News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Maroc : Mediterranean Delight Festival relance la polémique avec Israël

La troisième édition de Mediterranean Delight Festival fait l'objet d'une vive polémique médiatique. En cause, la participation d’une ou de plusieurs danseuses israéliennes, à l'instar de l'édition qui l'a précédée.

/DR. Un autre festival qui fait polémique...

La troisième édition de Mediterranean Delight Festival (la deuxième organisée au Maroc), verra, du 10 au 14 mai prochains à Marrakech, la participation de plusieurs danseuses orientales de différentes nationalités et confessions, dont des juives originaires de l’Etat hébreu. Choix qui n’a pas été très bien accueilli au Maroc et qui vient s'ajouter à une piètre appréciation de l'édition précédente…

Les Marrakchis, tour à tour, critiquent, débattent, refusent l’idée ou l’acceptent. Quoi qu’il en soit, ce festival ne laisse personne sans avis. Les voix hostiles à ce festival s’élèvent donc au niveau des citoyens marocains, mais aussi et surtout au niveau du gouvernement islamiste nouvellement élu. 

« Israël, un Etat fasciste ! »

Ce qui est pour le moins incontestable, c’est que d’après les témoignages collectés, nombreux sont ceux qui refusent catégoriquement de dissocier l’art de la politique. Parmi ceux-ci, il y a lieu de mentionner Sion Assidon. Pour le militant associatif marocain de parents juifs, « Il n’y a rien qui puisse être séparé de la politique. Inviter des danseuses qui représentent un Etat fasciste, à savoir Israël, c’est passer un message lâche et inhumain à la fois ». Et de continuer : « Si certains parlent de tourisme intellectuel en faisant allusion à l’ouverture du Maroc aux autres civilisations et religions, moi je parlerai de terrorisme intellectuel en montrant du doigt le fait de vouloir passer l’éponge sur l’Apartheid israélien et de recevoir des danseuses de ce pays précis, sur un tapis rouge lors d’un festival qui n’est pas le bienvenue au Maroc ».

Cependant, il existe des danseuses et chorégraphes marocaines expatriées qui réclament le droit de danser dans leur Maroc natal, histoire d’exprimer leur passion pour la danse orientale. Hakima Aroussi est une professeur de danse charki en Espagne. Selon ses dires : « Je suis une fervente défenseuse de la cause palestinienne. Cependant, l’art sert entre autres à rompre avec les différends politiques et interreligieux. Autrement dit, je ne peux pas boycotter un festival dans mon propre pays seulement parce qu’il verra la participation d’une ou de plusieurs danseuses originaires d’Israël ».

L’organisatrice s'explique mais ne s'excuse pas...

Contactée par nos soins, Simona Guzman, organisatrice du festival en question s’explique mais ne s’excuse pas : « J’ai des origines marocaines et l’envie de renouer avec le pays de mes ancêtres m’a toujours animé. Partant de ce principe, je sens que j’offre un service à mon pays en faisant bouger son tourisme, les transports, hôtellerie et la scène culturelle », jette-t-elle d’emblée, avant d’enchaîner : « la danse orientale n’a ni religion ni frontières. De même, il est choquant de vouloir empêcher un artiste de participer à un festival à cause de son appartenance ethnique ou religieuse. J’espère qu’un jour la politique apprendra des choses des messages de paix relayées par l’art ».

Pour mettre un terme aux rumeurs qui présagent l’annulation de ce festival, Simona rétorque : « ce festival aura lieu, comme prévu et il verra la participation de danseuses provenant de part et d’autre. Qu’elles soient musulmanes, chrétiennes ou juives, elles viendront exprimer leur amour pour la danse orientale dans un pays à la fois exotique, tolérant et à l’avenir prometteur ».

Suivre Yabiladi
@abdo447
Auteur : charmeur de serpent
Date : le 29 mars 2012 à 15h02
Les Fainéants ne creusent pas des tunnels avec leurs mains au risque d'être enterrés vivant pour créer un passage vers le monde extérieur et pour gagner leur vie et trouver de quoi manger.
Que Dieu protege nos festivals
Auteur : ichiadmia
Date : le 29 mars 2012 à 03h52
J'ai pas lu tout les comments mais il me parrait que le peuple pense differement du gouvernment,...bizare si on etait si ouvert et tolerant pourquoi alors on a un PJD comme gouvernment?
Les marocains doivent defendre leur caractere de citoyens tolerant ils doivent defendre leur festivalls et leur culture touristique c'est notre gain pain.
et finalement c'est aux palestiniemns de resoudre leur problems avec la facon qui leur soit convenable.
je me demande seulemtn comment une partie de marocians celle qui s'oppose a tt ce qui a un carctere juif, j'aimerais bien qu'elle nous dise comment il prejettent la resolution du probelm entre palestiniens et israeliens. ils sont contre israel ils soutiennent la palestine depuis plus de 60 ans mais ca n'a jamais marche alors il faut changer, les juifs sont des etre et une nation qui a droit a la vie et droit a leur terre.
ancestrale.
Protegeons nos festivals
le maroc a aussi ses problèmes!
Auteur : hass1230
Date : le 28 mars 2012 à 20h42
En quoi ça va avancer le dossier palestinien en interdisant les danseuses israeliniennes de participer, au contraire il y a tout à gagner : tourisme, art , faire connaitre le maroc et parler de lui ce qui peut le faire accepter par les amis d'israel contrairement à certains pays arabes sans cervelle qui épousent la cause palestinienne sans vision du futur. le problème dure depuis 60 ans il n' y a la politique qui peut résoudre le problème. israel ( il faut l'admettre) est trop forte et surtout soutenue par l'europe et les etats unis. la fierté des arabes et de ceretains marocains est mal employés. le maroc a tout à perdre en s'enfermant sur lui même! bien sûr ça arrange certains
@participant
Auteur : abdo447
Date : le 28 mars 2012 à 13h20
Faut arrêter de Donner l'argent aux Palestiniens car leur dirigeants ( fatah + Hamas) c'est de GROS VOLEURS !!
Les palestiniens sont des FINEANTS, des assistés !!

Tant qu'on donnera de l'Argent aux Palestiniens , ils n'essaieront JAMAIS de trouver un Accord avec Israël !!!

Les palestiniens c'est des ACTEURS qui Jouent la Victimisation pour VIDER les Poches des Citoyens du Monde!
La troisieme voix
Auteur : participant
Date : le 28 mars 2012 à 12h41
Mais evidement qu'l'Etat Israel commet des actes inadmissibles. Le temps presse comme vous dites , et les palestiniens soufrent autant dans les camps et les territoires. Il est peut etre temps d'envisager d'autres facons de faire.
Etablir des liens avec les organisations civiles israeliennes qui soutiennent la paix , et pousser l'electeur israélien à voter a gauche, est une facon de faire avancer le dossier.
Entre la politique derejt d'Israel et la politique de rejet des arabes de certains amazigh , il ya un juste milieu .... et il ya surtout une politique juste , c'est celle qui ameliore la vie des palestiniens.....
Pour etre concret : Ca ne me choque pas que ce festival soit organisé a marackech et qu'un partie des recettes soit donné pour aider les palestiniens dans les camps
Dernière modification le 28/03/2012 12:42
Facebook