Ya-Sin
36.1. Yâ - Sîn.
36.2. Par le Coran plein de sagesse !
36.3. En vérité, tu es du nombre des messagers,
36.4. bien engagé dans la voie de la droiture !
36.5. C'est une révélation du Tout-Puissant, du Tout-Miséricordieux,
36.6. afin que tu avertisses un peuple dont les ancêtres n'ont pas été avertis et qui, de ce fait, vivent dans l'insouciance.
36.7. La sentence prononcée contre la plupart d'entre eux s'est déjà réalisée : ils ne croiront pas.
36.8. Nous avons mis à leurs cous des carcans qui leur arrivent jusqu'aux mentons, les rendant incapables de mouvoir leurs têtes ,
36.9. Nous leur avons barré les voies par-devant et par-derrière et Nous leur avons bandé les yeux, au point qu'ils ne peuvent plus rien voir.
36.10. Il leur est donc égal que tu les avertisses ou que tu ne les avertisses pas. Ils sont réfractaires à toute croyance.
36.11. Adresse-toi plutôt à celui qui suit le rappel du Coran et redoute le Miséricordieux dans Son mystère. À celui-là annonce le pardon et une généreuse récompense !
36.12. En vérité, c'est Nous qui ressuscitons les morts , c'est Nous qui faisons enregistrer leurs actes et les suites, bonnes ou mauvaises, qui en découlent. En fait, tout est recensé par Nous dans un Livre d'une clarté limpide.
36.13. Propose-leur comme exemple les habitants de cette cité, auxquels furent dépêchés des prophètes .
36.14. Nous leur en envoyâmes d'abord deux, mais ils les traitèrent d'imposteurs. Nous les renforçâmes alors par un troisième. Et tous les trois leur dirent : «Nous sommes envoyés vers vous !»
36.15. – «Vous n'êtes que des mortels comme nous, s'écrièrent les gens de la cité. Le Miséricordieux n'a rien révélé. Vous n'êtes que des menteurs !»
36.16. – «Notre Seigneur, répliquèrent les prophètes, sait, Lui, que nous sommes envoyés vers vous.
Rechercher dans le Coran
Accès sourates
Accès versets