News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
danemark:apres caricatures,debat sur la presentatrice voilée
Après l'affaire des caricatures de Mohammed, une nouvelle polémique secoue le Danemark. Au coeur du débat, la tenue vestimentaire de la présentatrice d'une nouvelle émission, diffusée depuis le 29 mars sur la chaîne publique DR. Agée de 24 ans, Asmaa Abdoll-Hamid anime, avec l'historien et journaliste Adam Holm, l'émission de débat Adam og Asmaa, qui traite des relations de l'islam avec l'Occident. La jeune femme appartient à l'une des 27 organisations musulmanes qui ont porté plainte contre le quotidien Jyllands-Posten pour avoir publié les caricatures. Elle porte le voile islamique à la télévision et refuse de serrer la main des hommes.

Certains téléspectateurs danois voient d'un mauvais œil ce signe distinctif de la religion musulmane ou «signe ostentatoire» comme se plaisent à l'appeler les Français. Asmaa Abdol-Hamid, 24 ans, d'origine palestinienne, présente depuis mercredi dernier une série de huit programmes sur la chaîne publique DR2, intitulée «Adam og Asmaa» (Adam et Asmaa) et consacrée aux rapports entre l'islam et l'Occident, tendus depuis la crise internationale liée aux dessins controversés.

En fait, la communauté musulmane vivant à l'étranger commence à avoir l'habitude de ce genre de réaction de la part des pays d'accueil. La France n'a-t-elle pas interdit le port du voile dans les établissements scolaires ? Sans aller jusqu'à suivre l'exemple de l'Hexagone, certaines télévisions égyptiennes ont commencé à s'inquiéter en constatant que leurs présentatrices se sont mises à porter le voile l'une après l'autre.

C'est dire que même dans certains pays arabo-musulmans, le foulard ne fait pas l'unanimité, qu'il s'agisse des écoles ou de certaines professions. Le foulard serait-il l'arbre qui cache la forêt? Plus qu'un simple choix vestimentaire, le foulard est porteur de toute une charge culturelle et religieuse. Par son caractère jugé «rétrograde», il inquiète les sociétés qui le réfutent. Le voile, «tchador» ou «zif», est perçu comme une menace.

Il les agresse, leur fait peur, les rebute, leur rappelle la différence de cet Autre qu'ils refusent d'accepter… En tout cas, Vibeke Manniche, présidente de l'association danoise « Kvinder for frihed» «(Femmes pour la liberté), n'y va pas par quatre chemins. Elle déclare haut et fort que» le choix d'Asmaa Abdol-Hamid (...) est une insulte à la fois aux femmes danoises et musulmanes.

«Il est inacceptable que la présentatrice d'une émission diffusée sur une chaîne du service public porte une tenue qui symbolise l'oppression des musulmanes», estime t'elle.

Une autre association féministe, Feministisk Forum, se félicite au contraire de son recrutement. Soutenue par la direction de la chaîne, Asmaa Abdoll-Hamid se défend : «Les gens ont besoin de s'habituer, explique-t-elle à Libération. Je ne suis pas une victime. Pour moi, le hijab, c'est une forme de liberté : je veux être appréciée pour ce que je suis et non pour mon physique.»

Elle envoie un signal qu'«une femme honorable ne peut sortir si elle n'est pas couverte». Drôle d'interprétation du port du foulard qui trahit un désir d'uniformisation indigne d'une femme appartenant à un pays démocratique comme le Danemark.

Néanmoins, cette phobie du voile qui frôle l'obsession n'est pas partagée par tout le monde. Il subsiste tout de même des personnes qui font preuve d'ouverture d'esprit et de tolérance.

C'est notamment le cas de la télévision publique, qui a défendu son programme, estimant devoir assurer le pluralisme culturel. «Les femmes au foulard font partie de la société danoise et nous devons en tenir compte», a déclaré à l'AFP Arne Notkin, responsable de cette émission



Allâh ( ta3ala ) a dit: {Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront.} (3/104)
un(e) presentateur sur une chaine publique doit etre neutre. pas de signe religieux.
par contre, sur une chaine privée communautaire, pas de problémes.
ça va donner du grain à moudre à l'extreme droite danoise. mais peut etre est ce le but.
la jalousie ...
jalousie de quoi?
Citation
l'européen a écrit:
un(e) presentateur sur une chaine publique doit etre neutre. pas de signe religieux.
par contre, sur une chaine privée communautaire, pas de problémes.
ça va donner du grain à moudre à l'extreme droite danoise. mais peut etre est ce le but.

le service public n'a pas pour but d'uniformiser la population. partant de ce principe, il n'y a pas de place à toute minorité, ni pour les noirs, ni les arabes ... et je ne fais pas d'amalgame ici, le voile fait partie integrante de certaines musulmanes, qui font aussi partie de la société. le service public est destiné à tous, est sensé representer toute la société.



quand le sage designe la lune, l'idiot regarde le doigt (lue sur le forum)
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X