La bonne cuisine est symbole d’une haute civilisation et d’une culture...
La bonne cuisine est symbole d’une haute civilisation et d’une culture ancestrale

Salah Chakor

Si la cuisine marocaine est classée parmi les plus connues et les plus renommées au monde, c’est parce qu’elle est issue d’une haute civilisation, d’une culture ancienne et d’un pays dont l’agriculture est riche et diversifiée.

Situé dans une zone dotée d’un climat favorable, qui forme un pays de contraste, le Maroc offre la possibilité de cultiver une variété importante de légumes, de fruits, de céréales, et aussi de faire l’élevage de différentes espèces de bovins, d’ovins, de volaille…., chose qui a motivé le développement d’une cuisine raffinée avec une importante variété des préparations, de région en région selon la disponibilité des produits locaux.

Etant également une terre de rencontres et un carrefour de civilisations et de cultures, le Maroc, n’a cessé, tout au long de son histoire de faire preuve d’une l’hospitalité sans égale. C’est pourquoi son art culinaire s’est développé dans le sens d’un patrimoine culturel qui illustre, pour chaque région, un savoir faire et un savoir être de qualité. Ce qui montre le génie de la femme et de l’homme marocains, capables de créer des préparations de haute qualité, présentées comme un tableau d’art.

Les femmes marocaines cherchent, chacune de son côté, à présenter des plats différents des voisines et des copines, pour montrer qu’elle a de l’imagination et une capacité de créativité. Ces mamans n’hésitent pas de transmettre à leurs filles une culture culinaire, de même que la culture artisanale, le tissage, la broderie……

Et donc faire de la bonne cuisine n’est pas un simple hasard, mais cela se développe avec le temps. Aujourd’hui les écoles Hôtelière donnent des cours de cuisine, nationale et internationale, ce qui a le mérite d’aider dans la sauvegarde de ce patrimoine. Ces cours doivent aussi concerner le côté non seulement technique, mais aussi et surtout celui de la culture, des traditions….ce qui aidera dans la mise en point d’une histoire et d’un répertoire culinaire marocain.



Salah Chakor Écrivain Expert et consultant en tourisme, Gestion Hôtelière et en Formation
okclap(tm)
 
Facebook