Société
Consulats : Le talon d'Achille de la relation du Maroc avec sa diaspora

Dans ce nouvel édito vidéo, Mohamed Ezzouak, fondateur de Yabiladi.com revient sur l'élément central de la relation du Maroc avec sa diaspora : les consulats à l'étranger. Il alerte dans ce sens les autorités pour une nécessaire mise à niveau grâce a l'utilisation des nouvelles technologies et une plus grande proximité avec nos compatriotes à l'étranger.

Nous sommes dans la période de rush. Les Marocains a travers le monde profitent du retour du soleil mais surtout des dernières semaines avant la saison estivale, pour renouveler leur passeport, carte nationale, et autres documents administratifs.

Si c'est une nécessité pour certains, beaucoup appréhendent cette étape obligée et la compare à une véritable torture. Si bien que la double nationalité aidant, de plus en plus de nos compatriotes rechignent à renouveler leur passeport marocain, préférant utiliser seulement celui de leur deuxième pays.

Ce n'est pourtant pas par manque de patriotisme ou par désamour de leur marocanité. Ils restent fiers de leurs origines malgré les couleuvres avalées. Les lenteurs, la désorganisation, voire dans certains cas la corruption, autant de maux qui rongent certains consulats et qui ont eu raison de la volonté de ces Marocains.

Certains consulats (trop rares malheureusement) ont réussi à convaincre avec un service impeccable, une écoute attentive des doléances de la part du consul, et un respect de ses administrés. Mais pour généraliser cette tendance et ne plus faire office d'exception, il existe des solutions en amont : le e-consulat pour amener l'administration Marocaine jusque dans vos foyers, et l'embauche des jeunes Marocains de ces pays au sein même du corps consulaire.

La rédaction
Copyright Yabiladi.com

http://yabiladi.com/articles/details/10417/consulats-talon-d-achille-relation-maroc.html