Ariel Sharon devrait subir une intervention cardiaque - LeMonde.fr
L'état de santé d'Ariel Sharon n'a pas fini de susciter des interrogations. Après avoir été victime le 18 décembre dernier d'un accident cérébral, qualifié de "très mineur" par ses médecins, le premier ministre israélien devrait subir une petite intervention cardiaque destinée à empêcher toute autre attaque de ce type. Une information révélée par ses médecins lors d'une conférence de presse lundi 26 décembre.



Le cardiologue Haïm Lotan a expliqué que l'hospitalisation de M. Sharon avait été provoquée "par un caillot de sang venant du cœur". Il a ajouté que M. Sharon devrait subir "un cathétérisme cardiaque dans deux ou trois semaines" , destiné à résorber une lésion de deux millimètres de diamètre entre les deux parties du cœur, un défaut de naissance qui touche, selon les médecins, 15 à 25 % de la population. "D'après notre expérience, ce genre de défaut de naissance n'a pas besoin d'être traité à moins que cela pose des problèmes", a précisé le cardiologue.

Le cathétérisme consiste à introduire un petit tuyau en plastique souple – un cathéter – qui est ensuite dirigé vers le cœur pour effectuer des mesures (pression, débit) ou pour réparer les tissus endommagés. Cette intervention devrait durer une trentaine de minutes et être pratiquée sous "légère anesthésie", a ajouté le professeur Lotan, de l'hôpital Hadassah à Jérusalem.


POLÉMIQUE SUR LA CAPACITÉ DE M. SHARON À DIRIGER LE PAYS


Lors de la conférence de presse, l'équipe médicale a également publié le bulletin de santé de M. Sharon, une première pour un chef de gouvernement en Israël. Ils ont précisé que l'incident cérébral dont avait été victime M. Sharon avait touché pendant quelques heures "sa capacité de locution". Par contre, "l'incident n'a nullement affecté sa mémoire et ses autres facultés et n'a apparemment pas eu de séquelles", a rassuré le neurologue Tamir Ben Hur qui a soigné le premier ministre. Les médecins ont souligné que M. Sharon était à présent "en bonne santé", qu'il ne souffrait pas d'artériosclérose et que son seul problème était "le surpoids". Depuis son hospitalisation, le premier ministre a toutefois perdu trois kilos, passant de 118 à environ 115 kilos, selon ses médecins.


Des annonces qui relancent la polémique sur la capacité de M. Sharon à diriger le pays. D'autant que le premier ministre, qui aura 78 ans en février prochain, est candidat, sous les couleurs de son nouveau parti Kadima ("En avant" en hébreu), à un troisième mandat lors des élections législatives du 28 mars prochain. Un représentant du Likoud (droite), le député Michal Eitan, a ainsi qualifié la conférence de presse de "manipulation ". "Le public doit être assuré que le premier ministre dispose bien de toutes ses facultés et que ce ne sont pas ses conseillers qui prennent les décisions à sa place", a-t-il ajouté.


PS : Dsl aux modérateurs mais je n'ai pas retrouvé le post concernant son accident cérébrale, j'ai donc créé un nouveau post.



A votre avis, de quelle couleur devient un schtroumpf quand on l'étrangle ?
Bonsoir !

Veuillez continuer la discussion sur ce post [www.yabiladi.com]

Merci de votre compéhension



Marocainement vôtre

Le modérateur
[www.yabiladi.com]
 
Facebook