Politique
Maroc - Diplomatie : Et les nominés sont .... Nezha Chekrouni et Nabil Benabdellah
L’officialisation de la nouvelle vague d’ambassadeurs du Royaume n’est plus qu’une affaire de jours. En effet, et selon les informations recoupées, l’annonce officielle des «nominés» ne saurait tarder.
Nezha Chekrouni ambassadrice au Canada, Nabil Benabdellah, ambassadeur en Italie. Paris et Madrid ne devrait pas changer de locataires.
Ainsi, Nezha Chekrouni, ancien ministre en charge de la communauté marocaine résidant à l’étranger (MRE) est en passe de retirer son «ticket» pour le Canada, dont la représentation diplomatique est à Ottawa, au guichet du ministère des Affaires étrangères.

Pressentie pour être désignée en qualité d’ambassadrice du Maroc depuis son retrait de la vie politique nationale (même si elle reste active au sein de l’USFP (Union Socialiste des Forces Populaires) comme membre du Bureau politique), Nezha Chekrouni s’apprête donc à renouer le lien avec les Marocains d’ailleurs. Et plus précisément les membres de la diaspora marocaine établie au Canada. Une communauté «sans histoire» et «parfaitement intégrée», selon une source qui a vécu à Ottawa. Un doux parfum de «promotion» pour l’ancienne ministre socialiste.

Toujours au rayon des nominations d’ambassadeurs au sein des pays d’accueil de MRE, embarquement et direction Rome pour Nabil Benabdellah, ministre de la Communication du gouvernement de Driss Jettou. Là aussi, une «promo» pour un des leaders du PPS (Parti du Progrès et du Socialisme).

Candidat malheureux aux dernières élections législatives 2007 à Temara (près de Rabat) –comme du reste sa désormais consoeur Nezha Chekrouni à Meknès- Nabil Benabdellah va donner une nouvelle impulsion à sa carrière au service de l’Etat. Après la politique…politicienne. Place à la diplomatie…diplomatique.

Contrairement à Ottawa, Rome est une destination à risque. En effet, et le feuilleton mettant en scène le sulfureux parlementaire «Yahia Yahia» est là pour le confirmer, les relations politiques (et diplomatiques) ne sont pas au beau fixe. Le nouveau locataire devra donc faire preuve de tact et de finesse pour rééquilibrer la relation entre les deux pays. Une nécessité tant les enjeux sont importants.

En effet, et comme chacun sait, l’Italie abrite la 3ème communauté MRE après la France et l'Espagne. Alors que le contexte socioéconomique en Espagne se dégrade, au point où de nombreux MRE songent à mettre le cap en…Italie, la présence massive de MRE sur le territoire italien constitue un enjeu économique de taille pour les deux pays. En matière de main d’oeuvre pour l’Italie et de ressources en devise pour le Maroc. Deux raisons valables pour une entente cordiale et…diplomatique.

Pour ce qui est de la capitale de la Belgique, Bruxelles, c’est le dénommé Samir Addahre, actuel consul général à Bordeaux, qui va prendre la direction du pays du roi Beaudoin. Ce dernier franchit un pallier en quittant la tunique de consul pour endosser le costume d’ambassadeur. Les représentations de Paris et Madrid ne devraient pas connaître de changements.

Rachid Hallaouy
Copyright Yabiladi.com

http://yabiladi.com/articles/details/1025/maroc-diplomatie-nomines-sont-nezha-chekrouni.html