Cessons de créer de faux problèmes!
Aziz Bouderbala : Cessons de créer de faux problèmes !


A moins d’une semaine de son prochain match pour les éliminatoires du Mondial 2006 contre le Botswana, nous avons rencontré Aziz Bouderbala, l’adjoint du sélectionneur national, Badou Zaki. Il dénonce notamment les rumeurs qui circulent aujourd’hui à propos d’un soi-disant malaise...

A moins d’une semaine de son prochain match pour les éliminatoires du Mondial 2006 contre le Botswana, nous avons rencontré Aziz Bouderbala, l’adjoint du sélectionneur national, Badou Zaki. Il dénonce notamment les rumeurs qui circulent aujourd’hui à propos d’un soi-disant malaise au sein du onze national.




Menara : Rendez-vous important samedi prochain pour le onze national qui affronte le Botswana dans le cadre des éliminatoires pour le Mondial 2006 ? Aujourd’hui, l’objectif c’est la victoire à tout prix…
Aziz Bouderbala : Oui, c’est certain. On parle beaucoup du match contre la Tunisie mais on oublie que l’on a un match très important contre le Botswana. Je n’ai pas vu le match Tunisie-Kenya mais il paraît que les Kenyans étaient vraiment au rendez-vous. L’arbitre les aurait même privé d’un penalty ! D’après aussi les déclarations de leur entraîneur cette semaine à un journal marocain, il disait qu’ils étaient très motivés pour gagner ce match car ils espèrent toujours une qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations. Personnellement, je souhaiterais que l’on arrive en Tunisie soit avec deux points d’avance, soit avec un point de retard car même si l’on les devance de deux ou trois points, cela ne changera absolument rien dans notre manière de jouer ! Aller en Tunisie pour jouer le match, ce sera vraiment très dangereux.

Menara : Concernant l’équipe nationale qui va affronter le Botswana, on peut être en partie rassuré car on va retrouver plusieurs éléments qui étaient absents pour les précédentes confrontations ?
Aziz Bouderbala : Oui. De toute façon, contre le Botswana, on va récupérer plusieurs joueurs blessés. On va constituer une équipe capable de gagner ce match sans trop de difficultés. On aura le temps, la motivation, pour retrouver un peu de calme après ce qui s’est passé récemment, ce que je trouve un peu dommage car il n’y a pas de problème au sein de l’équipe nationale. Nous avons un groupe homogène et des joueurs professionnels, très sympathiques, bien éduqués, et qui assument leurs responsabilités et qui espèrent se qualifier pour le Mondial 2006. Ils sont conscients que leur carrière dépendra aussi d’une participation au Mondial 2006.

Menara : Justement, à propos de toutes ces rumeurs qui ont circulées dernièrement, vous les dénoncez ! Il faut que chacun assume ses responsabilités. Il faut laisser l’équipe nationale travailler en paix…
Aziz Bouderbala : Oui, je suis là depuis quelques semaines en qualité d’adjoint de Badou Zaki. Je suis sur place, je vois ce qui se passe et je ne suis donc pas étranger. Ce que l’on a dit dans les journaux, ce que l’on a entendu, moi ça me désole énormément car je sais que les Tunisiens, depuis le début de la compétition, dirigeants, responsables, journalistes, ils faisaient tout pour gagner les matches. Ils emploient tous les moyens possibles pour cette qualification. Je crois que l’équipe du Maroc a fait le nécessaire puisqu’il y a une semaine nous étions toujours le premier du groupe, et puis tout à coup il y a des histoires qui sont sorties. Ce sont de faux problèmes car il n’y a aucun problème au sein de l’équipe nationale. Tout ce que l’on a entendu jusqu’à présent, ce sont de fausses rumeurs…

Menara : Le Maroc conserve toutes ses chances de qualifications même si le match en Tunisie sera difficile. Il y a peut-être aussi un esprit de revanche pour nos jeunes joueurs qui n’ont sans doute pas digérés la défaite en finale de la dernière Coupe d’Afrique des Nations ?
Aziz Bouderbala : Oui, les joueurs en parlent très souvent et c’est pour cela que je dis : « Cessons de créer de faux problèmes ! ». Il s’agit de l’équipe nationale. Elle appartient à tous les Marocains. Les joueurs sont très motivés et ils sont très impatients de se retrouver dans ce stade de Rhadès et d’affronter cet adversaire, la Tunisie, qui leur a volé pour eux cette Coupe d’Afrique. Ils attendent avec impatience ce match pour pouvoir prendre la revanche et aussi se libérer de cette pression. Je voudrais dire au public marocain qu’il ne faut pas se faire énormément de soucis.
On a beaucoup parlé après le match du Togo mais c’était un match amical. Le but n’était pas de gagner ou de perdre ce match contre le Togo, mais l’essentiel c’était de voir un ou deux joueurs car nous cherchons quelques joueurs dans des postes clés. En plus, le Togo est une bonne équipe qui est pratiquement qualifiée pour la Coupe du Monde puisqu’ils jouent leur prochain match contre le Libéria chez eux. S’ils gagnent, ils seront qualifiés. Nous avons les joueurs et l’équipe pour battre la Tunisie chez elle. Je suis vraiment très confiant !

je pense qa présent tout è clair et si tout les petits histoires qui nous occupent en se moment sur le 11 national nétaient que provoqés par les tunisiens juste pour créer une mauvaise embiance qui pourrait leur ètre favorable. cè juste une supposition.( ca cè marocaine qui écrit)

source : menara


 
Facebook