage en famille reste marginal car «les ados regardent plutôt en groupe, entre copains»...

Sources : Questions d'ados sur le sexe et l'amour, Dunod, janvier 2005. (2) Les Enfants face aux écrans, pornographie la vraie violence, Télémaque, octobre 2004. (3) Alice au pays du porno-Ados, leurs nouveaux imaginaires sexuels, avec Claude Rozier, Ramsay, décembre 2004.


Copir/coller du Forum mre.ma
j ai un ami qui a 35 ans,jamais eu de relation avec une fille,tout cela a cause

des films pornos qu il consomme en grnde qtté,et dans le secret absolu.

trés trés dangereux car cela deconnecte de la realité.
les films pornos jouent qd méme un role sociale,en assouvissant certains de

desirs de gros pervers,qui sns cela auraient commis des bétises en agressant

rien que pour voir ### ###########



Modifié 1 fois. Dernière modification le 19/04/05 14:29 par webmaster.
Je me rappelle qd je suis arrivé en france (jétais encore adolescent winking smiley) j'ai entendu un adulte Français dire (excuser moi l'expression) : entre celles qu'on se tapent et celles qd voient sur les magazines et à la pub y'a un sacré fossé..............déjà avec ça ça veut tt dire.......................sad smiley
le top à la télé le boudin à la maisonwinking smiley
j'ai entendu parler d'une histoire qui a eu lieu dans le 77 mais après je ne vais pas vous affirmer que c vrai..parce que ça me parait aberrant :

un gars va voir son pote et lui donne une K7 lui dit de la regarder et s'en va sans rien ajouter...
l'autre rentre, lance la K7 et voit des scènes de porno avec des maghrébins juskà ke le gros plan s'arrête sur...sa soeur! lah i fad!

juste à imaginer ça, j'en ai des frissons tt le corps!
Iron-man a écrit:
-------------------------------------------------------
> le top à la télé le boudin à la maison


c pas gentil sad smiley
Iron-man a écrit:
-------------------------------------------------------
> le top à la télé le boudin à la maison


heureusement qu'il y a le clin d'oeil iron man car c un cocard que tu aurais eu sinon..hihiihih sacré toi!
sa devrait etre interdit cest film la non serieux cest pas a montrer!
et puis le commentaire de l'autre sa métonne pas a longueur de journée a voir des bombes partout a la tv sur les murs et les filles maintnant ki font tous pour y ressembler ben le naturel parait banale et insignifiant!





Modifié 1 fois. Dernière modification le 20/04/05 18:00 par Chireen.
 
Facebook