News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
"Arrêt sur images" absent de la grille de rentrée ?
Salam,

Une politique du silence qui s'installe ? eye rolling smiley



L'émission sur les médias pourrait ne pas être reconduite à la rentrée, affirme son présentateur Daniel Schneidermann. La direction de France 5 devrait annoncer sa décision lundi 18 juin au plus tôt.





Daniel Schneidermann (Sipa)
L'émission "Arrêt sur images", diffusée sur France 5, pourrait ne pas être reconduite à la rentrée, a-t-on appris sur le blog des journalistes de l'émission. Daniel Schneidermann, présentateur de l'émission, a lancé, jeudi 14 juin, un appel aux téléspectateurs afin qu'ils interpellent ce week-end le président de France Télévisions Patrick de Carolis, présent au "Salon de la télévision".


Le 6 juin, le présentateur de l'émission de décryptage des médias avait déjà indiqué que l'émission prévue dimanche prochain serait la dernière. "Le dimanche 17 juin, en effet, nous nous arrêterons pour la dernière fois de l’année sur les images d’une saison particulièrement riche", écrivait-il.


"Ripostes" et "Chez F.O.G" également en sursis ?


"Je sais déjà que nous ne retrouverons pas nos télespectateurs cet été, mais je ne sais pas encore officiellement si nous les retrouverons à la rentrée", expliquait-il. La direction de France 5 a prévenu la production d'"ASI" que "l’arbitrage" sur la reconduction de l’émission ne serait pas rendu avant le 18 juin, au plus tôt.

Daniel Schneidermann propose d'ici là que les téléspectateurs interpellent Patrick de Carolis, président de France Télévisions, au "Salon de la télévision" prévu ce week-end à Paris.

Selon le présentateur, l'avenir de deux autres émissions de France 5 seraient également compromis. "Ripostes", présenté par Serge Moati, et "Chez F.O.G.", avec Franz-Olivier Giesbert, "ne sont pas fixées sur leur sort", écrit Daniel Schneidermann, qui note que "ces trois émissions portent un regard sur l’actualité de la politique intérieure".

"Par hasard, la direction de FranceTélévisions attendrait-elle le lendemain des législatives, et la nomination du gouvernement Fillon 2, pour décider de prolonger, ou non, les émissions de la chaîne traitant (même indirectement) de politique intérieure ?", s'interroge-t-il sur son blog. Le présentateur appelle Patrick de Carolis et Patrice Duhamel à "oser l'indépendance".



Source : NOUVELOBS.COM



Nadia
Daniel Schneidermann est un journaliste aussi mauvais que son émission.


Je me réjouit de cette nouvelle...


A la porte et Houste!!!...
bof , shneidermman dans son blog a dit que si son émission fut arrêté c'était a cause de sarkozy ou du moins son gouvernement , en plus dans une interview il a dit que de carolis le patron de france télévisions été "nul" bein il viens de donner le bâton pour se faire battre , en plus son émission n'as plus la fraicheurs d'antan , c'est pour ca que coté audiences ca ne marche plus .
Citation
Swingue a écrit:
Daniel Schneidermann est un journaliste aussi mauvais que son émission.


Je me réjouit de cette nouvelle...


A la porte et Houste!!!...


Même s'il est mauvais, nous avons besoin de ce genre d'émission...



Plus rien ne m'étonne
quoiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!


c quoi ces embrouilles ?

une émission tres critique et à la fois assez "neutre" qd meme, bien faite jtrouve, et j'ai tjrs trouvé que le journal DS a tjrs joué correctement son role d'arbitre !

c vraiment dommage !

sans compter de Ripostes ou FOG ! franchement ... on voit que le chef des grandes chaines et devenu chef d'Etat !

tfou ! vive la censure, vive la republique et vive la france!
Citation
Bass a écrit:
Citation
Swingue a écrit:
Daniel Schneidermann est un journaliste aussi mauvais que son émission.


Je me réjouit de cette nouvelle...


A la porte et Houste!!!...


Même s'il est mauvais, nous avons besoin de ce genre d'émission...


Je ne suis pas du tout d'accord avec toi...


C'est une émission qui a clairement une pseudo objectivité avec pleins d'effets de manches de pseudo décryptologue du café du commerce. Je dois dire que cette émission m'agace parce qu'elle manque de professionnalisme et d'éthique journalistique.

Il ne faut pas oublier que cette émission fait partie du systéme médiatique et à sa façon elle contribue à créer un mélange, un flou artistique dans la lecture médiatique. Si tu te poses une seconde la question de la place de l'importance et surtout de l'indépendance journalistique qui peut exister vis à vis de la main qui te nourrit (donc qui produit l'émission), qu'il s'agisse d'un actionnaire ou d'une puissance publique ?


Pour que tu puisse enfin comprendre mon point de vue, je fais la même critique et/ou le même rapport qu'avec ce que fut le "vrai journal de karl zéro"....Un journal bien clownesque.
Citation
Swingue a écrit:
Citation
Bass a écrit:
Citation
Swingue a écrit:
Daniel Schneidermann est un journaliste aussi mauvais que son émission.


Je me réjouit de cette nouvelle...


A la porte et Houste!!!...


Même s'il est mauvais, nous avons besoin de ce genre d'émission...


Je ne suis pas du tout d'accord avec toi...


C'est une émission qui a clairement une pseudo objectivité avec pleins d'effets de manches de pseudo décryptologue du café du commerce. Je dois dire que cette émission m'agace parce qu'elle manque de professionnalisme et d'éthique journalistique.

Il ne faut pas oublier que cette émission fait partie du systéme médiatique et à sa façon elle contribue à créer un mélange, un flou artistique dans la lecture médiatique. Si tu te poses une seconde la question de la place de l'importance et surtout de l'indépendance journalistique qui peut exister vis à vis de la main qui te nourrit (donc qui produit l'émission), qu'il s'agisse d'un actionnaire ou d'une puissance publique ?


Pour que tu puisse enfin comprendre mon point de vue, je fais la même critique et/ou le même rapport qu'avec ce que fut le "vrai journal de karl zéro"....Un journal bien clownesque.

de toute maniere

je met l'arret sur image et le vrai journal de Kzero dans le même sac

mais nous avons besoin de ce genre d'emission dans le PAF

et même si les journalistes et les commentaires sont subectifs, les images, elles, parlent d'elles même winking smiley



Plus rien ne m'étonne
Citation
Bass a écrit:
Citation
Swingue a écrit:
Citation
Bass a écrit:
Citation
Swingue a écrit:
Daniel Schneidermann est un journaliste aussi mauvais que son émission.


Je me réjouit de cette nouvelle...


A la porte et Houste!!!...


Même s'il est mauvais, nous avons besoin de ce genre d'émission...


Je ne suis pas du tout d'accord avec toi...


C'est une émission qui a clairement une pseudo objectivité avec pleins d'effets de manches de pseudo décryptologue du café du commerce. Je dois dire que cette émission m'agace parce qu'elle manque de professionnalisme et d'éthique journalistique.

Il ne faut pas oublier que cette émission fait partie du systéme médiatique et à sa façon elle contribue à créer un mélange, un flou artistique dans la lecture médiatique. Si tu te poses une seconde la question de la place de l'importance et surtout de l'indépendance journalistique qui peut exister vis à vis de la main qui te nourrit (donc qui produit l'émission), qu'il s'agisse d'un actionnaire ou d'une puissance publique ?


Pour que tu puisse enfin comprendre mon point de vue, je fais la même critique et/ou le même rapport qu'avec ce que fut le "vrai journal de karl zéro"....Un journal bien clownesque.

de toute maniere

je met l'arret sur image et le vrai journal de Kzero dans le même sac

mais nous avons besoin de ce genre d'emission dans le PAF

et même si les journalistes et les commentaires sont subectifs, les images, elles, parlent d'elles même winking smiley


Alors tu dois savoir, (si ce n'est pas déjà le cas) que les journalites ont le don de pouvoir faire dire n'importe quoi aux images....Du moins se qui les arrangent....winking smiley


Je te propose le nom d'un journaliste qui à justement fait un documentaire sur le sujet (plus exactement sur les conivences entre les journalistes et les politiques et il y a un regard pertinent que je partage concernant l'émission arret sur image) : Pierre Carles : Docu : pas vu,pas pris
Selon le site internet du Point, après douze saisons, l’émission « Arrêt sur Images » de Daniel Schneidermann ne sera pas reconduite la saison prochaine.

Daniel Schneidermann est l’un des rares animateurs salariés de France 5. Une procédure de licenciement devrait être entamée.

La direction de France 5 n’était pas joignable pour commenter cette information.

Depuis plusieurs jours, Daniel Schneidermann avait considérablement mis la pression sur France Télévision, allant jusqu'à affirmer "les dirigeants de France Télé sont nuls" dans une interview au JDD.

Des propos volontairement provoquants, qui semblent accréditer la thèse que le journaliste souhaitait en réalité son licenciement afin de passer pour une victime de "Sarkozy".

Une émission dont les chiffres d'audiences étaient en baisse depuis plusieurs saisons. A noter qu'hier pour la dernière de la saison l'émission est passée sous la barre des 6% de PDM.
Citation
Le marocain_2007 a écrit:


Une émission dont les chiffres d'audiences étaient en baisse depuis plusieurs saisons. A noter qu'hier pour la dernière de la saison l'émission est passée sous la barre des 6% de PDM.


Salam aalikoum


il est là le pb

aujourdhui c'est l'oseil qui compte

on nous met de la tvrealité de la série américaine depuis plusieurs années

le telespectateur ne reflechit plus il subit, donc quand une émission est un poil pertinente, ba forcemment on zappe


comme dirait l'autre ...La télévision abrutit les gens cultivés et cultive ceux qui mènent une vie abrutissante



Plus rien ne m'étonne
Suite à l'annonce de l'arrêt de son émission "Arrêt sur images" sur France 5, Daniel Schneidermann salue sur son blog le "courage" des dirigeants de la chaîne. Voici un extrait de ce qu'il écrit:

"[...]Il faut que vous sachiez que c’est ainsi que les courageux dirigeants de France 5 en ont fini avec la plus ancienne émission de la chaine : sans un mot face à face, sans une convocation, sans l’ombre d’une raison donnée.

[[color=#FF0000]
PARTIE 1
[/color]
Quelques minutes après la mise en ligne de l’urgent du Point, le directeur de l’antenne Vilamitjama a appelé notre producteur Alain Taïeb. Il a parlé de "refonte générale de la grille". Il a dit "c’est ferme et irrévocable". Alain a dit qu’on ne se débarassait pas comme ça, au téléphone, des anciens serviteurs. Du coup, Vilamitjana, dans sa mansuétude, a consenti à le voir (moi, je suis aujourd’hui sur les bords de Loire). Il lui a dit : "c’est une formidable émission, mais elle est usée." C’est tout. Pas un reproche explicite. Auprès de certains des journalistes qui, en ce moment même, m’appellent en rafales, il a été plus loquace. Il parait qu’il nous aurait demandé de modifier la formule, de parler plus de ceci, moins de cela. Sachez que c’est faux. L’homme qui tient le stylo pour signer notre arrêt de mort, et porte le titre de directeur d’antenne, ne nous a jamais fait aucune suggestion que ce soit.

Mais l’important n’est pas dans ces péripéties. L’important n’est pas que Carolis et ses hommes décident, sans l’ombre d’une explication, de tuer Arrêt sur images.

L’important, c’est qu’ils ne sont pas effleurés par l’idée que cette émission remplissait une mission indispensable de service public.

L’important, c’est qu’ils renoncent impunément, sans un soupir, à cette mission : critiquer à la télévision, avec les armes de la télévision, le pouvoir des images.

Cette mission était, en 1995, au coeur du projet de chaine de la connaissance. C’était après la première guerre du Golfe, et ses dérapages en direct. C’était après la fausse image du faux charnier de Timisoara. Ceux qui avaient imaginé cette chaine, et s’appelaient Georges Duby ou Jean-Noël Jeanneney, avaient voulu voir si on pouvait retourner le monstrueux outil contre lui-même. Ils ne savaient pas très bien comment faire. Cavada, premier président, m’appela. "Ca vous tente ?" Je n’en avais pas la moindre idée, mais oui, ça me tentait. J’avais tout de même une intuition. Pour dépouiller les images de leur pouvoir, il fallait les arrêter.

[...] je pense à eux, évidemment, au quatuor des assassins tremblants. Tous ces mois à ronger leur frein, à attendre l’heure, avant de porter enfin le coup de poignard. Tous ces mois, ou toutes ces années. Ah, Carolis, depuis quand rêviez-vous secrètement de prononcer les mots que vous venez de prononcer ? Depuis que nous avions mis en lumière votre petit bidonnage sur France 3, quand vous aviez vendu des images de reconstitution d’un sauvetage en montagne, comme celles d’un sauvetage réel ? Depuis qu’il vous a fallu piteusement venir vous expliquer devant les télespectateurs de la médiatrice de France 3 ? Quel effet ça fait, Carolis, de porter si longtemps votre vengeance ?

Il parait que Vilamitjana avait déjà demandé l’arrêt de l’émission à Carolis l’an dernier (l’an dernier, c’est à dire après que nous ayions traité dans l’émission du problème de Mme Borloo, présentatrice de journal, et que Arlette Chabot s’en soit fort énervée). Je n’en sais rien. A vrai dire, ça m’est égal. Claude-Yves Robin (directeur général de France 5), Philippe Vilamitjama (directeur de l’antenne), Patrice Duhamel (directeur général de France Télévisions), Patrick de Carolis (PDG) : je ne sais pas, dans le quatuor, qui a tenu le poignard, qui a tenté de retenir la main de qui, qui s’est caché derrière qui. A vrai dire, ça m’est égal. Tous quatre sont à mes yeux responsables.
PARTIE 2

Au fond, la question n’est pas : pourquoi s’arrête Arrêt sur images ? La question est : pourquoi ne s’arrête-t-elle que maintenant ? Comment avons-nous fait, pour tenir douze ans ? "Si je touchais à l’émission, j’aurais l’impression d’être liberticide", nous disait, souriant et un peu étonné lui-même de cette drôle d’impression, Jean Mino, qui fut le premier directeur des programmes de la chaine, à sa création. Puis, vinrent d’autres hommes, qu’effleura sans doute la même impression.

Jusqu’au quatuor actuel. A-t-il décidé seul ? A-t-il entendu des suggestions ? Je n’en sais rien. Peut-être, seulement, aura-t-il été enhardi par la tendance de la saison, à la décomplexion.

Les hasards de la vie font que je dois me rendre, lundi prochain, à Genève. J’y suis invité par le comité des télespectateurs de la télévision publique. C’est un comité qui a une existence officielle. Parce que là-bas, figurez-vous, ils ont apparemment inventé un système pour que les télespectateurs puissent donner leur avis à propos des programmes de la télévision qu’ils paient. Un avis argumenté, se traduisant en mots et en phrases, et pas seulement en courbes d’audience. Je ne sais pas exactement comment ça marche. Je vous dirai à mon retour. Mais s’ils m’offrent l’asile médiatique, il n’est pas impossible que j’accepte"
C'est confirmé




France 5 confirme la suppression de l'émission "Arrêt sur images"
LeMonde.fr avec AFP | 18.06.07 | 20h00 • Mis à jour le 18.06.07 | 20h05




La chaîne France 5 a annoncé, lundi 18 juin, qu'elle ne reconduira pas six de ses magazines pour la rentrée, dont "Arrêt sur images", l'émission hebdomadaire de décryptage des médias animée par le journaliste Daniel Schneidermann. Celle-ci sera remplacée par "une autre émission de décryptage", a indiqué Philippe Vilamitjana, directeur de l'antenne et des programmes.




Lundi matin, l'hebdomadaire Le Point avait annoncé, sur son site Internet, la suppression d'"Arrêt sur images" et de "Ripostes", l'émission de Serge Moati, qui n'a finalement pas été supprimée. Sur son blog, Daniel Schneidermann déclare qu'il a reçu la confirmation de la non-reconduction de son émission "en fin d'après-midi".

"LA PLUS ANCIENNE ÉMISSION DE LA CHAÎNE"

"Il faut que vous sachiez que c'est ainsi que les courageux dirigeants de France 5 en ont fini avec la plus ancienne émission de la chaîne, poursuit-il, sans un mot face à face, sans une convocation, sans l'ombre d'une raison donnée." "Quelques minutes après la mise en ligne de l'urgent du Point, le directeur de l'antenne [Philippe Vilamitjana] a appelé notre producteur Alain Taïeb. Il lui a dit : 'C'est une formidable émission, mais elle est usée'", explique M. Schneidermann.

Le journaliste dément au passage toute demande de modification de la formule de l'émission de la part de la chaîne. "Sachez que c'est faux. L'homme qui tient le stylo pour signer notre arrêt de mort, et porte le titre de directeur d'antenne, ne nous a jamais fait aucune suggestion que ce soit", affirme-t-il. "Arrêt sur images" avait été créée sur La Cinquième en 1995 et était diffusée sur France 5 depuis 2002.
Les cinq autres émissions supprimées par France 5 sont "Etats généraux", émission bi-hebdomadaire présenté par Paul Amar, "Madame, Monsieur, bonsoir" de David Pujadas et Hervé Chabalier, "L'atelier de la mode", "Mondes et merveilles" et "Ubik, la mensuelle". En remplaçant six de ses 26 magazines, la chaîne souhaite reconstruire "une nouvelle offre pour sa grille de rentrée", a précisé le directeur de l'antenne. Le nom et le thème des nouvelles émissions seront annoncés à la rentrée.











Les Dépêches
Bon débarra! daniel schneidermann
Je trouve que c'etait une émission interessante (et rare puisqu'il n'y en a pas bcp voir pas du tout maintenant). Certains décryptages étaient interessants........mais bon, on prefere les shows à la tv, c'est plus vendeur.....dommage!
J'suis dégoutée que cette émission soit finie. C'était une émission intelligente, éducative, pertinente. La télé,les médias en général vont beaucoup perdre suite à l'arrêt de sa diffusion. Perso, c'était une des rares émission que j'évitais de rater. On vit dans un monde où on est envahie par les images, où les médias sont de plus en plus puissants, où la connivence avec les autres milieux de puissance est la règle donc une émission de décryptage est d'utilité publique! Cette émission dérangeait dans les plus hautes sphères c'est pour cela qu'elle a été arrêté et les arguments "c'était une émission usée, pas assez d'audience" ne sont que du bla-bla pour cacher la vérité. On ne sera plus éclairé grâce à ASI sur le pourquoi-comment des commentaires et des images de la télé et c'est bien dommage!

La pétition [arret-sur-images.heraut.eu]



"Le virtuel est notre refuge contre le vrai"
Merci de regarder avec le plus grand intérêt ce documentaire afin que vous puissiez peut-être voir l'émission "arret sur image" sous un autre angle. Angle de vue qui vous l'aurez compris ne sera jamais diffuser à la télévision : [www.dailymotion.com]



Cette pétition est totalement absurde mais chacun est libre de faire se qu'il souhaite.
Cher swingue ,j'ai regardé pour ainsi dire le quart du lien, je me suis arrêté juste pour répondre car d'autres tâches m'attendaient dans mon home sweet home et je m'en désole d'avance même si j'ai senti le message de votre lien.
Je n'ai pas bien sûr faute de temps poreter mon analyse sur le documentaire que vous nous avez proposé mais je me permet d'y apporter mon point de vue.
ARRÊT SUR IMAGE est l'unique émission que je suivais studieusement, et dans le cas échéant par internet car c'est le seule émission qui se projeter sur la toile une heure aprés sa diffusion à l'antenne. C'est aussi la seule émission qui répondait aux internautes abonnés dont je suis .
Néamois on peut toujours lui trouver des critiques et ce pour la simple raison qu'il obeit à un marché audiovisuelle. Telle est la réalité: Si vous critez votre "opérateur", il s'en servera tant que vous lui rapporter de l'audimat, sinon il vous jetera. On peut prendre l'exemple sur "YABI": "petit chat" l'a critiquer et elle s'est retrouvé bannievil.
Ainsi est le monde des supports d'informations et leurs liens commercials.
Par contre ce qui me désole franchement est de penser qu'il y a un lien de cause à effet entre la suppression cet émission et l'éléction présidentielle.crying



georges orwell
ibn hazm, je dois te dire clairement que je n'ai malheureusement pas compris le fond, le sens, l'objet de ton intervention. Donc, il met pour le moment impossible de te faire une réponse digne de ce nom...


Désolé...
mdrrrr ibn hazm
mais drole de parallèle grinning smiley


Concernant le retrait d'ASi, je trouve ça dommage, car même si je ne faisais pas de leurs paroles des textes sacrés ou d'autorité, j'ai toujours aimé cette émission, ses regles du jeu (le simple fait que l'emission soit dispo sur le net dans son état brut, sans coupage), les sujets traités, le changement de perspective ...


Quoiqu'on pense de cette émission, elle a eu à plusieurs reprises le mérite de mettre le doigt sur des "manipulations médiatiques", poser des débats très intéressants, pousser le téléspectateur à changer de point de vue

En ça, (et à comparer à toutes les émissions de ces 10 dernières années), elle se démarquait smiling smiley


Et puis pour l'anecdote, il y a très longtemps, j'avais remarqué un truc bizarre dans un docu sur France 2 (un détail qui ne m'avait pas échappé et qui m'avait fait douter de la véracité du reportage) donc j'avais écrit sur le forum d'ASi (et je n'étais pas la seule à avoir relevé le détail ça m'a rassurée winking smiley) et au numéro suivant de l'émission, quelques mots ont été glissé à propos dudit docu de fr2

quelques années + tard, je l'ai aussi trouvé dans un bouquin,

mais comme la plupart des français ne lisent pas les essais (en tout cas, dans la masse qui regarde la télé), je pense que la déononciation du fake a davantage fait mouche dans ASI que ds le livre qui relatait aussi la manipulation (pour info, c'était un reportage sur un soi-disant intégriste à Barbès .. sauf qu'il priait en baskets Oh perplexe)


donc oui, c'était une très bonne émission

la question que tout le monde se pose quant à l'arret de l'emission , c'est : coincidence ?


j'espère qu'ils revendront leur émission telle quelle à une autre chaine, même si je doute que ça se fasse...


et quid de l'emission de frederic taddei (le direct qui passe le soir avc un plateau d'invités triés sur le volet )?
j'ai oui dire que l'audimat n'était pas bonne
pourtant je trouve cette émission exceptionnelle ..



!!*!! le seul chat autorisé sur ce forum
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X