News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Bataille navale : Algérie et Maroc, dans le top 6 de l'armement navale de la région MENA

Qui aura les plus beaux navires de guerre ? Voilà à quoi jouent actuellement les pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord qui se sont engagés dans une course à l'armement, notamment au niveau naval. C’est ce que révèle un rapport publié par AMI International, un organisme américain spécialisé dans la publication de rapports militaires destinés aux gouvernements et professionnels du secteur.

La Frégate Mohammed VI

Le rapport intitulé « AMI International 2011 World Naval Market Forecast Highlights Continued Growth, Continuity in the MENA Region » a été publié en novembre dernier mais est passé totalement inaperçu dans la presse marocaine. Le document souligne que les pays de la région MENA n’ont cessé de multiplier les investissements pour acquérir des navires afin de protéger leurs eaux territoriales, et ce depuis 2008. 

Les jeunes...touchés, coulés

Pour les 20 prochaines années, les 14 pays de la région vont investir 45 milliards de dollars américains, prévoit le rapport. Ces prévisions sont 20% plus élevées que celles faites en 2008. Des prévisions effarantes surtout lorsque l’on sait que le taux de chômage moyen des jeunes 15 à 24 ans de la région tourne autour des 25 % contre 14% au niveau mondial. En plein Printemps Arabe, les pays de la région préfèrent jouer à la bataille navale plutôt que de ce concentrer sur les solutions pour l'emploi des jeunes.

Dans ce rapport, le Maroc arrive à la sixième position avec un budget prévu de 2,47 milliards de dollars pour l’achat de 31 navires au total. La toute dernière frégate baptisée Sultan Moulay Ismail, qui a été livrée au Maroc remonte à neuf jours seulement, le 10 mars dernier. Ce bateau a été construit au chantier naval de Damen Schelde Naval Shipbuilding, à Flessingue, au sud-ouest des Pays-Bas. Elle fait parti d’un lot de trois frégates commandées aux néerlandais. La première avait été livrée à la Marine royale en septembre 2011.

Des frégates pour surveiller l'immigration clandestine ?

Mais les Pays-Bas ne sont pas le seul pays vers lequel se tourne le Maroc pour commander des navires de guerre, il y a aussi la France. Le premier a été livré par la DCNS à Lorient, en juin 2011. Il s'agit du patrouilleur Bir Anzarane. Et en 2013, le royaume recevra, son plus grand navire de combat, le Mohammed VI, une frégate de 6000 tonnes et 140 mètres de long. Objectif : mieux surveiller le détroit de Gibraltar et plus largement la Méditerranée occidentale notamment contre l’immigration clandestine et les trafics de drogue. En plus de ces navires de guerre, il faut ajouter les 24 avions militaires F-16 commandés aux Américains. L’été dernier, le pays a reçu les 4 premiers exemplaires.

De quoi impressionner, voir inquiéter le voisin algérien qui cherche lui aussi à prendre part à cette course de l’armement, mais qui préfère s'approvisionner chez les Russes et acheter des Soukhoï Su-30. Sur le plan naval et dans le rapport, l’Algérie est classée à la quatrième position. 2,780 milliards de dollars sont dédiés ces 20 prochaines années à l’achat de 26 bateaux. Sans oublier que le pays voisin possède déjà 4 sous-marins de type Kilo de fabrication russe. 

Arabie Saoudite : Pas touche à mon pétrole !

Le premier pays de la région MENA à investir le plus dans le naval n’est pas Israël, qui arrive en deuxième position, mais l’Arabie Saoudite qui souhaite acquérir 284 bateaux pour un total de plus de 17 milliards de dollars. Avec ses 2700 kilomètres de côtes, le pays souhaite surtout assurer la sécurité au niveau de ses ports et de ses eaux territoriales. Pourquoi l’Arabie Saoudite investit-elle tant pour protéger ses eaux et son territoire ? La raison est simple : le pays veut protéger son pétrole.

« Les Saoudiens sont parfaitement conscients qu’aux yeux des Occidentaux, leur unique intérêt est d’être assis sur le quart des réserves pétrolières mondiales et d’assurer le tiers des approvisionnements en brut. Pour les Saoudiens, il faut donc intéresser ces puissances à la protection du régime. C’est ce qu’ils font en leur garantissant un approvisionnement ininterrompu et bon marché en ressources énergétiques et en achetant auprès d’elles et notamment des Etats-Unis des armements au prix fort », explique Olivier Da Lage, spécialiste du Moyen Orient dans son livre intitulé Géopolitique de l’Arabie Saoudite.

Dans le même dossier
Suivre Yabiladi
M6 et les marocains ..
Auteur : Kenzadalil
Date : le 18 avril 2012 à 20h45
vous emmerdent, peuple de frustrés !! Faites comme vous avez l'habitude de faire .. vous suicider !!
Eux ...
Auteur : Kenzadalil
Date : le 18 avril 2012 à 20h39
Leur peuple se suicide .. des becs de moins à nourrir et qui arrange énormément leur gouvernement !!
chibani wasti
Auteur : temsamane58
Date : le 21 mars 2012 à 19h20
et ton bled wasti, lui il a le droit de gaspiller l'argent du pauvre peuple........????
laisse le Maroc tranquille, et cesse de te ridiculiser en te faisant passer pour marocain.
Bataille navale : Algérie et Maroc, dans le top 6 de l'armement navale de la région MENA
Auteur : GO_anezi
Date : le 20 mars 2012 à 18h17
ET LES PEUPLES DANS TOUS ça
pourquoi pas!!!!!!
Auteur : HAJEB
Date : le 20 mars 2012 à 13h57
Il serait peut être temps aussi de remettre au gout du jour le service militaire obligatoire.
Facebook