News Forum MediaTIC Islam YabiladiesUniversités d'été العربية Connexion
Comment répondre aux questions pièges lors d'entretiens?
COMMENT RÉPONDRE AUX QUESTIONS-PIÈGES LE PLUS SOUVENT POSÉES

Pourquoi avez-vous choisi de faire ce métier ?
Il est évident que si vous n'aviez que cette école près de chez vous et qu'ensuite vous avez choisi la filière de votre petite amie pour rester avec elle, il est préférable de trouver une autre explication. Parlez le plus souvent de métier que vous avez découvert, par le biais de reportage, de votre famille, aucours de rendez-vous avec le conseiller d'orientation, ou de profession qui vous faisait réver. (si vous êtes comptable, le rêve n'est pas évident. Dans ce cas, dites que vous avez découvert la gestion en participant au travail d'un club ou d'une association)

Parlez-moi de vous !
Avant de répondre à cette question, vous devez faire préciser si votre interlocuteur souhaite que vous parliez du professionnel ou du personnel. Dans les deux cas, soyez bref et peu précis et à la fin demandez si il veut savoir autre chose... Il vous posera des questions. Ne parlez jamais de problèmes familiaux, existentiels ou personnels. Le recruteur n'est pas une assistante sociale.

Quels sont vos défauts et vos qualités ?
Là, vous devez avoir préparé deux défauts et deux qualités avant l'entretien (un commercial peut avoir le défaut d'être trop dynamique, insistant, accrocheur, etc, par contre un comptable peut lui avoir comme défaut, son obsession de l'ordre, son côté pointilleux à l'excès). Vous l'aurez compris certains défaut peuvent devenir des qualités dans certains métiers, à vous d'y réfléchir avant. Pour les qualités, honnêteté, le courage, la clairvoyance son assez flous pour passer partout.

N'êtes-vous pas un peu jeune pour le poste ?
Difficile de tricher sur son âge ! Il faut donc jouer sur les atouts de la jeunesse : dynamisme, volonté d'apprendre, ouverture d'esprit, adaptabilité plus facile à l'entreprise. Si c'est un problème de prise de responsabilités, essayez de trouver dans votre vie étudiante ou extra-professionnelle des capacités qui montrent votre aptitude à diriger ou à assumer des responsabilités et des décisions.

N'êtes-vous pas un peu âgé pour le poste ?
Difficile de tricher sur son âge ! Il faut donc jouer sur les atouts de votre age : expérience, connaissance de l'entreprise et du monde du travail, ouverture d'esprit (vous avez cotoyé beaucoup de personnes différentes dans votre carrière), action plus réfléchie... Si le problème est lié à une activité fatigante ou à un rythme soutenu d'horaire et de stress, justement vous avez l'habitude de cela. Vous savez le gérer, vous demeurez en pleine forme... vous êtes entraîné.

Vous avez souvent changé d'entreprise, nous recherchons quelqu'un de stable :
Si vos emplois étaient des contrats à durée déterminée, c'est simple à justifier, vous étiez là pour une mission, vous l'avez remplie. Si ce n'est pas le cas, jouez sur la découverte de différents milieux, secteurs, types de clientèle, organisation de travail, et insistez sur le fait que grâce à cela vous pouvez maintenant occuper le poste proposé de façon complète... Sous entendu, le parcours "cahotique" d'avant était mon choix pour pouvoir trouver un emploi comme celui que vous proposez et dans lequel je compte bien rester.

Le problème c'est que vous ne connaissez pas (telle ou telle chose ) :
Si ce que vous ne connaissez pas est dans les critères éliminatoires de l'offre, cela devient difficile. Essayez de prouver que les choses que vous connaissez sont exportables vers ce poste. Expliquez que la situation est déjà arrivée et que vous avez appris sur le tas. Evitez, cependant, de dire que vous apprendrez en 1 mois, surtout pour des tâches ou du matériel complexe : dire cela vous éliminera d'office. Montrez qu'au début vous pourrez tout de même occuper le poste sans cela. (si ce n'est pas possible, c'est que vous n'auriez pas dû postuler sur ce poste).

Vous avez souvent travaillé seul... êtes-vous sûr de pouvoir travailler en équipe ?
La réponse dépend du poste proposé, mais si vous avez un emploi réputé autonome, répondez par le fait que tout emploi est intégré dans le groupe entreprise, et que quelque part on fait toujours partie d'une équipe. Bien sûr, si vous avez eu des expériences du travail en équipe avant cela, n'hésitez pas à les signaler en disant que vous les avez appréciées.

Pourquoi êtes-vous au chômage depuis si longtemps si vous êtes compétent(e) ?
Cette question est très déstabilisante, surtout si effectivement vous êtes au chômage depuis longtemps ! Les employeurs n'aiment pas le vide. Si votre CV comporte des trous, il faut les boucher (stages de formation, voyages, enfants, passion, but que vous vous étiez fixé, etc.). Ne parlez jamais de crise de l'emploi, de dépression, que cela fait 1 an que vous cherchez, que vous avez besoin d'argent, ou que sais-je de ce genre ! Non, vous recherchez un emploi car c'est le moment que vous aviez choisi pour cela et que les buts que vous vous étiez fixés sont atteints.

Avez-vous d'autres propositions ?
Il est bon de dire que vous avez pris contact avec d'autres entreprises, même si cela n'est pas vrai. Par contre ne citez jamais de nom et ne dites pas que vous êtes engagé. Dites que pour l'instant vous êtes en phase de sélection et que vous préférez rester discret. Si l'on vous demande si les poste sont mieux que celui proposé, dites que l'un d'eux est aussi intéressant que le sien.

Rappelez-moi quels étaient les critères de l'offre ?
N'oubliez pas de toujours bien reprendre le texte de l'offre avec vous (et de la relire soigneusement) avant de vous présenter à l'entretien. Cela montrera l'intérêt que vous portez au poste ainsi que votre organisation.

Vous croyez que notre entreprise peut vous offrir des perspectives de carrière intéressantes ?
Attention à cette question. Il ne s'agit ni de dire que vous vous contenterez à vie du poste que l'on propose, ni de dire que vous voulez la place de celui qui vous recrute. Si ce n'est pas déjà le cas, vous pouvez dire que vous aimeriez prendre dans l'avenir plus de responsabilités. Si vous avez occupé des postes très hauts placés (beaucoup plus que celui que vous visez !) argumentez sur les inconvénients des grosses structures, sur le contact, sur la taille humaine et sur le retour vers de vrais rapports humains (même si ils sont hiérarchiques). Si vous travaillez dans un secteur innovant (informatique, communication...) dites que l'évolution est telle que personne ne peut dire où il sera dans un an.

Que connaissez-vous de notre entreprise ?
Là aussi, c'est une bonne question pour définir votre organisation et votre volonté d'obtenir le poste. Par contre, faites attention à ne pas donner d'éléments pouvant être perçus comme confidentiels. Restez dans les généralités "détaillées". Trop de connaissances peut rendre l'employeur méfiant ou vous faire passer pour un fouineur. (si votre travail consiste à fouiner : journaliste, enquêteur, ... là, vous pouvez y aller à fond, ce sera une carte de visite !)

Vous nous semblez habiter beaucoup trop loin de l'entreprise !
Si votre métier ne demande pas une présence subite (médical ou maintenance) le problème de la distance peut être résolu par une bonne organisation. A vous de le dire à employeur et de trouver des exemples dans votre expérience où la distance n'était pas un problème (en province, les kilomètres doivent se compter en temps. En capitale ou grosse ville, ne parlez que de kilomètres). Si votre emploi necessite de la disponibilité, pas d'autre solution que dire que vous allez déménager... Après, vous ferez bien comme vous voudrez !

Vous n'avez pas obtenu votre diplôme. Pourquoi ?
Si le diplôme est EXIGE dans l'offre ou dans la profession, peu de chance ! S'il est souhaité, vous pouvez argumenter sur le fait que vous n'étiez par fait pour les études, trop de théorie. Par contre, dès que vous avez commencé à travailler, vous étiez dans votre élément. Si vous sortez de l'école, vous pouvez utiliser le même argument, mais sans expérience professionnelle, nous vous conseillons plutôt de plaider le trac des examens. Vous aviez de bons résultats, mais ce jour-là... (si vous avez une profession de contact évitez de parler du trac, dites plutôt que vous êtes plus à l'aise devant des clients ou des personnes que devant une feuille de papier blanc)

Le travail exigera une grande disponibilité, cela ne vous pose pas de problème ?
Cette question vous sera sûrement posée si vous êtes une femme et que vous avez des enfants. Dans ce cas, 2 solutions : soit vous dites que vous avez l'habitude et que vous êtes déjà organisée pour ce genre de situation, ou bien vous faites préciser "disponibilité" et ensuite vous faites la même réponse que dans le premier cas. (Attention ! Des postes en restauration, grande distribution, médical ou direction, impliquent souvent une grande disponibilité d'horaires)



Mes sœurs, l'homme qui veut votre bonheur vous proposera un seul rendez vous:
celui avec Dieu, afin de vous unir pour être heureux et de commencer main dans la main le début de votre chemin ....
 
Facebook