Menu
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Hud
11.1. Alif - Lâm - Râ. C'est un Livre aux versets solidement établis, suffisamment détaillés, émanant d'un Sage parfaitement Informé,
11.2. qui vous prescrit de n'adorer que Dieu ! Je suis chargé par Lui de vous avertir et de vous annoncer la bonne nouvelle.
11.3. Implorez donc le pardon de votre Seigneur ! Revenez repentants à Lui ! Il vous assurera une vie heureuse ici-bas jusqu'au terme fixé, et Il accordera Sa faveur à tout homme de mérite. Mais si vous vous détournez de Lui, je crains pour vous les tourments d'un grand jour,
11.4. car c'est vers Dieu que se fera votre retour, et Sa puissance n'a point de limite.
11.5. Or, ne voilà-t-il pas qu'ils se replient sur eux-mêmes pour se cacher de Dieu? Mais ne savent-ils pas que, au moment même où ils s'enfouissent sous leurs habits, Dieu connaît déjà ce qu'ils dissimulent et ce qu'ils divulguent, car Il voit dans le tréfonds des cœurs?
11.6. Il n'est point de créature sur Terre qui n'attende de Dieu sa pâture et dont Dieu ne connaisse le repaire et le lieu de sa mort, car tout est consigné dans un Livre explicite !
11.7. C'est Lui qui a créé les Cieux et la Terre en six jours, alors que Son Trône reposait sur l'eau, pour vous mettre à l'épreuve et reconnaître ceux d'entre vous qui agiraient le mieux. Or, si tu leur dis : «Vous serez certainement ressuscités après votre mort», les incrédules ne manqueront pas de dire : «Cela relève manifestement de la pure magie !»
11.8. Et si Nous reportons le châtiment qui doit les frapper à une date déterminée, ils diront : «Qu'est-ce donc qui le retient?» Qu'ils sachent que le jour où il se produira, rien ne pourra les en sauver, et que ce dont ils se moquaient les enveloppera de toutes parts !
11.9. Faisons-Nous goûter à l'homme un bienfait de Notre part et l'en privons-Nous ensuite, il est alors livré au désespoir et plein d'ingratitude !
11.10. Lui faisons-Nous goûter un bienfait de Notre part, après qu'un malheur l'a frappé, alors aussitôt il s'écrie : «C'en est fini enfin de mes malheurs !», plein de joie et de gloriole.
11.11. Seuls ceux qui patientent et pratiquent de bonnes œuvres obtiendront pardon et belle récompense.
11.12. Il se peut que tu sois tenté de délaisser une partie de ce qui t'a été révélé et que tu ressentes un serrement de cœur lorsque tu les entends dire : «Que ne lui envoie-t-on un trésor du Ciel, ou que ne lui adjoigne-t-on un ange?» Rappelle-toi que tu n'es qu'un avertisseur et que c'est Dieu qui est le Gérant de l'Univers !
11.13. Diront-ils : «C'est Muhmmad qui a inventé ce Coran !» Réponds-leur : «Eh bien ! Inventez vous-mêmes dix sourates pareilles ! Et faites-vous aider par qui vous pourrez, hormis Dieu, si vous êtes véridiques !»
11.14. S'ils ne vous répondent pas, apprenez alors que ce qui a été révélé relève uniquement du savoir de Dieu, en dehors de qui il n'y a point d'autre divinité. Finirez-vous donc par vous soumettre à Lui?
11.15. Ceux dont l'ambition se limite aux plaisirs et au faste de ce monde, Nous rétribuerons leurs efforts dans ce monde même, sans leur faire subir la moindre injustice ,
11.16. mais ceux-là n'auront dans la vie future que le Feu, car toutes leurs œuvres ici-bas seront vaines et tout ce qu'ils auront accompli sur Terre sera sans valeur.
11.17. Peut-on comparer ces gens-là à ceux qui se réfèrent à une preuve évidente émanant de leur Seigneur, et qu'un témoin envoyé par Lui vient leur réciter, corroborant ainsi l'Écriture de Moïse, qui était révélée pour servir de guide et de bénédiction? Ce sont ceux-là les vrais croyants ! Quant à ceux, parmi les factieux, qui refusent de croire, ceux-là, leur rendez-vous est déjà pris avec l'Enfer. N'aie aucun doute là-dessus, car c'est là la stricte Vérité émanant de ton Seigneur ! Mais la plupart des hommes n'y croient pas.
11.18. Y a-t-il plus coupables que ceux qui inventent des mensonges sur le compte de Dieu? Ceux-là comparaîtront devant leur Seigneur et les témoins s'écrieront : «Les voilà, ceux qui ont attribué des mensonges à leur Seigneur !» Que la malédiction de Dieu s'abatte sur les coupables,
11.19. qui détournent leurs semblables de la Voie de Dieu, qu'ils cherchent à rendre tortueuse et qui ne croient pas à la vie future !
11.20. Ceux-là ne sauraient tenir Dieu en échec sur Terre, pas plus qu'ils ne sauraient trouver contre Son châtiment de protecteur. Mais leurs tourments seront portés au double pour n'avoir voulu ni entendre ni voir.
Rechercher dans le Coran
Accès sourates
Accès versets