Coup de gueule
31 janvier 2005 00:37
L’absentéisme parlementaire
Ras-le-bol de nos parlementaires qui ne cessent de prendre notre argent sans qu’ils aient l’amabilité de veiller sur nos intérêts et faire leur devoir comme il est convenu.
Vraiment, on est déçu quand on regarde des séances parlementaires qui se déroulent pratiquement à huis clos, avec à peine quelques dizaines de députés. Pire encore, certaines lois qui s’avèrent être d’une importance capitale n’ont pas été discutées par plus de 80 députés. C’est le cas de la Loi de finances 2005, ou encore de la ratification de l’accord de libre-échange entre le Maroc et les Etats-Unis. La seule chance d’avoir le plaisir de voir le nombre de députés au complet, c’est lors de la cérémonie d’ouverture des sessions, et en raison, bien sûr, de la présence royale.
Nos chers députés, qui ne cessent de réclamer des augmentations d’indemnités ou une amélioration de leurs retraites, n’accordent aucune attention à la défense des intérêts de ceux qui les ont élus. Et l’on parle d’encourager les jeunes à faire de la politique. Nos partis - toutes tendances confondues : USFP, PI, PJD, UMP, GSU..., et qu’il s’agisse de militants ou de militantes - n’arrivent même pas à encadrer leurs représentants au Parlement et à les pousser à s’impliquer davantage dans la chose publique, alors, comment pourraient-ils encadrer le simple citoyen ? S’il vous plait, madame ou monsieur le député, on attend mieux de vous

Chakib Moutaouakkil Fès
Publié le : 20/01/2005 (La vie économique).

Ca c'est une vrais honte, est ca dur depuis tres longtemp, pendant que les pauvre qui les en elus ont besoin de leur aide. je n'aime pas ca du tout, et il faut que ca change...



Almot
31 janvier 2005 02:14
La seule solution, c'est que les Marocains doivent s'abstenir d'élir qui que soit!
De toute façon, le Parlement ne marche pas chez nous...
Solution peut-être innocente, mais aux grands maux, les grands remèdes.
Au Maroc, RIEN ne va plus...
Mes salutations
3 février 2005 16:39
Le problème de nos parlementaires est qu'ils n'ont aucunes pressions.
Ce constat me ramène à penser qu'il faut absolument que les marocains et franco-marocains puissent voter au moment des échéances électorales se déroulant au Maroc.
Pour aller enore plus loin dans la réflexion, je pense qu'il est necessaire d'avoir des élus représentant les marocains de France au sein du parlement marocain.
Mais il faut que ces futurs représentant montrent "pattes blanches" et justifient de compétences reconnues par les marocains et franco-marocains.

RME NE DOIT PAS ETRE UNIQUEMENT SYNONYME DE DEVISES !

Salam,

et le pire, c'est que l'anne derniere ils ont eu droit a une augmentation de 6000dh, ce qui fait qu'ils touchent pres de 36000dh
Facebook