News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
La chute du régime libyen aura des conséquences sur la Syrie
La chute du régime libyen aura des conséquences sur la Syrie


PARIS - Le chef de la diplomatie française Alain Juppé a estimé lundi que la chute du régime libyen de Mouammar Kadhafi allait avoir des conséquences considérables sur la Syrie où le président Bachar el-Assad doit également faire face à la contestation de son peuple.

Je pense que cela va avoir des conséquences considérables sur la Syrie. On voit bien qu'aujourd'hui, un régime dictatorial ne peut plus se maintenir au pouvoir contres vents et marées et contre l'aspiration des peuples, a déclaré Alain Juppé à la chaîne de télévision privée TF1.

Il n'y aura pas d'intervention militaire en Syrie, a-t-il réaffirmé, mais nous allons accentuer notre pression. Je pense que Bachar el-Assad ne pourra pas se maintenir au pouvoir, a-t-il ajouté.

Lundi, le vice-Premier ministre britannique Nick Clegg a affirmé que Bachar al-Assad était aussi hors sujet pour l'avenir de la Syrie que Kadhafi pour la Libye.

Jeudi dernier, Paris, Berlin et Londres avaient appelé Bachar al-Assad à quitter le pouvoir dans une déclaration commune. Le président français Nicolas Sarkozy, la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre britannique David Cameron avaient aussi demandé de nouvelles sanctions fermes contre son régime.

Concernant l'avenir de la Libye, le ministre français des Affaires étrangères avait proposé dans la matinée une réunion à Paris du Groupe de contact sur la Libye, qui regroupe une trentaine de pays et des organisations internationales, dès la semaine prochaine. Il va falloir accompagner la Libye, a-t-il répété à TF1.

Une conférence pourrait se tenir à Paris par exemple la semaine prochaine. J'en ai parlé cet après-midi avec tous nos partenaires, américains, anglais, allemands, italiens et autres. Cette proposition a reçu un très bon accueil, a déclaré M. Juppé, précisant que la réunion pourrait être coprésidée par Nicolas Sarkozy et David Cameron.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a par ailleurs annoncé lundi qu'il convoquait un sommet cette semaine sur la situation en Libye, en présence des dirigeants de l'Union africaine et de la Ligue arabe ainsi que d'autres organisations régionales.

Alain Juppé a dit à nouveau qu'il ignorait quel était le sort du colonel Kadhafi. C'est aux combattants sur le terrain de mener leur combat mais nous ne souhaitons pas qu'(il) soit éliminé physiquement. Même si la victoire n'est pas complète, le régime est évidemment maintenant fini.


(©AFP / 22 août 2011 21h19)
La Chute du Régime libyen a commencé avec le scandale Rubygate.
Ruby, de son vrai nom, Karima El Mahroug, est à l'origine des révélations sur des soirées Bunga Bunga organisées par Mrs Berlusconi et kadhafi, ces soirées à coup de millions arrosées de champagne , de bijoux et de filles ont soulevés les premières manifestations en Libye , et spécialement une partie de l'armée libyenne qui s'était révolté en voyant que kadhafi dépensait des millions dans le pêché, pendant que des soldats et la majorité du peuple vivaient presque avec des petits salaires, et des petits logement.
Et comme ça ça tombait bien bien avec le printemps des révolutions du jasmin arabe, la chute de kadhafi a commencé sans attendre. A
cause de Miss Ruby (La femme de joie).

Pour la Syrie, il faut créer une autre Rubygate pour faire chuter ce régime.

[www.youtube.com]



Modifié 2 fois. Dernière modification le 23/08/11 18:37 par Le vrai de vrai.
La syrie et l'iran après. Tout est planifié par les faucons et les neo conservateurs.
C'est le nouvel ordre mondial planifié par bush, wolfowitz, pearl et co.

Et toi, tu viens nous parler du maire de bordeauxptdr
mais juppé est un des plus puissants illuminatis de la planete.
il a méme le grand chapeau conique à liseret d'argent. avec les deux grandes boules en laine au bout.
Ce que j'admire chez les libyens c'est qu'ils se battent presque tous avec un calme exemplaire, et il n' y a pas de pillages de maisons, d’entreprises ou de commerces ni vols ni agressions dans les rues. On voit plus d'embrassades, d'accolades entre libyens pour se donner du courage.
Bravo!
Citation
coldman a écrit:
mais juppé est un des plus puissants illuminatis de la planete.
il a méme le grand chapeau conique à liseret d'argent. avec les deux grandes boules en laine au bout.[/quote

sauf que c'est un repris de justice donc voyou
les rebelles sont des saints

[www.lefigaro.fr]
"La syrie et l'iran après. Tout est planifié par les faucons et les neo conservateurs.
C'est le nouvel ordre mondial planifié par bush, wolfowitz, pearl et co.

Et toi, tu viens nous parler du maire de bordeaux "

Bien vu bengi. Alors comment va le 20 fifi? whistling smiley
Citation
coldman a écrit:
mais juppé est un des plus puissants illuminatis de la planete.
il a méme le grand chapeau conique à liseret d'argent. avec les deux grandes boules en laine au bout.

C'est inédit; tu te ridiculises tout seul, en parlant de puissant. Alors que j'ai parlé du maire d'une ville connue pour être viticole.
La liesse populaire qui à suivie le dénouement des révolutions Tunisienne ; Égyptienne ; et Libyenne ( cette dernière semble encore prématurée ), fait plaisir à voire ; Voilà des gens qui en ont...
Mais elle m'a rappelé cette même liesse qui c'est emparé des algériens à l'indépendance. tout véhicules claque-sonnant, et roulant, avec hommes, femmes, enfants, les drapeaux claquants au vent. Les visages illuminés de bonheur, d’espoirs, chantant et youyoutant.
Mais c'est une chose de gagner sa révolution, et une autre de gagner l'après révolution. Près de 50 ans plus tard quelle déception...Quelle désillusion...Ceux-là même qui se disent nous avoir libéré, encore aujourd'hui, eux ou leurs héritiers, s'accrochent de toutes leurs griffes. Au nom de la légitimité révolutionnaire.

Dans les cas Tunisien et Égyptien c'est le peuple anonyme qui à vaincu ; personne pour revendiquer le pouvoir au nom du maquis. Mais dans le cas de la Libye avec son CNT, ses combattants...On sait la pieuvre tentaculaire qu'est devenu le FLN...

Je souhaite qu'ils réussissent ; quant à nous, on a fait tous ce qu'il ne fallait pas faire.



L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit.
Aristote
Salam,

Les accords d'Évian ne valent pas mieux que ceux négociés à Aix-les-Bains... - Thucydide* aurait méprisé, à raison, ces "Arabes".

Et c'est tout l'art de l'élément grégaire de faire passer des gens nuisibles et fous pour des "héros"! Khadafi n'est pas un cas isolé, ni dans l'espace, et ni dans le temps. C'est un symptôme. Le symptôme d'un monde arabo-musulman malade.


*Les Méliens, plus faibles, n'ont aucun droit à négocier avec les Athéniens, qui eux, sur l'instant, sont plus forts... - Idiots d'"Arabes"! Même lorsqu'ils gagnent ils baissent le pantalon devant le vaincu!

Quel air pur, par contre, avec Abdelkrim lorsqu'il négocia avec les vaincus espagnols! C'est de par sa solidarité, d'une naïveté aristocratique, avec les "Arabes" qu'il a échoué... Et il a répété cette erreur au Caire! De Boumédiène à El-Fassi, tous l'ont trahi! L'homme est devenu aigri.



Modifié 3 fois. Dernière modification le 24/08/11 03:11 par abde12.
Citation
abd12 a écrit:
! Khadafi n'est pas un cas isolé, ni dans l'espace, et ni dans le temps. C'est un symptôme. Le symptôme d'un monde arabo-musulman malade.

exactement ! Malade et rongé par l'ignorance, le fanatisme, l'incivilité, le fatalisme, la cupidité, l'égoisme et encore et encore...



L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit.
Aristote
Citation
Bengi a écrit:
La syrie et l'iran après. Tout est planifié par les faucons et les neo conservateurs.
C'est le nouvel ordre mondial planifié par bush, wolfowitz, pearl et co.

Et toi, tu viens nous parler du maire de bordeauxptdr


le grand complot à chapeaux pointus et de retour. c'est lui qui a fomenté les revoltes "arabes". grinning smiley
vous y croyez vraiment à vos delires conspirationnistes? perplexe
il va falloir consulter.......
Salam

Obama sera crucifié par les milices blanche des U.S.A.

Quand le blanc est insatisfait, ça donne des hitlers en puissance.
Pauvre obama. grinning smiley

[www.youtube.com]
Le regime de Bachar massacre le peuple Syrien comme du Betail et personne ne veut rien faire comme si rien se passe .
En plein Ramadan le Sacre mois musulman le boucher de Syrie massacre les Arabes musulmans . Les pays arabes restent muets n'osent meme pas condamner le regime atroce et barbare .


[youtu.be]
les harkis du cnt ont employés des jeunes lybiens comme chair a canon et comme pretextes pour assouvir leurs besoins et ceux de l'otan

[www.alterinfo.net]
Citation
El Gitano a écrit:
Le regime de Bachar massacre le peuple Syrien comme du Betail et personne ne veut rien faire comme si rien se passe .
En plein Ramadan le Sacre mois musulman le boucher de Syrie massacre les Arabes musulmans . Les pays arabes restent muets n'osent meme pas condamner le regime atroce et barbare .


[youtu.be]

le début du problème :ICI
et puis il ne faut oublier un truc,a quoi ça sert d'aller en Syrie ,le pétrole ,le gaz ?
Et puis s'il n'y a pas eu le feu vert :ICI



+++++++TANGER++++++++
La vitesse de la lumière étant supérieur à celle du son, il est normal que beaucoup de gens paraissent brillant avant d'ouvrir leur gueule.
Citation
coldman a écrit:
Citation
Bengi a écrit:
La syrie et l'iran après. Tout est planifié par les faucons et les neo conservateurs.
C'est le nouvel ordre mondial planifié par bush, wolfowitz, pearl et co.

Et toi, tu viens nous parler du maire de bordeauxptdr


le grand complot à chapeaux pointus et de retour. c'est lui qui a fomenté les revoltes "arabes". grinning smiley
vous y croyez vraiment à vos delires conspirationnistes? perplexe
il va falloir consulter.......

Il faut t'instruire un peu. Les faits sont là.
Pour les révoltes arabes, c'est Bernard henri Levy qui a fait la révolution lybienneptdr

Le Project for the New American Century (Projet pour le Nouveau Siècle Américain, PNAC) est un think tank néoconservateur américain ayant fonctionné de 1997 à 2006. Cet organisme qui se se présente comme une organisation d'éducation à but non lucratif, a été fondé au début de l'année 1997 par William Kristol et Robert Kagan. L'objectif affiché du PNAC est de promouvoir le leadership mondial des États-Unis. Le PNAC pose en principe fondamental la considération selon laquelle le « leadership américain est à la fois bon pour l'Amérique et bon pour le monde » et apporte son soutien pour une « politique reaganienne de puissance militaire et de clarté morale ». Cette organisation a exercé une forte influence sur les hauts fonctionnaires du gouvernement des États-Unis durant les mandats du président américain George W. Bush et a eu une incidence très importante sur le développement militaire et la politique des affaires étrangères, particulièrement en ce qui concerne la sécurité nationale et la guerre en Irak.
Lettre envoyée à Clinton pour attaquer l'Irak:

Coldman; comme tu es nul en anglais (nul tout court), il faut demander à Jean Pierre Rafarrin de te traduire:

Aux autres yabis; regardez bien les signataires.

January 26, 1998

The Honorable William J. Clinton
President of the United States
Washington, DC

Dear Mr. President:

We are writing you because we are convinced that current American policy toward Iraq is not succeeding, and that we may soon face a threat in the Middle East more serious than any we have known since the end of the Cold War. In your upcoming State of the Union Address, you have an opportunity to chart a clear and determined course for meeting this threat. We urge you to seize that opportunity, and to enunciate a new strategy that would secure the interests of the U.S. and our friends and allies around the world. That strategy should aim, above all, at the removal of Saddam Hussein’s regime from power. We stand ready to offer our full support in this difficult but necessary endeavor.

The policy of “containment” of Saddam Hussein has been steadily eroding over the past several months. As recent events have demonstrated, we can no longer depend on our partners in the Gulf War coalition to continue to uphold the sanctions or to punish Saddam when he blocks or evades UN inspections. Our ability to ensure that Saddam Hussein is not producing weapons of mass destruction, therefore, has substantially diminished. Even if full inspections were eventually to resume, which now seems highly unlikely, experience has shown that it is difficult if not impossible to monitor Iraq’s chemical and biological weapons production. The lengthy period during which the inspectors will have been unable to enter many Iraqi facilities has made it even less likely that they will be able to uncover all of Saddam’s secrets. As a result, in the not-too-distant future we will be unable to determine with any reasonable level of confidence whether Iraq does or does not possess such weapons.

Such uncertainty will, by itself, have a seriously destabilizing effect on the entire Middle East. It hardly needs to be added that if Saddam does acquire the capability to deliver weapons of mass destruction, as he is almost certain to do if we continue along the present course, the safety of American troops in the region, of our friends and allies like Israel and the moderate Arab states, and a significant portion of the world’s supply of oil will all be put at hazard. As you have rightly declared, Mr. President, the security of the world in the first part of the 21st century will be determined largely by how we handle this threat.

Given the magnitude of the threat, the current policy, which depends for its success upon the steadfastness of our coalition partners and upon the cooperation of Saddam Hussein, is dangerously inadequate. The only acceptable strategy is one that eliminates the possibility that Iraq will be able to use or threaten to use weapons of mass destruction. In the near term, this means a willingness to undertake military action as diplomacy is clearly failing. In the long term, it means removing Saddam Hussein and his regime from power. That now needs to become the aim of American foreign policy.

We urge you to articulate this aim, and to turn your Administration's attention to implementing a strategy for removing Saddam's regime from power. This will require a full complement of diplomatic, political and military efforts. Although we are fully aware of the dangers and difficulties in implementing this policy, we believe the dangers of failing to do so are far greater. We believe the U.S. has the authority under existing UN resolutions to take the necessary steps, including military steps, to protect our vital interests in the Gulf. In any case, American policy cannot continue to be crippled by a misguided insistence on unanimity in the UN Security Council.

We urge you to act decisively. If you act now to end the threat of weapons of mass destruction against the U.S. or its allies, you will be acting in the most fundamental national security interests of the country. If we accept a course of weakness and drift, we put our interests and our future at risk.

Sincerely,

Elliott Abrams Richard L. Armitage William J. Bennett

Jeffrey Bergner John Bolton Paula Dobriansky

Francis Fukuyama Robert Kagan Zalmay Khalilzad

William Kristol Richard Perle Peter W. Rodman

Donald Rumsfeld William Schneider, Jr. Vin Weber

Paul Wolfowitz R. James Woolsey Robert B. Zoellick


[www.newamericancentury.org]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 24/08/11 17:07 par Bengi.
à part produire des faux, pourrais tu donner des arguments, fruit de ta reflexion?
un "printemps arabe", ce se déclenche comment présentement? qui avait prévu ce beau debut d'année?
comment susciter la revolte, pousser un peuple à la revolution tel le troupeau à l'abime?
explique moi comment le grand complot des chapeaux pointus s'y est pris......
Facebook