News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Aidez-moi SVP : des problèmes avec mon fils de 15 ans
Bonjour à TOUS,

Je suis divorcée. J'ai un garçon de 15 ans qui "me fait voir de toutes les couleurs". Je souffre avec lui ! Aujourd'hui je n'en peux plus !!!
Mon fils est à ma charge depuis l'âge de 4 ans (depuis que j'ai quitté son père [mon ex-mari]) et je peux vous dire qu'il a TOUT pour être heureux mais...
Son père est décédé depuis à peu près 1 an. J'ai eu des problèmes avec mon fils avant que son père dédèce et j'ai pu les résoudre car mon fils craignait son père mais moi je suis presque transparente pour lui.
Son père ne donnait pas de pension alimentaire (Il a tout falsifié pour ne pas la donner) mais HAMDOULLAH Dieu est GRAND. Son père lui "montait la tête" contre moi. Son père dénigrait toujours LA femme et au jour d'aujourd'hui mon fils tiens le même langage que son père. Mon fils ne veut pas travailler au lycée (il est en seconde ; les notes sont de l'ordre de 9/20 et 10/20 + les absences + les retards et surtout que le lycée est juste à côté de la maison).
Je ne lui interdis pas tout mais quand il fait quelque chose qui ne va pas, je le punis pendant 2 ou 3 jours : pas de tél. portable, pas de IPOD, pas d'ordi, pas de télévision, pas de match mais que les entrainements (il pratique un sport collectif) mais rien n'a fonctionné avec lui.
La cerise sur le gâteau (si je peux m'exprimer ainsi), le samedi soir 16 octobre était invité à un anniversaire dans une grande salle avec ses copains et copines (surtout fils de et fille de) . On a décidé (lui et moi) d'aller le chercher vers 02h00 du matin. Il m'a tél. vers minuit et demi pour me demander s'il peut passer la nuit avec certains copains (chose qu'il a déjà faite sans aucun souci) chez l'un d'entre eux (question de finir la soirée ensemble) je lui ai dit OK puisque je sais où il va. Il est rentré à la maison ce dimanche à 10h30 et il m'a fait la bise comme d'habitude et là j'ai senti une odeur. Je lui ai dit : "souffle pour que je sente c'est quoi cette mauvaise odeur ?" et là je me suis mise en colère après lui : c'est l'odeur de l'alcool. J'ai commencé à crier et pourquoi et comment et il fait du sport il ne faut pas qu'il touche à cela. Au début il a nié mais 2 mn après il m'a dit qu'il a bu juste une coupe de champagne puisque c'est un anniversaire !!!
Vous vous rendez compte un enfant de 15 ans qui commence à boire de l'alcool et à 16-18 ans il va devenir comment ?
Je n'en peux plus ! Tout ce que j'ai pu faire pour lui c'est comme si "je pisse dans un violon" comme on dit. Et DIEU seul sait ce que j'ai fait pour lui et en plus de cela TOUTE SEULE !!!!!
J'ai pensé à le mettre dans un internat, comme ça au moins il va travailler pour son avenir. On est en France, il peut "dérailler" facilement puisqu'il est influençable par les copains.
Si quelqu'un connaît le même problème que moi peut m'aider à trouver une solution et je vous en remercie par avance.

Allah Yarham Oualdikom
salam

j'ai pas d'enfant de cette age la , mais g un pti frère de 17 ans lui nécoute ni papa ni maman!
on lui a fait peur on lui a di kon allé le metre en internat pr adolescent dificle , dc tt la famille a fai style de chercher , de passer de fo coup de file , on a fai des courier réponse bidon ( du style , suite a votre demande ns vs informon ke ns navon pa de place ds limédiat , mais ns lemeon sur liste bref des truk comme ça!)

dc il ns a pris au serieu et je peu tassurer kil c vite calmer!

ds sa téte internat c plus : de liberté , de fille , de sortie , internet , portable , la prisonnn

et ça a marcher!

essaie fai le marcher

bon courage
Il y a souvent vers 15 et 16 ans une crise d'adolescence assez violent(je l'ai vécu déjà 2 fois avec mes 2 enfants,et maintenant ces secousses sont passées):il faut tenir bon,être ferme(c'est très frustrant):à votre place j'irai rencontrer au lycée l'infirmière scolaire(elles sont souvent des professionnelles très efficaces)

La prise d'alcool est assez fréquente à cet âge,ils prennent de nouveaux risques,ils se testent ...S'il fait du sport rencontrez discrètement son entraineur et exposez lui vos inquiétudes...
En France ou ailleurs l'adolescence est toujours un passage critique(surtout pour eux,rappelez vous votre propre adolescence!)
A son âge,effectivement votre fils a besoin de ses copains et d'adultes masculins(oncle ou autre)
Salam

Ca doit pas etre evident d etre dans les conflits avec son propre fils.
Emmene le a la mosquée et peut etre que lorsqu il verra d autres musulmans dans le bon chemin ca va le faire reagir.
deja madame je pense qu il a passer l age de le priver de tetle d ordinateur de telephone etc etc etc et c est il fait si il vous des miseres cela s appelle la crise d adolescence madame mieux qu il vous les fassent maintenant que plus car c est encore +difficile plus tard bref il fait ceci car il sait que vous l aimait madame est il cherche toujours la petite bete pour que vous mettiez encore +en colere car l education d un garcon est plus difficile qu une fille bon elle ont aussi leur crise mais sont comme meme plus mure bon bref c est un garçon que vous avez conportez vous en copine avec lui au lieu de toujour le gronder oubliez le ne vius interressez plus a lui et c est lui qui finira par venir a vous ne lui adresser meme pas la parole quand il vous demande de l argents ou ne lui faite pas sa chambre laisser lui en bordel et quand il vous demande un vetement zapper en lui disant je ne suis pas ta bonniche et sortez bien habiller en lui claquant la porte au nez et il finira par lui de se soucier de vous en croyant que vous avrz une autre aventure car les ados sont tres jaloux pour leur maman en pensant qu il va avoir un autre qu il lui prendra sa place et bon courage madame essaiyer et tenter le tout pour le tout



je ne desire pas montres montre mon profil merci
je me met à la place de ton fils en tout les cas j'essaye et je suis pratiquement certaine que ce jeune homme souffre enormement et a tjrs souffert déjà par votre separation ,ensuite par le décès de son père..
j'imagine combien ça a du être difficile d'elever cet enfant tte seule et tu n'as pas à culpabiliser ou à te dire que tu as fait mal ton boulot de maman ..
d'un autre côté je vois qu'il y a aussi des bons points comme par exemple le fait qu'il aille qd même à l'ecole même si il est bq de fois absent,retard et qu'il ne veut pas travailler,il pratique un sport.
le fait qu'il ait deraillé en ayant bu...je ne vais pas dire que c pas grave mais c quand même loin d'être catastrophique...et je crois qu'à son âge beaucoup de jeunes font des choses pas bien le tout et qu'il ne recommence pas et ce n'est pas en le punissant,lui confisquant des choses...que ça marchera je crois,il faut que tu te rapproche un peu plus de lui je pense en etant un peu comme "une amie" pour qu'il se sente en confiance,ensuite je t'aurai conseillé de l'orienter vers notre religion ,de l'inscrire à des cours par exemple ...pourquoi pas commencer par des cours d'arabe litteraire et peut être que là bas il rencontrera des gens proche de la religion.
kheir inchallah,je te souhaite bon courage ne lache pas prise dis toi qu'il a devié et que ça peut arriver à n'importe qui d'entre nous alors aux ados et en plus des ados qui souffrent...ça peut être pardonnable et ne va surtout pas dans les extrêmes en voulant l'interner etc...
Salam aleykoum ma soeur,

Ton histoire me bouleverse et on ressent ta détresse. La crise d'adolescence est un cap difficile à passer et très éprouvant pour les parents.
Tu ne dois pas rester seule et il te faut de l'aide. N'as-tu pas des frères qui pourraient jouer un rôle parternel avec ton fils car je sais que pour ma part mon fils a beaucoup de respect pour ses oncles et parlent bien avec eux. Ou des oncles du côté de son père, ses oncles paternels ? En tout cas, ne coupe pas la communication avec lui car il se cherche et il a besoin de toi même si il ne te le dit pas. Ce n'est qu'une étape à passer et tu verras que bientôt Incha Allah il redeviendra celui que tu connais.
Biz



Oumtalal anciennement oumnia1971
Salam à TOUTES,

Je vous remercie du fond du coeur mes soeurs pour vos témoignages : ils m'ont bouleversés et m'ont touchés !!!

Notre dialogue, mon fils et moi, pour l'instant est basé sur "je te crie dessus tu me cries dessus" sauf aujourd'hui au déjeuner je lui ai posé la question pourquoi il ment comme il respire ; il m'a répondu qu'il a peur que je le mette à l'internat car il va perdre ses copains/copines et son sport favori c'est pour cela qu'il dit n'importe quoi sur le coup mais ensuite il réfléchit... et il me dit qu'il sait que ce n'est pas bien de mentir.
C'est vrai que depuis le décès de son père (je me répète il le craignait) je vis presque l'enfer avec lui mais c'est vrai on m'a déjà dit qu'il faut l'ignorer et le problème c'est quand il y a un souci quelconque (surtout au lycée) c'est sur moi que ça tombe et je ne peux pas supporter cela ; il me fait honte.
Mon adolescence : je ne l'ai pas vécu comme cela. J'étais au pays et je prenais des gifles parfois pour des choses banales. Je respectais beaucoup mes parents. J'ai réussi mes études sans l'aide de mes parents parce qu'ils ne savaient ni lire ni écrire et je n'avais pas tout ce que mon fils a maintenant. Mon fils a la belle vie. Il ne veut que s'amuser et moi qui me torture la tête pour qu'il soit heureux.
J'ai déjà parlé avec son entraineur et aussi des gens bien placés dans le club comme quoi il a séché les cours, qu'il ne m'écoute pas, qu'il me réponde, etc... Ils lui ont "tiré les oreilles" et rebelote il commence à boire de l'alcool et je ne sais pas ce qu'il va faire comme bétise par la suite...
J'ai des frères et soeurs (mes parents ne font plus partie de ce monde : que DIEU ait leur âme) mais je ne peux pas leur parler de ce problème avec mon fils. Je vais avoir honte surtout que ma famille n'avait pas accepté mon ex mari dès le début et comme je suis tombée "folle" amoureuse (comme on dit) de lui, je l'ai suivi en France et j'ai quitté mon travail, j'ai vendu ma voiture, j'ai TOUT laissé tomber dans mon pays pour le suivre mais je vous assure je ne regrette rien car quand je l'ai quitté avec mon fils "sous les bras" à l'âge de 4 ans sans savoir où aller car il me frappait (peut être vous allez trouver cela bizarre mais c'est la stricte vérité), j'ai appris beaucoup de choses que je ne connaissais pas auparavant et c'était enrichissant pour moi. Je m'en suis sortie car je suis une femme battante et j'espère que je le serai avec mon fils mais je suis vraiment "fatiguée" avec mon fils.
Comme vous me dites, TOUTES, j'espère que ça sera juste une crise passagère qui ne durera pas longtemps.

ENCORE UN GRAND MERCI A VOUS TOUTES !!!!!!!!!!!!!!!!!! yawning smiley
je suis tout a fait d'accort avec mimiam , ton fils soufre autant que toi, je suis sûr qu'il ne sais pas ce que lui arrive et pourquoi il se comporte comme ça, il s'est passer beaucoup de chose dans ca vie, et toi aussi, je comprend parfaitement ton inquiétude je suis moi même mère d'adolescents 14 et 17 ans, mon conseille est de dialoguer , de parler à ton fils beaucoup, dit lui ce que tu as dans ton cœur, parle lui comme si tu parle a un confident, parle lui de ton inquiétude et de combien tu l'aime et que tu veut que ton fils réussisse ça vie pour être fière de lui et de ton éducation sur tous que tu l'a élever toute seule ...., esse y de le faire parler se n'ai pas facile ,parler du passer , du son père est sur tout ne critique pas son père , laisse le s'exprimer , tu comprendra mieux comment procéder avec lui , parle lui de la religion cela aide beaucoup dans notre éducation , sur tout pas d' internat , et laisse le temps passer il changera inchaallah.
Allah y aounek ma soeur.
sa ne dois pas être évident tout les jours mais sbar tu n'as pas le choix.
si tu te braque ,le menace etc....il fera le contraire essaie de te rapprocher de lui en douceur pour voir quelle est son réelle pb car si il ce comporte ainsi c'est qu'il n'es pas bien dans sa peau.

un enfant on ne peut pas le modeler a notre image et comme on le souhaite au sinon sa serais trop facile.
il ne faut surtout pas que tu culpabilise,tu es une bonne mère car au sinon tu ne t'inquiéterais pas pour ton enfant.

inscrit le a des cours de religion mais enfants y vont sa leurs fait du bien et ils apprennent le respect des parents ,ce qui est haram ,hallal.

je ne sais pas si mon témoignage ta aider mais je suis de tout cour avec toi courage c'est qu'une épreuve qui Incha'Allah ce passera vite
Chokrane Jazilane mes soeurs...

C'est vrai ce n'est pas évident pour une maman d'élever seule son enfant mais quand on n'a pas le choix on n'a pas le choix ! Il faut que j'aille jusqu'au bout pour son éducation car je suis une femme battante et je demande et prie tous les jours qu'ALLAH m'aidera...

MERCI à vous toutes
Je pense que t'es née en 82. T"avais quel age quand tu l'as eu ton enfant? 13 ans?
Salam à TOUS,

Je reviens vers vous pour vous raconter ma colère et ma détresse vis à vis de mon fils et me dire ce que vous en pensez s'il vous plaît ; je n'en peux plus :

Mon fils a fumé du hachich fin novembre 2010. Il rentrait à la maison dans un état second et parfois les yeux rouges (presque fermés) mais je savais qu'il a fumé. Quand je le questionnais il niait mais j'étais obligée de le frapper pour me dire la vérité (j'ai horreur des mensonges) et il finit par avouer ce qui s'était passé. Je l'avais emmené dans des associations de prévention contre l'alcool et la drogue, des copains et copines lui ont "ouvert les yeux" pour qu'il ne touche plus au hachich, ses entraineurs, etc... et je me suis dit ça y est il a pris une bonne leçon de tout le monde il a compris. Mais pas du tout, Dès le samedi 25 février 2011, je l'ai autorisé à passer la soirée avec ses copains et je l'ai prévenu de ne pas toucher à quoi que ce soit. Il est rentré à 00h30 (comme prévu) mais dans un état lamentable et quand je lui ai dit qu'il a fumé du hachich il a nié. Il ne fallait pas qu'il me mente. Donc, je l'ai frappé et il m'a dit la vérité. J'ai téléphoné à 01h00 du matin aux parents du soi-disant copain chez qui il était (un français "je vous explique par la suite pourquoi je dis français"winking smiley. C'est la mère qui m'a répondu. La mère était à la maison à l'étage (le père absent) et elle ne savait pas que son fils et son groupe fumaient du hachich en bas. La mère m'a dit qu'elle a vu une bouteille de champagne et elle ne s'était pas étonnée et ne voulait pas réveiller son fils à 01h00 du matin pour qu'il lui explique ce qui s'était passé. Je peux vous dire que moi intérieurement je bouillais...

(Pourquoi je disais "français" : A priori, certains français savent que leurs enfants fument du hachich et ne disent rien ; parfois il y a même des parents qui fument avec leurs enfants).
Mercredi dernier, j'ai trouvé dans une enveloppe (dans le tiroir de son bureau) un gros briquet de 11 cm (je l'ai mesuré) + un joint + des pièces de monnaie et 30 Euros. Quand je lui ai posé la question, il ne savait pas quoi répondre !!! Je ne lui donne plus de l'argent de poche comment il a pu avoir cet argent ?

Un jour, il a failli me frapper. Il m'a dit : "tu as de la chance que j'ai un seul bras" (Il a été opéré de l'épaule et il est en rééducation). Wallah et croyez-moi, j'ai fait beaucoup de sacrifices pour qu'il ait un bon chirurgien. J'ai payé des dépassements d'hospitalisation (une partie de réservation de chambre non remboursée par la Sécu et la Mutuelle)

Aujourd'hui mardi, il a aussi fumé du hachich. Il a nié mais je le savais car cela se voit sur son visage. Je l'ai frappé encore et encore et il a avoué. Le problème c'est qu'il a des médicaments à prendre tous les jours suite à son opération et en même temps il fume du hachich, comment il deviendra son corps et son cerveau par la suite ?

Je n'arrête pas de lui parler des conséquences du hachich. Les associations lui ont donné des livres qui parlent du cannabis, la drogue, etc... IL les a lus mais rien à faire. IL fait qu'à sa tête. Comment faire ? Moi qui suis toujours battante, là j'en peux plus. Wallah, je vous raconte cela en pleurant. J'ai honte de dire à ma famille (qui est au pays) ce que mon fils fait.
Mon fils va me rendre folle. Dites-moi SVP si vous avez vécu ce genre de situation avec vos enfants. Je pense qu'au pays l'éducation est différente qu'en France. En France, les ados se rebellent. Je vois mon fils, il me répond. Il ne me respecte pas. Parfois il m'insulte (je pleure toujours...) Mon fils je l'aime (d'ailleurs je lui dis) mais je vais "exploser". Je demande Allah Yihdih mais là c'est trop. IL a pris goût à fumer du hachich presque tous les jours et je ne peux pas supporter un jour la police à 6h du matin frapper à ma porte pour me dire que mon fils est délinquant ou je ne sais quoi.

S'il vous plaît, avez-vous des conseils à me donner ?

Allah Yarham Walidikom
Demande ce que lui procure le"h"?quelles sensations?
Salam "gemia"

Je lui ai déjà posé la question et sa réponse est : "je me sens bien" !!!

Citation
gemia a écrit:
Demande ce que lui procure le"h"?quelles sensations?
moi je vais te donner un conseil qu une amie a fait
son fils avait 14 ans il commencé a fumer 'quoi exactemetn je ne c pas en tout cas ce qu elle a fait cest quelle la envoyé en algerie dans un petit village (ses parents et soesi tu urs et freres sont en france) donc il etait avec de la famille éloigné..

il y ai resté un an a son retour c etait un enfant changé : il a decouvert toute les futilités ici en france et les caprices alors qu au bled les enfants de son age n ont rien, j en ai moi meme parlé a mon fils et que j etais prete a le faire pas pour lui pourrir la vie mais pour qu il prenne conscience de la chance qu il a des facilités qu il a et que des malheurs y en a qui vivent pire

si tu bosses prends un mois ou deux et part avec lui laisse le chez des gens tu a ta famille la bas en plus fais en sorte qu il n ait pas tout le confort sinon ca ne sert a rien

et tu n as pas avoir honte aupres de ta famille dis leur la verité et ils t aideront et si ils se moquent de toi tant pis c est pour le bien de ton fils
Je connais ce procédé d'envoyer un ado au "pays"mais c'est assez dangereux aussi psychologiquement!
@ éwahakda

Tout d'abord MERCI à toi...

J'ai déjà entendu ce procédé auparavant mais il faut que je réfléchisse avant car j'ai une famille (que frères et soeurs mais mes parents que Dieu ait leur âme) très dure avec moi car elle n'avait pas accepté mon ex mari. Si maintenant je l'informe de ce qui se passe avec mon fils, elle va bien m'enfoncer et les moqueries et qui va avec... Je ne pourrai pas supporter tout cela. Je préfère mourir et ne pas lui dire (je sais que j'exagère mais c'est la vérité). J'ai ma fierté !
Je prie qu'Allah Idir Tawil Lkhir
Bonsoir Iris75,

Ton post me fait beaucoup de peine, parce que je lis à travers les lignes et je sens ta détresse.

J'ai des enfants aussi mais pas du même âge que le tien, ils sont encore petits, mais l'adolescence arrivera tôt ou tard et je me mets à ta place.

Je pense que ton fils a besoin d'extérioriser sa peine parce que le décès de son père est un coup dur. Comme tu es seule et que ta famille n'est pas au courant, ce sera très difficile pour toi, il te faudra une aide extérieure (psy) si ton fils n'y voit pas trop d'inconvénients.

Tu dis que ton fils a tout pour être heureux, mais peut-être qu'il faudrait qu'il soit un peu plus frustré (sa frustration est nécessaire), que tout ne lui soit pas mâché...le mettre en contact avec sa famille (cousins, cousines, oncles, tantes, pour qu'il se situe ), lui montrer ta confiance en le valorisant (c'est le seul homme de la maison) mais surtout surtout arrêter de le frapper, parce que cela risque de se retourner contre toi, et parce qu'en faisant cela, tu lui montres que tu n'as n'as plus d'autres moyens, que tu es donc faible, et là le bât blesse.

Ton fils a besoin de repères familiaux, d'une maman forte, et d'occupations (sport et études) pour retrouver une hygiène de vie.
Il faut absolument déterminer avec qui il fume et sans le lui dire, l'éloigner de ces nuisibles.

Je te souhaite beaucoup de courage, tiens nous au courant smiling smiley
musica :

Merci pour ton soutien et tes conseils !

Mon fils a été déjà suivi par une psychologue. Actuellement, il va la voir de temps à autre mais le souci c'est qu'il n'écoute personne. Il ne fait qu'à sa tête. Beaucoup d'adultes (psychologue, des amis(es), ses entraineurs, médecins, des connaissances, des associations, etc...) lui ont parlé de ce problème mais rien à faire. Il ne me respecte plus. Je l'ai frappé pour qu'il me dise la vérité et aussi parce qu'il a failli me frapper.
Je sais le décès de son père est un coup dur mais si je n'étais plus là comment il aurait fait tout seul en France ? Devenir délinquant ? Dealer ? Je pense qu'il doit s'estimer heureux (comme beaucoup de gens lui ont dit) que je sois encore là et que je m'occupe de lui.
C'est vrai, comme tu dis, il faut qu'il soit un peu frustré pour qu'il comprenne ce que veut dire la vie en général.
Oh là combien de fois je lui posé la question avec qui il fume. Il m'a dit tu peux me frapper autant que tu veux et me faire ce que tu veux je ne te dirai pas.
Pour résumer, j'ai tout essayé avec lui sans résultats. Il me reste de le mettre à l'internat : c'est ma dernière chance...

Merci encore musica yawning smiley

Qu'ALLAH vienne à mon aide !!!!!!!!!!!!!!!


Citation
musica a écrit:
Bonsoir Iris75,

Ton post me fait beaucoup de peine, parce que je lis à travers les lignes et je sens ta détresse.

J'ai des enfants aussi mais pas du même âge que le tien, ils sont encore petits, mais l'adolescence arrivera tôt ou tard et je me mets à ta place.

Je pense que ton fils a besoin d'extérioriser sa peine parce que le décès de son père est un coup dur. Comme tu es seule et que ta famille n'est pas au courant, ce sera très difficile pour toi, il te faudra une aide extérieure (psy) si ton fils n'y voit pas trop d'inconvénients.

Tu dis que ton fils a tout pour être heureux, mais peut-être qu'il faudrait qu'il soit un peu plus frustré (sa frustration est nécessaire), que tout ne lui soit pas mâché...le mettre en contact avec sa famille (cousins, cousines, oncles, tantes, pour qu'il se situe ), lui montrer ta confiance en le valorisant (c'est le seul homme de la maison) mais surtout surtout arrêter de le frapper, parce que cela risque de se retourner contre toi, et parce qu'en faisant cela, tu lui montres que tu n'as n'as plus d'autres moyens, que tu es donc faible, et là le bât blesse.

Ton fils a besoin de repères familiaux, d'une maman forte, et d'occupations (sport et études) pour retrouver une hygiène de vie.
Il faut absolument déterminer avec qui il fume et sans le lui dire, l'éloigner de ces nuisibles.

Je te souhaite beaucoup de courage, tiens nous au courant smiling smiley
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X