ALLAH nous accorde-t-il l'avortement d'un bébé trisomique ?
Salam ou aleykoum wa Rahmatullahi Wa Barakatuh

Je voulais savoir si ALLAH soubhanahou wa Ta'Ala nous accordai l'avortement, dans le cas où on sait d'avance que le bébé est attein de trisomie 21


BarakAllah ou fikoum
Non;



☻☺☺☻Quand on est pas jolie, ptite, on reste polie.. ... ☻☺☺☻


Si tu te fais tromper, je te propose Cette solution, à voir jusqu'au bout
t sure ??? Il me semble ke javé deja vu que oui ct autorsé

mé chui pas sure donc c pour sa que j'ai posté..
tout depend si les parents ne veulent pas assumer un enfants handicapé et personne na le droit de juger l islam ne l interdit ps
s'il peut nuire a la santé de la maman oui mais si non il ne faudrait pas avorter ça reste un enfant ...
ceux qui non ps d enfant handicapé ose parlé !!!!!!!!!!
ben enfait ma voisine a une fille trisomique et elle en pleure souvent et donc un jour el ma di "benti (c com sa kel mapel lol) un jour si tu apprend que ton bébé sera trisomique ne le garde pas c trop difficil meme pour ma fille c dur elle subiit des moqueries d'autres enfants tou le temps et pour moi c un énorme épuisement, ma fille a 18 ans et fo que je m'occupe d'elle comme si elle avé 10ans..."

donc c pour ça jme di que la vie est triste et que ET l'enfant ET les parents sont malheureux dans cette situation....
oui cé tres dur !! cé pour sa je dis de respecter le choie et ne pas les juger
Salam ,
Meme si cela est dur , l'embryon reste la volonté de Dieu , et il reste un futur Homme , si tu l'avorte c'est semblable a un meurtre ... bien sure si c'est un avortement issue d'un viol c'est autorisé , mais l'on m'a dit que autrement il est haram .
Citation
perle-metisse a écrit:
Salam ou aleykoum wa Rahmatullahi Wa Barakatuh

Je voulais savoir si ALLAH soubhanahou wa Ta'Ala nous accordai l'avortement, dans le cas où on sait d'avance que le bébé est attein de trisomie 21


BarakAllah ou fikoum

Salam ,

L'islam interdit l'avortement , sauf dans certains cas et sous certaines conditions.

Voici quelque liens qui en parlent les avis y sont partagés :

[www.muslimfr.com]
[www.maison-islam.com]
[www.islam-qa.com]
avorter c'est tuer!!!!! il est clair que trisomique demande peut être beaucoup d'attention....mais tt enfant demande d'attention qu'il soit trisomique ou pas!!! si dieu a décidé ainsi, faut respecter le choix de dieu car derrière dieu en sera reconnaissant!!!! c'est une épreuve dur pour les parents que tt les jours ils doivent assumer les regards méprisables des gens mais dieu leur sera reconnaissant!!!! çà reste un enfant tt de même!!! faut pas en être complexé au contraire, il faut lui apporter l'amour de l'affection, de l'attention, car les trisonique ne sont pas cons, ils savent qu'ils sont différents, et que les gens les regardent bizzarement.....mais ils n'ont pas besoin de voir leur parents dégouté d'avoir mis au monde un trisomique...çà les rappels leur différence et çà les complexent....personnelllement, dans ma famille, il y en a des trisomiques qui vivent comme des gens normaux car on les voient comme telles....les trisomiques sont des êtres humains qui doivent être traité comme telle et non les voir et les traiter comme si c'était la peste qu'ils portent!!!! tant que le bb n'est pas un danger pour la maman, il est interdit d'avorter.......
alors vous dictez les halal et les harams suivant vos envie (pas tous je ne généralise pas )
le bébé est conçu par la volonté d'Allah non? et c'est Allah qui le forme suivant ses souhaits et ses désires non?
donc pourquoi allez contre la conception d'Allah? si on est vraiment religieux et non hypocrite c'est interdit c'est haram
dans l'autre cas de figure si les parents ne peuvent pas assumer ce n'est pas haram
qui peut être courageux pour interroger sa conscience devant un tel drame? et accepter ce lourd handicap?
moi peso ne peux pas je me vois mal élever un bébé lourdement handicapé
bonne soirée



je hais l'hypocrisie
Citation
perle-metisse a écrit:
Salam ou aleykoum wa Rahmatullahi Wa Barakatuh

Je voulais savoir si ALLAH soubhanahou wa Ta'Ala nous accordai l'avortement, dans le cas où on sait d'avance que le bébé est attein de trisomie 21


BarakAllah ou fikoum
Salamo alykom,
la reponse est non, seulement si il existe un risque pour la maman, il faut le laisser naître comme il est.wallaho a3lam
l'avortement devient haram à partir d'un certain temps de grossesse ( peut être 40jours) , passé ce délais c'est considéré comme un meurtre , car le foetus a eu le soufle de l'ame .
wa ALLAH a3lam.
Citation
AZ-AZ a écrit:
l'avortement devient haram à partir d'un certain temps de grossesse ( peut être 40jours) , passé ce délais c'est considéré comme un meurtre , car le foetus a eu le soufle de l'ame .
wa ALLAH a3lam.



salam ,
je suis d accord avec toi quand les parent decide de prend la responsabilité d assumer cette handicape et ces vrai que ces bien un crime haram que dieu nous en protege mais je pense a ces femmes qui se font violé et que par se vioile une grossee leur es imposer doit on toujour parle de haram ?
Voilà ce que j'ai trouvé:


Dans un certain nombre de Hadiths authentiques où sont détaillés les différentes étapes du développement embryonnaire, le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) affirme que l'âme est insufflée ("nafkh our roûh"winking smiley dans le fœtus au terme du quatrième mois de grossesse (120 jours).
C'est justement en raison de ce genre de Hadiths que les savants musulmans considèrent unanimement que, passé la limite de quatre mois (120 jours), l'avortement est strictement interdit. Avorter dans un tel cas de figure est considéré comme étant un acte d'infanticide et est assimilé à un crime en Islam.

Et Seul Dieu Sait.
Citation
baba75 a écrit:
Voilà ce que j'ai trouvé:


Dans un certain nombre de Hadiths authentiques où sont détaillés les différentes étapes du développement embryonnaire, le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) affirme que l'âme est insufflée ("nafkh our roûh"winking smiley dans le fœtus au terme du quatrième mois de grossesse (120 jours).
C'est justement en raison de ce genre de Hadiths que les savants musulmans considèrent unanimement que, passé la limite de quatre mois (120 jours), l'avortement est strictement interdit. Avorter dans un tel cas de figure est considéré comme étant un acte d'infanticide et est assimilé à un crime en Islam.

Et Seul Dieu Sait.


4 mois? comment peuvent-ils savoir cela?
La suite:


Cependant, si le fait de conserver ce fœtus met la vie de la mère en danger, et qu'il ne soit pas possible de la sauver sans le retirer, dans ce cas, certains oulémas affirment que l'avortement est toléré, même si la vie a déjà été insufflée, en vertu de la règle en Islam, qui veut que, lorsqu'on est obligé de choisir entre deux maux, on doit opter pour le moindre des deux. Dans ce cas précis, il est évident que la mort de la mère est une perte beaucoup plus grande que celle du fœtus. Qui de plus est, la vie de la mère est une réalité, alors que la naissance du futur enfant


L'avortement avant l'insufflation de l'âme ("Nafkh our roûh"winking smiley:

Ecole hanafite: Si l'âme n'a pas encore été insufflée et le futur enfant se trouve encore à l'état embryonnaire, selon l'école hanafite, la femme peut avorter dans un cas de grande nécessité (réelle et reconnue) et pour une raison valable. Si une femme avorte sans raison valable alors que les membres et les organes de foetus avaient déjà commencé à se former, elle aura le péché d'avoir commis un crime, comme le mentionne explicitement Ibné Âbidine Châmi r.a. dans son ouvrage de référence de l'école hanafite, "Raddoul Mouhtâr" (Volume 5 - Page 519). Et même si les membres et organes du fœtus n'ont pas encore commencé à se former, il n'est pas permis de procéder à un avortement sans raison valable. Cependant, si une femme le fait quand même, elle n'aura pas autant de péchés que si elle avorte après que les membres aient commencé à se former. 2

Les raisons valables pour un avortement peuvent être de deux types:

Les facteurs qui sont en rapport avec le fœtus. Exemples: une malformation décelée du fœtus; la présence chez lui d'une déficience importante; le fort risque qu'il soit atteint par une maladie génétique grave héritée des parents. Néanmoins, dans ce genre de cas, la décision éventuelle d'une interruption de grossesse devra être basée sur un diagnostic médical fiable et digne de confiance, et non pas sur de simples suppositions... 3

Les facteurs qui sont en rapport avec la mère. Exemples: la présence du fœtus met en danger la vie ou la santé mentale de la future mère; la femme étant handicapée physiquement ou mentalement, elle ne pourra pas élever correctement un éventuel enfant, et il n'y a personne non plus de sa famille pour le faire à sa place; la femme est tombée enceinte à la suite d'un viol et elle ne désire pas garder cet enfant
Citation
baba75 a écrit:
Voilà ce que j'ai trouvé:


Dans un certain nombre de Hadiths authentiques où sont détaillés les différentes étapes du développement embryonnaire, le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) affirme que l'âme est insufflée ("nafkh our roûh"winking smiley dans le fœtus au terme du quatrième mois de grossesse (120 jours).
C'est justement en raison de ce genre de Hadiths que les savants musulmans considèrent unanimement que, passé la limite de quatre mois (120 jours), l'avortement est strictement interdit. Avorter dans un tel cas de figure est considéré comme étant un acte d'infanticide et est assimilé à un crime en Islam.

Et Seul Dieu Sait.

salam ,
oui je te rejoint la dessussmiling smiley
Quelle raison VALABLE nous autoriserait à avorter d'un bébé trisomique?Même les non-"musulmans" français construisent des établissements socio-éducatifs pour eux!
C'est à se demander qui sont les vrais musulmans?
Mais,merçi à ALLAH,IL reconnaîtra les siens.
Horaires de prières Saint Coran
Facebook