Un charter franco-britannique pour Kaboul fait débat
"Une trentaine d'organisations dénoncent la préparation d'un charter franco-britannique visant à reconduire mardi à Kaboul des clandestins arrêtés dans les deux pays, notamment dans la région française de Calais.

Les associations de défense des immigrés et des droits de l'homme jugent « inacceptable » de reconduire les réfugiés dans un pays en guerre, l'Afghanistan, où les conditions humanitaires et de sécurité ne cessent de se dégrader.

« La France et la Grande-Bretagne tentent, comme au mois de novembre 2008, une opération conjointe. L'Afghanistan est un pays en guerre. Il est inacceptable d'y renvoyer ceux qui s'en sont enfuis à la recherche d'une protection en Europe », écrivent-elles dans un communiqué.

Elles soulignent que les tribunaux français ont remis en liberté 130 des 138 Afghans qui avaient été interpellés le 22 septembre, en vue de leur éloignement, « lors de la “ fermeture ” spectaculaire de la “ Jungle ” de Calais », une zone dans laquelle se rassemblaient les candidats à l'immigration au Royaume-Uni.

« Ces juridictions ont mis en évidence l'inanité de cette opération médiatique et ont rappelé le respect du droit et des libertés fondamentales des personnes », disent les associations."

Source: REUTERS

Vive la France! Vive le pays des droits de l'homme!



Tu dis que si les élections Ca changeait vraiment la vie,
Y'a un bout d'temps, mon colon, Qu'voter ça s'rait interdit !
Ben si l'école ça rendait Les hommes libres et égaux,L'gouvernement décid'rait Qu'c'est pas bon pour les marmots!
Renaud
Citation
ISMALIA a écrit:
"Une trentaine d'organisations dénoncent la préparation d'un charter franco-britannique visant à reconduire mardi à Kaboul des clandestins arrêtés dans les deux pays, notamment dans la région française de Calais.

Les associations de défense des immigrés et des droits de l'homme jugent « inacceptable » de reconduire les réfugiés dans un pays en guerre, l'Afghanistan, où les conditions humanitaires et de sécurité ne cessent de se dégrader.

« La France et la Grande-Bretagne tentent, comme au mois de novembre 2008, une opération conjointe. L'Afghanistan est un pays en guerre. Il est inacceptable d'y renvoyer ceux qui s'en sont enfuis à la recherche d'une protection en Europe », écrivent-elles dans un communiqué.

Elles soulignent que les tribunaux français ont remis en liberté 130 des 138 Afghans qui avaient été interpellés le 22 septembre, en vue de leur éloignement, « lors de la “ fermeture ” spectaculaire de la “ Jungle ” de Calais », une zone dans laquelle se rassemblaient les candidats à l'immigration au Royaume-Uni.

« Ces juridictions ont mis en évidence l'inanité de cette opération médiatique et ont rappelé le respect du droit et des libertés fondamentales des personnes », disent les associations."

Source: REUTERS

Vive la France! Vive le pays des droits de l'homme!



On nous avait dis sur TF1 qu'ils ont tous été relâchés !!perplexe
Violation de deux regles:
- on ne peut expulser des gens vers un pays en guerre.
- On ne peut expulser des mineurs.

Mais il est vrais que la France, comme l'angleterre, cherchent de plus en plus a s'affranchir des convention et traités internationaux !

Et dire que l'on ose encore parler des droits de l'Homme.
Le renvoi en Afghanistan concernerait une quarantaine de personnes et effectivement la France et l'Angleterre, comme icare99 le précise, s'affranchissent sans aucune gêne de la convention européenne des droits de l'homme...
Mais d'après le ministère de l'Immigration, il n' y a aucun charter de ce type de prévu.

"Le ministère de l'Immigration a indiqué mardi qu'aucun vol ramenant des migrants afghans dans leur pays d'origine n'était prévu. "Pour couper court à certaines rumeurs, je vous informe qu'aucun vol retour" destiné à rapatrier des réfugiés en Afghanistan "n'aura lieu aujourd'hui", a affirmé Frank Supplisson, directeur adjoint du cabinet du ministre de l'Immigration.

Une quarantaine de clandestins d'origine afghane devaient être renvoyés à Kaboul mardi soir dans un charter franco-britannique, d'après des informations obtenues par Europe 1. L'avion devait partir de Londres avant de transiter par Lille pour faire embarquer des sans-papiers afghans arrêtés dans la "jungle" de Calais. Un bus devait amener d'autres clandestins du centre de rétention du Mesnil-Amelot, en Seine-et-Marne.

Le charter devait décoller à 23h30 de Lille, direction l'Azerbaïdjan pour faire le plein de kérosène, avant de repartir pour sa destination finale : Kaboul. D'après le quotidien britannique Telegraph, les migrants expulsés devaient recevoir 2.000 euros en liquide pour rentrer chez eux. Une somme payée par les contribuables français et britanniques.

Éric Besson avait indiqué lundi à Europe 1 qu'aucun vol charter n'était prévu mardi soir. En revanche, des vols conjoints avec la Grande-Bretagne sont bien à l'ordre du jour."

source: Europe 1



Tu dis que si les élections Ca changeait vraiment la vie,
Y'a un bout d'temps, mon colon, Qu'voter ça s'rait interdit !
Ben si l'école ça rendait Les hommes libres et égaux,L'gouvernement décid'rait Qu'c'est pas bon pour les marmots!
Renaud
"La France organisera des expulsions de ressortissants afghans interpellés à Calais sous réserve qu'un certain nombre de conditions soient remplies, déclare mercredi le ministre de l'Immigration, Eric Besson. Lire la suite l'article
Photos/Vidéos liées
ERIC BESSON CONFIRME QU'IL Y AURA DES EXPULSIONS VERS L'AFGHANISTAN Agrandir la photo

Plus de photos Gouvernement
Articles liés

* Eric Besson confirme les charters vers l'Afghanistan
* Après avoir détruit la «jungle», Besson veut expulser les Afghans
* Aubry interpelle Sarkozy sur le "charter" vers Kaboul
* Plus d'articles sur : Immigration

Une controverse a éclaté mardi après l'annonce, par des associations, d'un projet de "charter" franco-britannique visant à reconduire en Afghanistan des migrants arrêtés dans les deux pays. Le gouvernement français a démenti cette information.

Eric Besson n'a souhaité faire aucun commentaire mercredi sur ce vol précis mais il a déclaré qu'il y aurait à l'avenir, conformément au souhait de Nicolas Sarkozy, des "vols groupés et des reconduites forcées à la frontière avec les Britanniques".

"Il y en aura sous réserve qu'un certain nombre de conditions soient remplies, que nous puissions être certains que les personnes soient en sécurité quand elles arrivent à Kaboul, et que, deuxièmement, il y ait la possibilité d'une aide à la réinstallation", a-t-il déclaré sur RMC et BFM TV.

L'objectif est, selon lui, d'envoyer "un message de fermeté" aux passeurs. "Oui, la France reconduira à la frontière (des migrants parmi) les 12 nationalités qui sont représentées dans le Calaisis", a-t-il dit.

La première secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry, a réclamé mardi soir des explications à Eric Besson et Nicolas Sarkozy sur le renvoi des clandestins afghans.

Les associations de défense des immigrés et des droits de l'homme se sont émues que l'on reconduise des réfugiés dans un pays en guerre, où les conditions humanitaires et de sécurité ne cessent de se dégrader.

"Tous les Afghans ne peuvent pas revendiquer le statut de réfugié politique, certains le peuvent (lorsque) leur sécurité personnelle est menacée", a déclaré Eric Besson, arguant du fait que d'autres pays, comme la Suède, la Norvège ou les Pays-Bas renvoyaient également des réfugiés afghans dans leur pays.

La préfecture du Pas-de-Calais a fait savoir mercredi que les forces de l'ordre avaient procédé au démantèlement d'un campement d'une trentaine de migrants - venus d'Érythrée, du Soudan et des territoires palestiniens - installés sur un quai du port de Calais."

Source REUTERS



Tu dis que si les élections Ca changeait vraiment la vie,
Y'a un bout d'temps, mon colon, Qu'voter ça s'rait interdit !
Ben si l'école ça rendait Les hommes libres et égaux,L'gouvernement décid'rait Qu'c'est pas bon pour les marmots!
Renaud
Voilà les droits-de l'Homme en France, les droit de l'Homme blanc.

Un blanc a le droit de bombarder un peuple a des milliers de km au non de ses droits de l'Homme, mais lorsque des réfugiés de guerre cherche sécurité en France pays qui les bombarde chez eux, là les droits de l'Homme blanc s'applique, expulsion, ratonnade....

C'est comme en Afrique où l'on parle avec un ton faussement "catastrophé" misère, famine, dictature avec la larmichette au coin de l'oeil, mais lorsqu'un de ces pauvre africain se retrouve en France, oublier la famine, la maldie, la dictatures, se sont des sans papier qu'il faut expulser.

Voilà le droit de l'Homme blanc.
Mais c´ est la guerre chez euxsad smiley(
Citation
telev a écrit:
Mais c´ est la guerre chez euxsad smiley(

Exactement! Mais dès qu'il s'agit de faire du chiffre, ils s'en contrefichent... sad smiley



Tu dis que si les élections Ca changeait vraiment la vie,
Y'a un bout d'temps, mon colon, Qu'voter ça s'rait interdit !
Ben si l'école ça rendait Les hommes libres et égaux,L'gouvernement décid'rait Qu'c'est pas bon pour les marmots!
Renaud
Citation
boms a écrit:
Voilà les droits-de l'Homme en France, les droit de l'Homme blanc.

Un blanc a le droit de bombarder un peuple a des milliers de km au non de ses droits de l'Homme, mais lorsque des réfugiés de guerre cherche sécurité en France pays qui les bombarde chez eux, là les droits de l'Homme blanc s'applique, expulsion, ratonnade....

C'est comme en Afrique où l'on parle avec un ton faussement "catastrophé" misère, famine, dictature avec la larmichette au coin de l'oeil, mais lorsqu'un de ces pauvre africain se retrouve en France, oublier la famine, la maldie, la dictatures, se sont des sans papier qu'il faut expulser.

Voilà le droit de l'Homme blanc.



si tu veux etre utile, rejoins les comités de sans papiers. par contre, tu y trouveras pas mal d'hommes blancs. desolé.
Trois Afghans ont été reconduits par charter à Kaboul!

"Le ministre de l'Immigration a indiqué mercredi matin sur Europe 1 qu'un avion « spécialement affrété » avait bien décollé mardi, vers minuit, de l'aéroport de Roissy."

Des journalistes sur place à Kaboul ont tentés de rencontrer ces Afghans mais en vain.
Malgré le pied de grue devant l'aéroport, ils ne les ont pas vu.
Ils sont pour le moment introuvable et l'ambassade de France sur place ne souhaite rien dire.

Hier je regardais BFM TV et ils ont posé aux internautes la question suivante:

"Êtes-vous choqués par le renvoi des Afghans?"

Et bien moi qui pensait connaître la réponse, j'ai été eye popping smiley de voir ce que les gens avaient répondus:
à 72% les gens ont répondu que non ça ne les choqués pas....
Et je parle même pas des commentaires laissées par les internautes....

J'ai honte!



Tu dis que si les élections Ca changeait vraiment la vie,
Y'a un bout d'temps, mon colon, Qu'voter ça s'rait interdit !
Ben si l'école ça rendait Les hommes libres et égaux,L'gouvernement décid'rait Qu'c'est pas bon pour les marmots!
Renaud
 
Facebook