Le blogueur Boubaker Al-Yadib condamné à six mois de prison!!
Le blogueur Boubaker Al-Yadib condamné à six mois de prison!!

Boubaker Al-Yadib, blogueur marocain, a été condamné à 6 mois de prison ferme et une amende de 500 dirhams par le tribunal de Guelmim mardi.


Boubaker Al-Yadib a été condamné pour "dégradation des biens de l’Etat, atteinte à un agent de l’Etat et participation à une manifestation illégale".

Interpellé le 26 janvier, Boubaker Al Yadib est depuis incarcéré dans une prison de Guelmim.

Officiellement jugé pour sa participation à une manifestation estudiantine, sa condamnation pourrait être liée à son militantisme pour la liberté d’expression sur internet.

La veille de son arrestation, Boubaker avait notamment annoncé une grève d’"une semaine de deuil pour la liberté d’expression au Maroc" sur son blog. Organisé par l’Association des blogueurs marocains, ce mouvement devait durer jusqu’au 31 janvier.

Reporters sans frontières (RSF) a décidé de se saisir du dossier et réclame "la libération immédiate du blogueur, ainsi qu’un jugement rectificateur attestant de l’innocence de Boubaker Al-Yadib".

source : [www.bladi.net]
ça devient pire que les années du plomb ,ça sent de plus en plus mauvais et m^me trés mauvais

Les réactionnaires se déchainent pour museler la presse,emprisonner tous ceux qui bougent pour que le pillage continu en toute sécurité .

Le Maroc est vraiment entre les mains des tortionnaires et des vampires qui sussent le samg de son peuple sans pitié ni géne.

Inimaginable mais vrai de ne plus croire à rien de positif qui peut venir de ces gens qui le dirigent.
une claque de plus , Merci a notre chère état



Merci d'enrichir le débat , sans dévier du débat .
***** Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.
Anciennement ( Le marocain_2007 )
*****
je vais finir par me retouver du coté des contestataires du régime si ca continu...



“La politique est un mécanisme qui sert à empêcher les gens de prendre part à ce qui les concerne directement".
Ce n'est que la partie visible de l'iceberg, mes chers...
Apparemment en entendant "liberté d'expression", le ministère de l'intérieur comprend "liberté d'exprimer ce qu'on veut entendre/lire".
M6 a intérêt à se resaisir et faire le ménage dans ses administrations, il perd un peu la main au profit des bonnes vieilles habitudes hassaniennes. Il est en train de décevoir.
 
Facebook