Société
Insolite : Une soupe halal fait des vagues aux Etats-Unis

Certifiées Halal par la Société islamique d’Amérique du Nord (ISNA), les Soupes Campbell font bouillir de rage certains activistes et bloggeurs conservateurs américains. Les procédés de fabrication de la soupe ne sont pas en cause, aucun doute non plus sur la nature halal des produits. Rien à reprocher à l’entreprise qui les produit non plus, sinon de les faire certifier par un organisme que les activistes en questions associent à des causes douteuses...

Les soupes Campbell sujet de l'hystérie des bloggeurs conservateurs américains

Spécialisé dans l’agroalimentaire, le groupe Campbell est une multinationale dont les soupes (Campbell ‘s Soups) sont appréciées dans plusieurs  pays. Au Canada principalement le groupe a lancé une gamme de soupes certifiées « Halal ». Ces soupes, produites dans la province canadienne de l’Ontario (sud-est). Selon le Mississauga News (MGN), journal canadien, le groupe Campbell commercialiserait une quinzaine de soupes estampillées « Halal » au Canada.

Les produits sont déclarés conformes aux prescriptions islamiques par une filiale canadienne de la Société islamique d’Amérique du nord (ISNA en anglais), dont le siège se trouve dans l’Indiana (Est des Etats-Unis). L’ISNA Canada délivrerait des certifications depuis plus de 20 ans, ce qui en fait l’un des labels les plus crédibles du pays.

Seulement, les soupes halal du groupe Campbell se seraient récemment heurté au véto de bloggeurs conservateurs américains. A leur tête, Pamela Geller, qui accuse l’ISNA d’être liée aux cercles islamistes intégristes, dont le Hamas, et l’association des Frères musulmans, listés au Canada en tant qu’organisations terroristes. C’est sur cette base qu’elle aurait appelé à boycotter les produits Campbell. Plus tôt dans la semaine, elle aurait déclaré ainsi au Washington Post ne pas être contre la nourriture halal, ni même contre le Casher, mais contre « Qui » donne les certifications.

L’acharnement apparent de Geller et de ses suiveurs se fonde sans doute sur le fait qu’en 2007, l’ISNA avait été cité par des procureurs américains comme « co-conspirateur », dans une affaire impliquant une ONG suspectée de financer le Hamas. A l’époque, l’ISNA avait nié tout lien avec l’extrémisme musulman. Muhammad Haroon, porte-parole de l’organisation au Canada a d’ailleurs récemment réitéré cette position en déclarant « nous n’avons aucun lien avec aucune des organisations de ce genre», rapporte le MGN. De plus, malgré la polémique, le groupe Campbell a soutenu qu’il continuerait à faire reconnaitre ses produits « Halal » par l’ISNA. John Faulkner, porte parole du groupe, a ainsi déclaré « nous sommes confiants qu’il n’y a aucune vérité dans ces accusations ».

Pas suffisant toutefois pour stopper la psychose de Geller et sa meute, qui ont lancé sur le réseau social Facebook un groupe pour le boycott des produits Campbell. Lancé le 5 octobre dernier, le groupe a déjà recueilli près de 4500 partisans sur la toile. Notons que Geller est l’un des plus virulents militants du mouvement anti-islam aux Etats-Unis. Très active sur internet, elle a lancé sur Facebook le groupe « Stop islamization of America ». Elle est aussi l’auteur du très populaire blog intitulé « The Atlas Shrugs » où elle poste régulièrement des billets à caractère islamophobe.

Inflexible devant cette agitation, le groupe Campbell a fait savoir qu’il continuerait son entrée dans le marché du Halal au Canada, où une importante demande a été recensée auprès des musulmanes de Toronto et Montreal.

Yann Ngomo
Copyright Yabiladi.com

http://yabiladi.com/articles/details/3487/insolite-soupe-halal-fait-vagues.html