News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
le crédit dans l'islam

Salam,

Je voudrais vous demander: Mon maris et moi avons acheté une maison à crédit et nous devons payer notre crédit encore pendant 18 ans. Si nous avons acheté cette maison c'est parce que la ou l'on habite un simple appartement 2 pièces au minimum s'élève à un loyer de 450 EURO. Par contre, ma maison qui comporte un grand salon, cuis, sdb, 3 ch à l'étage, greni, jard,cave,.. je rembourse mon crédit 360 EURO et dans 18 ans INCHAHALLAH, je n'aurais plus rien à payer.
Je suis consciente que pour l'islam ce n'est pas bien mais je n'ai pas les moyens de louer une maison pour mes enfants.

J'aimerais savoir si pendant 18 ans je serais dans le pêché et si c'est le cas comment faire pour me repentir?
la question a déjà été posé, c pas haram, la même question est posé en ce moment même sur le forum général.
mafalda a écrit:
-------------------------------------------------------
> la question a déjà été posé, c pas haram, la même
> question est posé en ce moment même sur le forum
> général.


tu tiens d'où cette source??? Même sur le forum général je trouve rien, peux-tu m'envoyer le lien. MErci à toi.
ils l'ont dépalcé sur ce forum même
Salam alikoum, j'ai posé cette question à un centre islamique, parceque mes parents ont acquis un bien grace au ribaat (Qu'Allah leur pardonne et à moi aussi car je suis un peu responsable, enfin).

En effet, ma mère voulait allez faire le pélerinage, mais elle entendait tjs des ragots de telles ou telles personnes -soit disant érudit- qui lui disaient qu'une personne qui avait un crédit en court ne pouvait pas aller à la mecque, accomplir le pélerinage. Ma mère m'a donc demander de me renseigner pour elle, ce que j'ai fait, et au centre islamique on m'a dit que son crédit ne l'empechait absolument pas d'accomplir l'haj, bien au contraire elle devait y aller pour demander "mousamaha". Et que tous bien acquis à l'aide du riba ne devait absolument pas rester en possession d'un musulman, il devait le vendre au plus vite.
MAintenant, je n'ai pas de sources écrites à te fournir, je ne te répète que ce qu'on m'a dit; pour moi il s'agit d'un fait véridique et donc à prendre en considération.

Allah ou 3allam.
Bismillâhir Rahmânir Rahîm...

Assalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh... smiling smiley




mafalda a dit:
- - - - - - - - - - - - - - - -
la question a déjà été posé, c pas haram, la même question est posé en ce moment même sur le forum général
- - - - - - - - - - - - - - - -



Chère soeur, peux-tu nous donner la preuve de ce que tu avances ?





La discussion à laquelle tu fais allusion à été déplaçée içi:


[www.yabiladi.com]





Wassalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh... smiling smiley
J'ai répondu dans le cadre de l'achat d'une maison et la nécessité d'un prêt à la banque quand on ne peut payer comptant, je reprend ce que tu as écrit :


- Certains savants (parmi les savants contemporains, cette opinion a été adoptée notamment par Cheikh Qaradâwi; son avis a d'ailleurs été retenu par la Commission Européenne de l'Iftâ qu'il préside, lors de sa session d'Octobre 1999)) autorisent exceptionnellement au musulman qui vit dans un pays non musulman le recours à un emprunt à intérêts lorsque celui-ci est pour lui le seul et unique moyen d'obtenir une somme d'argent suffisante pour répondre à une nécessité vitale ("dharoûrah"- dont la non prise en compte fait peser un risque sur la vie de l'individu) ou à un besoin réel ("hâdjah"- dont la non prise en considération a pour conséquence de créer une gêne difficile à supporter; il est à noter que ibnou noudjaïm al misri (rahimahoullâh), l'illustre savant hanafite, a également cité dans un de ses ouvrages un avis autorisant à celui qui est confronté à un besoin réel d'avoir recours à un emprunt à intérêts (voir "al achbâh wan nadhâïr" – Page 100), et ce, dans la limite de la nécessité ou du besoin ("adh dharourah toutaqaddarou biqadridh dharoûrah"winking smiley


C'est suivant cette approche que les savants cités autorisent au musulman qui vit en terre non musulmane d'avoir recours à un emprunt à intérêts pour acquérir un logement décent, et ce, sous deux conditions:


- Il ne dispose d'aucun autre moyen licite pour satisfaire ce besoin.

- Le logement qu'il va acheter lui servira d'habitation principale.



Leur avis à ce sujet repose sur deux arguments:

B.1/

a) La nécessité vitale (adh dharoûrah) fait loi et elle permet de lever certaines interdictions: Les juristes musulmans sont unanimes à ce sujet.
b) Un besoin réel (hâdjah) peut, lorsqu'il se généralise, atteindre le statut de la nécessité vitale ("al hâdjah tounzalou manzilatidh dharoûrah idhâ 'âmat"winking smiley et permettre également la levée temporaire d'une interdiction.
c) Le fait d'être propriétaire de son logement pour un musulman qui vit en terre non musulmane constitue justement un besoin réel de nos jours, essentiellement pour les raisons suivantes:

- l'accession à la propriété est le moyen pour lui de se mettre à l'abri du risque de se retrouver un jour à la rue avec sa famille (s'il est, pour une raison ou une autre, expulsé du logement qu'il loue par exemple; ou encore, s'il n'est plus en mesure de payer son loyer suite à une baisse conséquente de ses revenus (perte d'emploi…));
- dans le cas où plusieurs musulmans feraient l'acquisition d'un logement dans un même quartier (autour d'une mosquée ou d'un centre islamique par exemple), celui-ci pourrait devenir un espace propice pour le développement d'activités religieuses et le renforcement des liens de fraternité entre eux;
- l'acquisition progressive de logements par de plus en plus de musulmans peut également contribuer à l'élévation du niveau de vie de la minorité qu'ils représentent: A long terme, cette démarche pourrait aider la communauté musulmane à se libérer de certaines contraintes économiques auxquelles elle est confrontée et, lui permettre ainsi de disposer de plus de moyens pour apporter une contribution positive à l'amélioration de la société entière;

C'est en considérant ces trois points que les savants cités sont arrivés à la conclusion mentionnée précédemment, et ce d'autant plus que, selon certains oulémas, la prohibition de l'emprunt à intérêts est motivée uniquement par le principe du "sadd oudh dharaï'" (pour des détails concernant le sens de cette expression, cliquez ici ), en ce sens qu'il implique forcément un prêt à intérêt (qui est l'acte visé directement par l'interdiction du "ribâ"winking smiley.
Salam 'alaycoum,


Ma soeure en DIEU, puisque vous avez achetés, il vous reste le repentir et la demande de pardon, car ALLAH soubnahou wa ta'ala aime les repentants et ceux qui demandent pardon pour se purifier.

Pour ne pas recediver, il vous ai interdit de revendre la maison pour ne pas mettre d'autres personnes dans dans le péché.

Nous allons étudier ensemble ce qu' Allah nous enseigne et l'issue pour celui qui est endetté



Doit-il : rembourser, vendre ,garder ses biens ou est-il dans une impasse ?



Allah dit je cite :



A celui qui est dans la gêne, accordez un sursis jusqu'à ce qu'il soit dans l'aisance. Mais il est mieux pour vous de faire remise de la dette par charité ! Si vous saviez !

S,2 V,280



Ce qui veut dire, à celui qui n'est pas dans la gêne aucun sursis pour lui et doit s'acquitter de sa dette !

Il doit respecter son engagement le pacte convenu ensemble et ne pas garder un bien qui ne lui appartient pas , si il n’a plus les moyens de suivre l’engagement



Mais Allah fait appel à la générosité du créancier repentant, de faire remise de la dette en charité et qu'il sera bien plus gagnant au près de Dieu !

Pour ce qui est de la part de l'intérêt du contrat qui les lie, Dieu nous informe qu'il reste un acquis pour le créancier, par conséquent vous devez rembourser votre dette !.



Celui, donc, qui cesse dès que lui est venu une exhortation de son Seigneur, peut conserver ce qu'il a acquis auparavant

S,2 V,275



il s'agit là des acquis du créancier, dont vos biens font partis, vous êtes inclus dans ses acquis.



Attention , cette option ou configuration et pour le cas ou les deux parties sont Croyantes !

parce qu'Allah s'adresse au croyant qui a cessé l'intérêt !





Celui, donc, qui cesse dès que lui est venu une exhortation de son Seigneur, peut conserver ce qu'il a acquis auparavant

S,2 V,275



Votre banquier n'est pas concerné par le pardon de Dieu ,car il ne reconnait pas les textes Coranique !

Votre créancier n'a pas cesser l'intérêt et continu dans le chemin de la désobéissance à Dieu !



Alors , la solution de vendre ou de rembourser pour votre cas de figure , auront exactement la même finalité

l'intérêt sera toujour là , par celui qui rachetera la maison ou par vous ! le mal est fait , c'est trop tard !

même si vous vendez votre maison , les créanciers se chargeront de prendre leurs intérêt quand même



Le problème n'est pas votre maison , mais l'intérêt qui s'y dégage !



Alors qu'Allah a rendu licite le commerce, et illicite l'intérêt

S,2 ,V,275



Vous devez savoir que la vente se fera probablement par la maison de crédit , et qu’à cause de vous un autre aura recours au crédit pour acheter votre maison , couvrir un mal par un mal ne purifie pas la personne

Alors l'heure n'est plus d'ajouter de l'huile dans le feux mais de se repentir et de ne plus recommencer !



Vendre la maison, est une solution qui présente un grand risque , le risque est d'alourdir votre fardeau

dans l'au-delà

Oui , la vendre n’est pas sans conséquence , car dans le cas qu'une personne achèterait votre maison, et choisit de vous régler par le moyen de crédit, alors vous provoquez de vos propres mains l'offre et la demande ! et la vous récidivés dans l’intérêt usuraire et c'est de la mécréance !

Car ne perdez pas de vue que c'est la banque à crédit qui vous donne directement ou indirectement la somme et non l'acheteur !

La solution la plus sûre est qu'une personne vient vous paie comptant, mais la j'en doute fort, car vue le niveau de vie assez cher que nous menons, peu de gens arrivent à mettre de l'argent de côté et encore moins une somme aussi importante !



Mes Frères Personne n'a le droit d'empiéter la parole d'Allah soub'haanahu wa ta'ala ou de blanchir quiconque , la seule chose est de vous conseiller le repentir sincère !



Pour ceux qui affirment que l'emprunteur n'est qu'une victime !

Alors je leurs dirais , rappelez vous d'Adam (as) qui a été tenté par le fruit, Satan et Adam ont subis la colère Divine, Dieu les met à la même enseigne !

Oui les deux sont assimilé dans le mal, Victime (Adam) et Satan (force du mal ) !



La grande différence des deux, est, que Dieu aime le pécheur repentant et déteste le mécréant pêcheur !



Peu de temps après, Satan les fit glisser de là et les fit sortir du lieu où ils étaient. Et Nous dîmes: ‹Descendez (du Paradis); ennemis les uns des autres. Et pour vous il y aura une demeure sur la terre, et un usufruit pour un temps.

S,2 V, 36





Je finirais ma Frère par ces phrases suivie de versets Coranique !



Sachez mes Frères et Soeur , que nous sommes de passage sur terre et que nous sommes propriètaire de rien du tout !

lorsque vous quittez ce bas monde vous laissez tout derrier vous !



L’homme est seul le jour où il naquit et seul le jour ou il quittera ce bas monde



Alors, investissez pour l'éternité, l'au-delà est meilleur pour vous !







Certes, Allah ne se gêne point de citer en exemple n'importe quoi: un moustique ou quoi que ce soit au-dessus; quant aux croyants, ils savent bien qu'il s'agit de la vérité venant de la part de leur Seigneur; quant aux infidèles, ils se demandent ‹Qu'a voulu dire Allah par un tel exemple?›. Par cela, nombreux sont ceux qu'Il égare et nombreux sont ceux qu'Il guide; mais Il n'égare par cela que les pervers,

qui rompent le pacte qu'ils avaient fermement conclu avec Allah, coupent ce qu'Allah a ordonné d'unir, et sèment la corruption sur la terre. Ceux-là sont les vrais perdants.

Comment pouvez-vous renier Allah alors qu'Il vous a donné la vie, quand vous en étiez privés? Puis Il vous fera mourir; puis Il vous fera revivre et enfin c'est à Lui que vous retournerez.

S2, V26 ,27,28


Wa Allah ou’Alam


Salam 'alaycoum wa rahmatou'LLAH wa barakatouh.


[www.la-route-de-lislam.com]
Vous parlez que des crédits que l'on fait pour acheter une maison.
moi j'ai fait un crédit pour mes études il y a deux ans.
quelqu'un peut me dire qu'en est-t-il?je ne me suis avant jamais posé la question,et c'est en voyant ce post que je commence à avoir des doutes. Suis-je dans le péché depuis 2 ans maintenant?moody smileymoody smiley
merci de me répondre.
Salam 'alaycoum,

Le credit sous ses formes est haram, on plaint de ne pas avoir d'argent et on en trouve pour payer le banquier.

moralité: quand on a pas d'argent pour soi on en a pas les autres.

Etre musulman c'est avoir la foi en ALLAH soubhanahou wa ta'ala qui signifie avoir la piété cad s'éloigner de ses interdits et appliquer ses ordres avec le souci de chercher son agrément.

ce monde est un torent qui emporte les insouciants et les negligeants droit vers la chute au sens propre et au figuré. C'est aussi un champ de bataille où l'on mène un combat à vie a chaque instant (grand jihad).

Puisque tu as fais un credit pour tes études, tu n'as pas d'autres choix que de continuer dans le repentir car Dieu aime le pécheur repentant et déteste le mécréant pêcheur!


C'est avec le coeur que l'on voit le péché et la différence entre le halal et haram grâce la lumiere de la foi.

Les péchés sont à ce monde ce que l'eau est à la mer et en attendant de pouvoir marcher dessus; commençons par nous eloigner des péchés.


Salam 'alaycoum wa rahamatou'LLAH wa barakatouh.
Citation
ahmad53 a écrit:
Salam 'alaycoum,

Le credit sous ses formes est haram, on plaint de ne pas avoir d'argent et on en trouve pour payer le banquier.

moralité: quand on a pas d'argent pour soi on en a pas les autres.

Etre musulman c'est avoir la foi en ALLAH soubhanahou wa ta'ala qui signifie avoir la piété cad s'éloigner de ses interdits et appliquer ses ordres avec le souci de chercher son agrément.

ce monde est un torent qui emporte les insouciants et les negligeants droit vers la chute au sens propre et au figuré. C'est aussi un champ de bataille où l'on mène un combat à vie a chaque instant (grand jihad).

Puisque tu as fais un credit pour tes études, tu n'as pas d'autres choix que de continuer dans le repentir car Dieu aime le pécheur repentant et déteste le mécréant pêcheur!


C'est avec le coeur que l'on voit le péché et la différence entre le halal et haram grâce la lumiere de la foi.

Les péchés sont à ce monde ce que l'eau est à la mer et en attendant de pouvoir marcher dessus; commençons par nous eloigner des péchés.


Salam 'alaycoum wa rahamatou'LLAH wa barakatouh.



sad smileysad smileysad smiley

sincèrement, je ne savais pas que le crédit était haram ( confused smiley ), jamais j'aurais fait les études que j'ai entrepris, si je savais que j'allais etre dans le péché à cause de ca....

est ce qu'on pourrait juste me dire ce qui est mauvais exactement dans la souscription d'un crédit pour l'Islam. je voudrais savoir.
Ajima
tu es dans la raison et dans le vrai et la sagesse, tu ne peux rien craindre et tu ne dois pas avoir de remords au contraire ! - Payer 350 Euros durant des années un petit espace qui ne sera jamais le tien, ou payer 360 Euros un grand espace plus confortable et plus sain et plus et plus durant 18 ans et qui sera le tien que tu ne paieras plus et que tes enfants peuvent en jouir quand tu quitteras comme tout le monde cette terre. Franchement personne ne peut te dire le contraire. Je te dis félicitations et bon courage. Tu as fait un grand geste pour toi et pour tes enfants. Ceci est une grande preuve de sagesse. Bravo !
ya aucune loi islamic qui nous interdit l'achat d'une maison a credit sauf pour les nouveaux musulmans
les musulmans de l'an 2000 qui nous interdit tous pour acheter une maison a credit c'est interdi mais ou trouvé l'argent pour la payer ils nous interdit de travailler ils interdisent tous ils faut pas les ecouter faite plaisir a vous et a vos enfants achetez votre maison et bonne chance
pourtant il ya un imam pres de chez moi qui a achete une maison
Citation
mafalda a écrit:
la question a déjà été posé, c pas haram, la même question est posé en ce moment même sur le forum général.


salam


ah bon???c nouveau ca...les preuves stpeye rolling smiley



Il y a, dans la création des cieux et de la terre et dans la succession de la nuit et du jour, des signes pour ceux qui sont doués d'intelligence _ sourate 3/verset 190
Citation
mafalda a écrit:
la question a déjà été posé, c pas haram, la même question est posé en ce moment même sur le forum général.



salam



Allah dit :

{ ô les croyants ! Craignez Allah et renoncez au reliquat de l' intérêt usuraire, si vous êtes croyants. Et si vous ne le faites pas, alors recevez l' annonce d' une guerre de la part d' Allah et de Son messager. Et si vous vous repentez, vous aurez vos capitaux. Vous ne léserez personne, et vous ne serez point lésés. }
[ Sourate 2 - Versets 278 - 279 ]



Il y a, dans la création des cieux et de la terre et dans la succession de la nuit et du jour, des signes pour ceux qui sont doués d'intelligence _ sourate 3/verset 190
Citation
radia17 a écrit:
Citation
ahmad53 a écrit:
Salam 'alaycoum,

Le credit sous ses formes est haram, on plaint de ne pas avoir d'argent et on en trouve pour payer le banquier.

moralité: quand on a pas d'argent pour soi on en a pas les autres.

Etre musulman c'est avoir la foi en ALLAH soubhanahou wa ta'ala qui signifie avoir la piété cad s'éloigner de ses interdits et appliquer ses ordres avec le souci de chercher son agrément.

ce monde est un torent qui emporte les insouciants et les negligeants droit vers la chute au sens propre et au figuré. C'est aussi un champ de bataille où l'on mène un combat à vie a chaque instant (grand jihad).

Puisque tu as fais un credit pour tes études, tu n'as pas d'autres choix que de continuer dans le repentir car Dieu aime le pécheur repentant et déteste le mécréant pêcheur!


C'est avec le coeur que l'on voit le péché et la différence entre le halal et haram grâce la lumiere de la foi.

Les péchés sont à ce monde ce que l'eau est à la mer et en attendant de pouvoir marcher dessus; commençons par nous eloigner des péchés.


Salam 'alaycoum wa rahamatou'LLAH wa barakatouh.



sad smileysad smileysad smiley

sincèrement, je ne savais pas que le crédit était haram ( confused smiley ), jamais j'aurais fait les études que j'ai entrepris, si je savais que j'allais etre dans le péché à cause de ca....

est ce qu'on pourrait juste me dire ce qui est mauvais exactement dans la souscription d'un crédit pour l'Islam. je voudrais savoir.



salam khti



ce qui est mauvais, ce sont les intérets qui en découlent...


L’usure (riba) est prohibée, qu’elle qu’en soit la forme. Cette prohibition s’applique au débiteur comme au créancier ; que le bénéficiaire soit riche ou pauvre. L’un et l’autre commettent un péché, et ils sont tous les deux maudits. Le même sort est réservé à ceux qui les assistent à titre de témoins ou de secrétaires, en vertu de la portée générale des versets et des hadith sûrs qui indiquent son interdiction



Allah dit :

{ Ceux qui mangent (ratiquent) de l' intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du Jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a bouleversé. Cela, parce qu' ils disent: "Le commerce est tout à fait comme l' intérêt". Alors qu' Allah a rendu licite le commerce, et illicite l'intérêt. Celui, donc, qui cesse dès que lui est venue une exhortation de son Seigneur, peut conserver ce qu' il a acquis auparavant; et son affaire dépend d' Allah. Mais quiconque récidive... alors les voilà, les gens du Feu ! Ils y demeureront éternellement. Allah anéantit l' intérêt usuraire et fait fructifier les aumônes. Et Allah n' aime pas le mécréant pécheur. } [Sourate 2 - Versets 275 -27 ]



voici un site complet ou tu peux trouver des réponses à tes questionssmiling smiley


[www.sajidine.com]


salam



Il y a, dans la création des cieux et de la terre et dans la succession de la nuit et du jour, des signes pour ceux qui sont doués d'intelligence _ sourate 3/verset 190
Selem, J'ai lu vos remarques et pour certaines je les trouves floues , j'aimerais que quelqu'un me réponde en faisant des réponses simples. A-t-on le droit de faire un emprunt pour acheter une maison d'habitation plutôt que de payer 600 € de loyer pendant toute notre vie ??? baraka allahoufikoum
Citation
leilamarocaine a écrit:
Selem, J'ai lu vos remarques et pour certaines je les trouves floues , j'aimerais que quelqu'un me réponde en faisant des réponses simples. A-t-on le droit de faire un emprunt pour acheter une maison d'habitation plutôt que de payer 600 € de loyer pendant toute notre vie ??? baraka allahoufikoum
bravo ta trouvé la reponsse pour ses gents si vous regardé dans les marchés français les freres musulmans vendent leurs marchandises 10 fois plus de sa valeur réele s'est pas haram s'est pas ça le benifice halal la semaine derniére j'ai acheté une petite bouteile d'eau de 50 cl 3€50 l'eau zemzem donnée gratuite et eux ils la vendent c'est pas haram en plus ils nous disent acheté une maison a credit haram ils se foutent de la gueule des gents il faut les ecouter
Assalamou Alaykoum,
Alhamdoulillah wa salatou wassalam ala sayidina Mohamed ( saws ).

La question de l'emprunt immobilier en utilisant un credit avec interets ( riba ) est une question qui suscite d'interminable débats au sein de la communauté, avec beaucoup de passion, je dirai meme que j'ai rarement vu un sujet qui créé autant la fitna...
Les uns disent : "mais comment faire autrement ?" d'autres : " le cheikh untel l'a autorisé " et d'autre : "tu déclare la guerre a ALLAH 'azza wa jall".

Simplement : le texte est clair et sans détour et les versets du Coran ont souvent été rappelé sur ce forum. L'interdiction du riba est formelle.

Mais l'interdiction de voler le bien d'autrui est aussi formelle, et nous connaissons tous l'histoire rapportée de ce voleur que notre Calife Omar Al Farouq n'a pas puni alors que la sentence, en theorie, devait s'appliquer.

Le Cheikh AlQaradawi quand a lui a autorisé l'emprunt sous certaines conditions, la condition qui me parait a mon humble avis, la plus discutable est la notion du BESOIN REEL, je pense que là il y a réélement des questions a se poser :
En France, certains musulmans éprouvent t'ils vraiment le besoin réél de devenir proprietaires ?
Comment définir ce qu'est ce besoin réél ? C'est sur ce point que j'aimerais vous lire.

Si des savants ont autorisé cet emprunt il doit bien y avoir des raisons... mais la porte a été ouverte, les musulmans s'y engouffre a tord et a travers et leur nombre est devenu tellement important. Beaucoup de musulmans, des jeunes, des Pere et Grands-Pere de famille pieux et respectable connaissant le coran mille fois mieux le coran que moi se sont endetés...

Barakallahou fikoum pour vos réponses.
Horaires de prières Saint Coran
Facebook