News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Se couvrir les pieds
31 mars 2007 14:23
Selem erlikoum,
J'ai lu recemen que les soeurs devait se couvrir les pieds, se qui me parait logique car le prophete sws a di que la femme ne devai laisser apparen que son visage et ses mains, mais jusqu'ici je n'avai pa fait le raprochemen et apparamen les prieres faites pieds nu son invalides (sf si la robe les couvrent entierement) car eles ne respecten pas les condition de pudeur esc ce vrai bien que je ne le savai pas?
Yasmine [ MP ]
31 mars 2007 14:41
salam je n'est pas de source mais quand je fais ma prière j'ai toujours les pieds couverts et je vois beaucoup de personnes qui la font pieds nus et allah ou alham
srnit [ MP ]
31 mars 2007 15:45
L'islam a-t-il rendu obligatoire pour la musulmane de se couvrir les pieds aussi ?


Question :

Les pieds de la musulmane font-ils partie de la 'awra (à recouvrir) lors de la présence de certaines catégories de personnes ? et font-ils partie de ce qu'elle doit recouvrir lorsqu'elle fait la prière (salât) ?


Réponse :

Avant de lire ce qui va suivre, je vous suggère de lire l'article suivant :
L'islam a-t-il rendu obligatoire pour la musulmane de se couvrir le visage ?

La question de savoir si la femme musulmane doit se couvrir les pieds fait l'objet d'opinions divergentes parmi les savants musulmans :
A) Pour ash-Shâfi'î, Ahmad (selon un des avis qui sont rapportés de lui), et d'autres savants, les pieds de la femme font partie de ce qu'elle doit recouvrir lorsqu'elle fait la prière (salât) – même s'il n'y a alors personne –, ainsi que lorsqu'elle se trouve en présence d'hommes autres que son mari et ses proches parents (mahârim).
cool Pour Abû Hanîfa, ath-Thawrî, al-Muzanî, les pieds ne font pas partie de ce que la femme est tenue de recouvrir, ni lorsqu'elle fait la prière, ni lorsqu'elle se trouve en présence d'hommes autres que son mari et ses proches parents.
C) Pour Ibn Taymiyya, la femme peut laisser ses pieds découverts lorsqu'elle fait la prière. En revanche, elle doit recouvrir ses pieds (tout comme son visage et ses mains) lorsqu'elle se trouve en présence d'hommes autres que son mari et ses proches parents.

En fait, cette question de savoir si la femme musulmane doit se couvrir les pieds repose sur la question de savoir si, dans le verset coranique "Qu'elles ne montrent de leurs parures que ce qui en paraît" (24/31), les termes "ce qui en paraît" incluent les pieds en plus du visage et des mains, ou pas. Or, il y a certes le Hadîth rapporté par Abû Dâoûd, où le Prophète a dit à Asmâ' bint Abî Bakr qu'une femme pubère ne devait [devant des hommes qui ne sont ni son mari ni ses proches parents] ne laisser apparaître que son visage et ses mains. Cependant, la chaîne de transmission en est faible (mursal).

Ceci fait que les savants ont développé des argumentations différentes à ce sujet...

A) Ash-Shafi'î et Ahmad se sont fondés sur les avis des Compagnons qui ont commenté le verset coranique "Qu'elles ne montrent de leurs parures que ce qui en paraît" (24/31) en disant que l'exception concerne le visage et les mains. De plus, il y a un Hadîth où le Prophète, ayant interdit de laisser traîner ses vêtements sur le sol, Umm Salama lui demande comment les femmes devront faire, et il lui répond : "Elles laisseront leur vêtement être un empan [plus long que celui des hommes]. – Mais leurs pieds seront alors découverts ! dit Umm Salama. – Elles laisseront leur vêtement être une coudée [plus long], pas plus" répond le Prophète (rapporté par at-Tirmidhî, n° 1415). Tout ceci, affirment-ils, corroborent le Hadîth rapporté par Abû Dâoûd à propos de Asmâ', même si celui-ci possède une chaîne de transmission faible (mursal).

cool Abû Hanîfa, Ath-Thawrî, Al-Muzanî se sont pour leur part basés sur le propos de Aïcha disant que l'exception présente dans le verset 24/30 concernait aussi bien le visage et les mains que les pieds (propos cité dans Majmû'u fatâwâ Ibn Taymiyya, tome 22 pp. 114-115).
Quant au dialogue de Umm Salama avec le Prophète, voici comment l'explique Abû Chuqqa, qui partage ici l'avis de Abû Hanîfa : si, en apparence, il est dans ce dialogue question du fait que la femme doit couvrir ses pieds, il y est, à bien regarder, question du fait qu'elle doit veiller à ce que le bas de ses mollets ne se découvre pas. En effet, les femmes, à l'époque, marchaient parfois pieds-nus ou chaussées de sandales portées sans chaussettes. Et elles s'habillaient de longs vêtements (izâr). Or, il ne fallait pas que, au moment de la marche ou d'une autre activité, ce long vêtement couvre leurs pieds, sinon elles s'y prendraient les pieds et tomberaient. Elles avaient donc recours à une sorte de ceinture (nitâq) pour rehausser légèrement ce vêtement. Cependant, il fallait bien que, au moment où elles étaient immobiles et debout, ce vêtement recouvre leurs pieds. Au cas contraire, si quand elles étaient immobiles ce vêtement laissait apparaître leurs pieds, il laisserait apparaître le bas de leurs mollets quand elles marcheraient (puisqu'elles devaient le rehausser pour marcher). En effet, comme nous l'avons vu, toutes les femmes ne portaient pas de chaussettes. C'est pourquoi Umm Salama a dit qu'elles devaient se couvrir les pieds.
Abû Chuqqa rappelle également qu'un dialogue voisin de celui de Umm Salama est rapporté, où quand le Prophète dit : "Les femmes laisseront leur vêtement être un empan [plus long que celui des hommes]", Aïcha lui fait ceci comme remarque : "Mais leurs mollets seront alors découverts !". Et il répond : "Eh bien, une coudée [plus long]" (rapporté par Ibn Mâja, n° 2884). Il est ici question des mollets et non des pieds.
Ash-Shawkânî et Abû Hayyân al-andalûsî, qui sont du même avis, en expliquent la justesse au niveau rationnel par le fait que l'exception présente dans le verset 24/31 concerne ce que la femme est amenée à laisser découvert à l'extérieur de chez elle : son visage parce qu'elle peut être amenée à témoigner... ses mains parce qu'elle a besoin de prendre des choses… enfin ses pieds parce qu'elle est amenée à marcher et que ses pieds demeurent alors découverts.

C) Quant à Ibn Taymiyya, il est d'avis que c'est l'opinion de Abû Hanîfa qui est la plus valable au niveau des arguments ("huwa-l-aqwâ"winking smiley… mais que cette opinion ne sera appliquée qu'en ce qui concerne l'accomplissement de la prière (salât), la femme n'ayant alors pas l'obligation de se couvrir le visage, les mains et les pieds. Par contre, pour le moment où elle se trouve en présence d'hommes qui ne sont ni son mari ni ses proches parents (mahârim), Ibn Taymiyya est d'avis qu'elle doit alors se couvrir visage, mains et pieds.
En fait, ce savant pense qu'il y a, en ce qui concerne la femme, deux "'awra" : une "'awra" pour la prière, une autre lors de la présence d'hommes.
Cependant, cet avis faisant apparaître deux "'awra" n'est pas celui d'autres savants tels que as-Sarakhsî, al-Marghînânî, al-Jassâs, at-Tabarî, al-Baghawî, Ibn ul-'Arabî, Ibn Rushd… Tous ces savants disent que ce que la femme doit revêtir ("'awra"winking smiley pendant l'accomplissement de la prière (salât) – même s'il n'y a alors personne – est la même chose que ce qu'elle doit revêtir lorsqu'elle se trouve en présence d'hommes qui ne sont ni son mari ni ses proches parents (mahârim) (cf. Tahrîr ul-mar'a, tome 4).

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).


Source : site maison-islam
salam

moi je vois autour de moi les femmes on les pieds non couvert quand elles sont chez elle .....
J'AI RIEN COMPRIS?????

PIEDS COUVERTS OU PAS???perplexe
Selem erlikoum
merci beaucoup srnit clap, c'est tjs le même pb entre les differentes écoles et les differents savants on ne sait plus ou donner de la tête. Personnellemen je pense que les pieds ne fon pas partie de "awra" de la femme car c'est vraimen pas très attiran pour un homme mais dans le doute je vais garder mes chaussettes grinning smiley
bon ok, les pieds couverts mais si la chausette est semie transparente, je croyez vous pas que cela ne créera pas un appel sexuel un peut trop torride ? grinning smiley



" confronté à la censure, je suspends ma participation à ce forum "
Citation
La Boetie a écrit:
bon ok, les pieds couverts mais si la chausette est semie transparente, je croyez vous pas que cela ne créera pas un appel sexuel un peut trop torride ? grinning smiley



poses toi la question,c'est toi l'homme nan?eye rolling smiley
tu sais , gentille muslima, je suis un homme totalement pervers pour qui un corps féminin nu n'est pas forcément un appel au sexe et je suis aussi trés tordu psychologiquement car je n'arrive pas à comprendre pourquoi toutes les femmes devraient se prémunir à cause d'une minorité de fétichistes des cheveux ou des pieds winking smiley



" confronté à la censure, je suspends ma participation à ce forum "
Citation
La Boetie a écrit:
tu sais , gentille muslima, je suis un homme totalement pervers pour qui un corps féminin nu n'est pas forcément un appel au sexe et je suis aussi trés tordu psychologiquement car je n'arrive pas à comprendre pourquoi toutes les femmes devraient se prémunir à cause d'une minorité de fétichistes des cheveux ou des pieds winking smiley


c bon a savoir khouyathumbs upthumbs down

ma maman m'a toujours dit de pas parler aux inconnusno no,on peut avoir de mauvaises surprise apresgrinning smiley


sur ce Monsieur le pervers,je vous laisse à vos occupations treeeess...smoking smiley


ps: pour repondre à la question du post,dans mon livre de priere,on recommande au femmes de laisser nus les pieds et les mains ou safi

c'est ce que je faiswinking smiley
assalemoaleykom



Shaikh Muhammad Nasir Din Al-Albani



Question : beaucoup de femmes se rendent à la mosquée et prient sans chaussettes.



Réponse : Qu’elles aillent à la mosquée ou qu’elles restent chez elles en priant sans chaussettes, alors la prière n’est pas valide.


Q : Même à la maison ?


R : Même à la maison, alors que dire de la mosquée !


Q : Et si elles prient (sans chaussettes) mais en couvrant leur pieds ?


R : Tu me donnes un exemple, et là la prière est valide. (Dans le premier cas), les pieds étaient découverts, mais s’ils ont couverts par une tunique (robe) longue et ample (sans chaussettes), la prière est valable à la maison ou à la mosquée. Malheureusement on ne trouve plus ces vêtements longs chez les femmes.


Q : Les chaussettes (suffisent) pour cacher la ‘awra ?


R : Elles cachent et en même temps elles ne cachent pas. Elles cachent la couleur de la peau, mais elles ne cachent pas la forme du membre. Et fait partie des conditions du vêtement pour les hommes et les femmes, qu’il ne soit pas transparent et ne soit pas moulant. Le vêtement est autorisé seulement s’il réunit ces deux conditions.


Q : Les chaussettes montrent la forme du corps, alors comment peut-on dire que la femme doit obligatoirement porter des chaussettes dans la prière ?


R : Je n’ai pas dit cela, je dis qu’elle doit couvrir ses pieds avec un voile (tunique) ample et large, et quant aux chaussettes elles cachent et ne cachent pas, ma parole est claire



Q : Porter des chaussettes est meilleur ?


R : Si le vêtement est long et ample et qu’il couvre les pieds, la prière est valable qu’elle porte ou non des chaussettes. Et le corps n’est vraiment caché que si on ne voit ni la forme du membre, ni la couleur de la peau. Les chaussettes, portées seules sans habit au-dessus, montrent la forme du corps mais cachent la couleur de la peau, et cela ne suffit pas, le vêtement doit obligatoirement cacher la forme du membre et la couleur de la peau.


Q : Concernant le fait que la prière ne soit pas valide (si on ne couvre pas les pieds), (la plupart des femmes ne le savent pas.


R : Celui qui n’a pas de science doit apprendre. Mais si elles l’apprennent et négligent cela par la suite, la prière n’est pas valide. »
2 avril 2007 13:00
Salam,

Moi aussi je viens tout juste d apprendre kil fallait apparemment couvrir ses pieds en portant des chaussettes apres kelkes annees de prieres Cependant je né pas lu livre qui donne les regles de faire la sala de couvrir ses pieds Mais mon mari a lu sur IQRAA kil falait le faire Alors maintenant je porte des chaussettes durant ma Salat

On a apprend ts les jours
MERIVA [ MP ]
2 avril 2007 13:55
J'avais toujours prié sans chaussettes, jusqu'au retour de ma mère du pelerinage. Là bas, on lui a bien spécifié qu'il fallait prier en chaussettes ! donc, je me ballade avec une paire de chaussettes dans mon sac.

Du coup, je rebondis sur une autre question : en été : je n'ai donc plus le droit de mettre des chaussures ouvertes (tongs, sandales...) ? Puisqu'on doit cacher ses pieds ?
Yasmine [ MP ]
2 avril 2007 15:01
Salam

d'ailleurs à la mosquée tout le monde mais des chaussettes pour prier, moi je met une 3abaya que mes parents m'on apportés lors de leur pélérinage et comme elle est longue elle me cache les pieds sinon quand je vais à la mosquée toujours de chaussettes
Citation
MERIVA a écrit:
J'avais toujours prié sans chaussettes, jusqu'au retour de ma mère du pelerinage. Là bas, on lui a bien spécifié qu'il fallait prier en chaussettes ! donc, je me ballade avec une paire de chaussettes dans mon sac.

Du coup, je rebondis sur une autre question : en été : je n'ai donc plus le droit de mettre des chaussures ouvertes (tongs, sandales...) ? Puisqu'on doit cacher ses pieds ?

pourquoi tu ne peux plus mettre de tongs et sandales en été?

je vois beaucoups de jeune fille et même des femmes plus agée avec le hijab et qui mettent des tongs,sandales sans chaussette ou mi bas ....
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X