Comment préserver son patrimoine en France ?
Bonjour, je suis uniquement française, j'ai deux maisons et deux enfants à moi ici en France. J'aimerais me marier au Maroc avec mon fiancé marocain car nous n'avons que ce choix là pour vivre ici chez moi en France vu que lui ne peut pas venir dans mon pays. Et voilà, nous nous aimons très fort, cela fait déjà 5 fois que je vais lui rendre visite au Maroc et nous souhaitons passer notre entretien de mariage au mois de novembre prochain. Mais voilà un gros problème se pose à nous, comment nous marier selon les lois de nos deux pays en ayant pour mission que mes maisons n'aillent qu'à mes deux enfants après mon décès? Mon fiancé est d'accord pour cela car ces maisons je les possèdais déjà avant de le connaître. Bien sûr, nous sommes d'accord pour faire un contrat de séparation des biens mais voilà ce contrat protège du divorce mais pas de mon décès. Dans ce cas, je dois en plus faire un testament pour donner mes biens à mes enfants. Mais s'il vous plaît, que dit la loi marocaine face à ce problème ? Que devenons-nous faire pour garantir que ces deux maisons n'iront qu'à mes enfants après mon décès ? Si après mon mariage, je décède que se passera-t-il ?( par exemple sur le chemin du retour)
Oui je sais le risque est infime me direz-vous mais pourtant il n'y a jamais de risque zéro !!! Un avocat me dit de m'occupper absolument de ce problème avant de me marier. Où faire le testament selon la loi française ? Au consulat cela est-il possible ? Et que dit la loi marocaine, que dois-je faire pour protèger mes biens selon elle ? Mon fiancé a-t-il quelque chose à faire de son côté pour aller vers cet objectif qui est croyez-nous une vrai problème même pour lui.Nous sommes dans une impasse. Aidez-nous si vous le pouvez. Merci d'avance de votre aide.
1) Vendez les maisons en France
2) Donnez l'argent aux enfants (mettez-les dans des comptes bancaires)
3) Partir au Maroc tranquillement.
Bonjour ma chère, dis-moi es-tu certaine qu'il n'y a aucune autre solution car ces maisons j'aimerais les garder afin qu'elles me servent d'une épargne retraite plus tard et que bien sûr mes enfants en héritent un jour. Que dit la loi marocaine dans ce cas vis-à-vis de la loi française en me mriant avec un marocain ? Mon futur époux aura-t-il de part le fait même du mariage une part d'office sur ces biens même si pour le moment, il n'est encore jamais venu me voir à mon domicile français puisque pour le moment malheureusement il est bloqué dans son pays. Lui même est tout à fait d'accord bien sûr pour que ces maisons reviennent de droit seulement à mes enfants dans le cas de mon décès, mais y-a-t-il quelque chose qu'il peut faire à son niveau pour me garantir que mes biens ne seront la propriété que de mes enfants ? Voilà, bien sûr, lorsque nous seront ensemble en France plus tard après notre mariage, nous comptons faire construire une troisième maison à lui et à moi donc en commun, si bien que je pourrais louer les autres ou laisser mes enfants y faire leur vie tranquilement si ils le souhaitent. Sur cette future maison, je veux bien partager des intérêts en commun vue qu'elle sera à nous deux, mais sur les deux premières qui sont mes biens propres, j'estime que ces maisons doivent rester la propriété personnelle de ma famille et revenir entièrement à mes enfants issus d'un autre lit. Pouvez-vous me répondre si en me mariant au Maroc, je peux être garantie que mes biens seront garantis et préservés au niveau de ma famille côté français ? Avez-vous une idée de se qui se passe quand on a des biens personnels avant le mariage en France et quand on va se marier au Maroc ? Pouvez-vous me faire partager vos différentes expériences ? Que faut-il faire face aux lois de nos deux pays pour que cet objectif puisse être réalisé et surtout garanti ? Merci d'avance de vos réponses.
bonjour
d'abord je veut savoir si vous ete musulman ou chretienne

la loi marocaine permet l'heritage mais seulement entre les musulmans.
je crois que vous avez une autre possibilite c'est de faire un testament pour vos enfants
Bonjour, merci de m'avoir répondu, je suis chrétienne et mes enfants aussi. Ai-je un avantage à devenir musulmane vis-à-vis de ce problème bureaucratique exaspérant, de toutes les façons je crois en Dieu et aussi en cette religion, mais si je le deviens mes enfants pourront-ils toujours hériter de moi vu qu'eux resteront catholiques ?

C'est un vrai problème pour mon fiancé et moi, car nous nous aimons vraiment et lui ne cherche pas à profiter de mes biens acquis avant notre mariage, mais le problème est que d'après la loi de votre pays, nous allons donc nous marier sous votre régime normal qui est celui de la séparation de biens, donc suite à notre mariage adoulaire, je devrais donc faire un testament chez un notaire au Maroc pour que mes biens reviennent à mes enfants ? si j'ai bien compris ? Donc un musulman peut hériter d'une chrétienne mais pas le contraire ? Mais moi si je deviens musulmane, mes propres enfants chrétiens pourront-ils hériter de mes propres biens qui se trouvent en France et acquis par moi-même avant notre mariage ? Vraiment j'aime à la folie mon fiancé mais comment résoudre ce problème vu que j'ai depuis le début construit ces deux maisons pour mes deux enfants ? Merci de l'intérêt que vous pourriez porter à ma demande.
bonjour
la loi marocaine ne permet pas qu'un musulman soit heriter par un chretien ou autre religion.
mais dans tous les cas vous pouvez faire un testament comme j'ai deja expliquer.
c'est le moyen le plus fiable et sure.
Merci beaucoup de votre réponse.
Facebook