News Forum MediaTIC Islam YabiladiesUniversités d'été العربية Connexion
Coup de tonnerre sur la majorité gouvernementale
Au Maroc il y a le projet des elections 2007 avec comme un des buts essentielles qu'elles soient transparentes et credibles. Cela a ete annonce comme tel par le Roi lui-meme et fait un point essentiel dans le discours poltique actuel et dans la perspetive proche de la politique et du processus de la democratisation au Maroc.

Il y a pourtant encore ceux qui sabotent, qui ne comprennent pas. Les signaux sont forts quand pour des histoires de drogue et de corruption meme ceux qui s'occupent de la securite du palais, jusque la des rois eux-memes, y passent.

Je crois qu'il faut meler le peuple a cela et dennoncer le plus fort possible ces personnes reatrdées, mediocres et mauvaises. 2007 est proche et le peuple peut aider a donner le signal le plus fort que la tricherie n'aura pas de chance. C'est possible et c'est faisable.


[www.lematin.ma]


Coup de tonnerre sur la majorité gouvernementale

21.09.2006 | 17h50

Huit conseillers entendus par la justice

Ce n'est plus un coup de semonce, mais un véritable coup de massue qui s'abat aujourd'hui sur les élus de la deuxième chambre du Parlement. A peine les trois premiers noms des conseillers qui sont soumis à une procédure judiciaire connus que huit autres noms viennent d'être divulgués.

Ainsi, l'USFP, qui avait jusque-là échappé aux soupçons, s'y trouve mêlé. Mohamed Benmassoud, élu sous la bannière de la rose à Marrakech, est lui aussi touché par l'enquête demandée par le procureur général du Roi.

L'USFP n'est pas le seul à être dans la tourmente puisque l'Istiqlal voit deux de ses conseillers tomber sous le coup de l'enquête. Il s'agit d'Abdelouahed Messoudi élu à Taza et Abdallah Mekaoui élu à Beni Mellal. Un autre parti de la majorité voit également deux de ces députés subir le même sort.

Le RNI qui préside aux destinées de la Chambre des conseillers n'est pas au bout de ses peines. Omar Mouhib à El Jadida et Mohamed Jebha à Agadir sont eux aussi entendus par la justice de leurs villes respectives. L'avalanche ne semble épargner aucun des partis de la majorité gouvernementale.

Mohamed Mouhadab à El Jadida et Mohamed Kouskous à Taza, adoubés par le Mouvement Populaire sont eux aussi sous le coup d'une enquête judiciaire pour utilisation de l'argent pendant la campagne électorale. Le PPS est touché de plein fouet. Mohamed Talmoust, maire de Kénitra et élu PPS, complète la liste des conseillers qui sont soumis à des enquêtes. Et cela risque de continuer.



Karim Douichi | LE MATIN



Modifié 1 fois. Dernière modification le 21/09/06 22:49 par bikhir.
oups désolé, j'ai posté le meme bikhir,

finalement, j'espere que c'est vraiment le début du grand ménage du ramadan



le crime ne paye pas, mais il occupe
INCROYABLE MAIS VRAI

IL YA DE LA CORRUPTION AU MAROC!!!!!!!! grinning smiley

il est temps que certains se reveillent

cet article montre que la justice "dormait" pendant 40 ans

tous le monde sait que la corruption gangrenne le maroc depuis l'indépendance



kARMOSS / Droits de reproduction et de diffusion réservés © kARMOSS 2004/2020.
Cet article montre qu'on veut en finir. Reveille-toi.

Citation
Karmoss a écrit:
cet article montre que la justice "dormait" pendant 40 ans
A mon humble avis le peuple croira à la réelle volonté d'en finir avec la tricherie lorsque des signes plus clairs seront donnés par les gouvernants..continuer à sanctionner quelques pourris choisis minutieusement (c'est ce que pense monsieur quelconque jusque là..) et continuer aussi à sanctionner les personnes honnêtes aussi c'est absurde...
Je l'ai dit de l'autre cote, certains coriront au changement quand leur probleme personnel sera reglé. Ils oubliereont tout et crieront Vive le Roi. On en a vu des exemples...


Citation
le citoyen a écrit:
A mon humble avis le peuple croira à la réelle volonté d'en finir avec la tricherie lorsque des signes plus clairs seront donnés par les gouvernants..continuer à sanctionner quelques pourris choisis minutieusement (c'est ce que pense monsieur quelconque jusque là..) et continuer aussi à sanctionner les personnes honnêtes aussi c'est absurde...
mais les partis politiques eux même doivent choisir les deputés les plus noble et les plus propre pour les representé dans les élections, il faut donc que les partis politique fassent un effort pour irradiqué les corrumpus de leur partis
bikhir, je ne vois pas pourquoi ils ne crieraient pas Vive le Roi du moment que leurs problèmes sont résolus..les gens ne sont pas tous "maso."...ils attendent une raison valable pour faire la fête..pourquoi d'après-vous le peuple crie Vive le Roi..?
En plus de ceux cités dans l'article , il y a aussi TROIS conseillers dans la tourmente judiciaire ( 2 à fes et 1 à meknes ). On attend le dénouement final.
Citation
bikhir a écrit:
Cet article montre qu'on veut en finir. Reveille-toi.

Citation
Karmoss a écrit:
cet article montre que la justice "dormait" pendant 40 ans


ça veut dire que le caid va se contenter de son salaire de l'echelle 10 et que l'mroude de leurs soldes de 4darial?

grinning smiley
El9adia mzeyyra:

[www.map.ma]

Le ministre de l'Intérieur appelle les candidats à présenter les listes des dépenses électorales

Rabat, 22/09/06 - Le ministre de l'Intérieur, M. Chakib Benmoussa, a appelé les candidats aux élections du 8 septembre pour le renouvellement du tiers de la Chambre des Conseiller, à présenter les listes détaillées des dépenses engagées au cours de la campagne électorale, accompagnées des documents justifiant les montants dépensés, et ce dans un délai d'un mois à compter de la date de proclamation des résultats.

Dans un communiqué, dont copie est parvenue vendredi à la MAP, le ministre de l'Intérieur a insisté sur la nécessité, pour les candidats et candidates, de remettre ces documents à la Commission de contrôle des dépenses électorales, au siège de la Cour des comptes à Rabat.

Les intéressés pourront procéder au dépôt des documents tout au long de la semaine y compris les samedis et dimanches, une permanence étant organisée à cette fin au siège de la Cour.

La même source attire l'attention de l'ensemble des candidats et candidates sur les dispositions stipulées dans l'article 293 du code électoral, précisant qu'en cas de non-présentation d'une liste détaillée des dépenses électorales, accompagnée des documents justifiant ces frais au cours du délai fixé, la Commission de contrôle soumettra les cas en question aux instances judiciaires concernées.

Il a rappelé, à cet égard, que le délai réglementaire pour déposer ces documents, prendra fin le 8 octobre.
Oui ce n'est que des effets d'annonce ces gens vont rester comme tt les autres!!!!
comment veux tu qu'un corrumpu commbat son frere corrompu !!!!
demha, pour le dénouement final vous risquez d'attendre longtemps, c'est comme "dalas" ce genre d'épisodes au Maroc..
bouzroug, les flics a Essaouira ont été convoqué dernièrement pour recevoir une prime, ils étaient très contents mais une fois chez le trésorier ils ont reçu 10 dirhams (dix)..
le journal le matin est un journal naze, il y a beaucoup de marketing et d'effets d'annonce dans les médias ici.
C'est comme les publicités: soyez plus citoyen, soyez plus patriote, respectez les piétons, respectez les plages
ouvrez les yeux bon sang et arrêtez de délirer de vos fauteuils bien chauds en europe et ailleurs
 
Facebook