News Forum MediaTic Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Bernard-Henri Lévy
4 avril 2008 20:49
Vient de paraitre un livre "« Une imposture française » qui désahabille ce fou capitaliste à outrance:

Resumé:

Au rayon des livres ostracisés par des médias devenus des succursales de trusts industriels, l’ouvrage « Une imposture française », de Nicolas Beau (journaliste au Canard Enchaîné) et Olivier Toscer (du Nouvel Observateur) paru récemment aux éditions Les Arènes, sera disposé en tête de gondole. Dans ce pays où une caste de journalistes psalmodie en boucle la ritournelle de la liberté d’expression, le fait même de dévoiler quelques vérités ornées de savoureuses vilénies sur l’écrivassier Bernard-Henri Lévy, suffit à vous rendre aussi infréquentable qu’un poulet atteint du virus H5N1, auprès de ces courtisans de basse-cour médiatique. Ne touchez surtout pas aux idoles, la malédiction médiatique s’abattra sur vous : « Ses innombrables relations dans le monde des affaires ont fait de lui un intouchable. Plus grave l’écrivain est devenu l’arbitre des élégances de la presse et des médias en France, distribuant les bons points et écartant les mal-pensants. Face à lui, des patrons de rédaction parfois complaisants ou simplement conformistes acceptent ses diktats ».

Les médias ont donc leur sanctuaire avec leurs idoles, érigées sur les cimes de leur temple par la pratique du renvoi d’ascenseur, dont BHL maîtrise tous les rouages techniques. Ses adulateurs se sont adjugés un monopole sur ces émissions mêlant people et « littérature », qui accueillent notamment des incultes du showbiz qui n’ont rien à dire, si ce n’est de communiquer à des téléspectateurs dénués de sens critique, le titre et le prix de leur livre écrit par d’autres.

Objet d’une vénération vénale par ces flagorneurs journalistiques, la statuette BHL sait combien cette fidélité mercantile que lui vouent ces plumitifs d’holding industriels est le meilleur gage de son invulnérabilité. « Il suffit de trouver dans chaque rédaction des affidés qui lui doivent tous quelque chose (complément de salaire, position sociale, honneur quelconque)... et de les activer au gré de ses besoins promotionnels. Du clientélisme classique appliqué à la gent intellectuelle. »

suite===>[oumma.com]
4 avril 2008 21:00
enfin, ce charlatan intellectuel est démasqué ouvertement. Que de crimes intellectuels n'a t-il commis au nom de son sionisme avoué ou inavoué !!!!
L'FLFLA [ MP ]
4 avril 2008 21:20
Salam,


Cet épouvantail pathétique coiffé d'une tignasse hirsute et portant invariablement la même chemise ouverte sur un torse en céramique fait partie avec les Finkelkraut, les Glucksman, les Goldnaden, des gesticulateurs les plus zélés, les plus vénéneux de l'avant garde sioniste française!!


Une sous crapule à l'état brut!


Un sournois de la pire espèce!


Bref, une mairde!


Rien à signaler de nouveau...


La routine!


Bof...


Hum!


Bien sympathiquement.


Aziz.
clientélisme? et alors ça vous étonne que cette maladie touche les intellectuels???


ils ne sont pas plus vierges que les autres...
L'FLFLA [ MP ]
5 avril 2008 01:35
Salam,


"clientélisme? et alors ça vous étonne que cette maladie touche les intellectuels???"


Le clientèlisme n'est pas une maladie, C'EST UNE TARE!


Et chez BHL (Bouffon de Haute Lignée), c'est un réflexe conditionné, une seconde nature...


Une passion!


N3al chétane en bécane!


Mdrr!


Bien sympathiquement.


Aziz.
 
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X