France : François Hollande propose un ministère des banlieues

Alors qu’il avait promis de ne pas multiplier les promesses, François Hollande a cédé à la course à la présidentielle. Aujourd’hui, le candidat socialiste a proposé à Strasbourg, plusieurs mesures sociales.

/DR. Hollande promet monts et merveilles!

Alors que sa campagne commence bat de l'aile dans les sondages, François Hollande multiplie les promesses. Aujourd’hui même, il a promis à Strasbourg plusieurs mesures pour désenclaver quartiers indigents et banlieues, dont deux qu’il appelle les « stages obligatoires » dans ces zones pour les médecins en formation. Cette belle promesse risque de se voir couronnée d’exonérations de charges pour les entreprises qui embauchent un jeune de ces quartiers.

De plus, il a aussi annoncé la création d'un « ministère de l'Egalité territoriale », au cas-où il serait élu. De cette envie, un «plan Espoir banlieues» est né. Cependant, cette promesse alléchante pour les banlieues ne naît pas d’hier. Ce projet a bel et bien été présenté en 2008 mais a connu un échec immédiat. En effet, ce plan avait été rebaptisé par les acteurs du secteur « plan désespoir banlieues ».

Hollande a aussi souligné que « les problèmes d'accès aux soins dans ces quartiers venaient s’ajouter aux autres. Et que «le manque de médecins et de professions de santé, ce n'est pas seulement vrai dans les zones rurales mais aussi dans les quartiers », a déploré le candidat socialiste, avant d’ajouter que « ce phénomène concernait aussi les pharmacies ».

Le candidat n’a pas hésité à énumérer un ensemble de mesures, dont le financement n'a pourtant pas été précisé. « Je m'engage à ce que personne en France ne soit éloigné d'un soin d'urgence de plus de trente minutes, il y aura des pôles de santé installés dans les quartiers », a-t-il assuré.« Je favoriserai des stages obligatoires des jeunes médecins dans les quartiers où il y a des déserts médicaux », a-t-il également révélé.

Education, transport, logement

A propos du volet éducation, l’un des moteurs principaux de la société, François Hollande souhaite que « toutes les classes préparatoires accueillent un enfant venant des banlieues ». Pour ce qui est des transports, il tient à « généraliser la tarification solidaire, basée sur le quotient familial de l'usager, comme cela se fait à Strasbourg ».

Quant au logement, le socialiste a promis un « élargissement de la taxe sur les logements vacants et de la taxe sur la cession des terrains à bâtir ». « Ceux qui vivent dans les territoires les plus défavorisés auront une politique amplifiée. Toutes les politiques publiques, politiques de sécurité, seront amplifiées, démultipliées dans les quartiers », a-t-il déclaré.

Suivre Yabiladi
abdo =populiste mensongé
Auteur : abdennahi
Date : le 18 mars 2012 à 14h08
par de tel propos tu nous prouves que les seuls coups que tu porter le sont toujours sous la ceinture.tu es pathétique.
par contre je rejoins le raisonnement de MPhilout ce sont les mentalités qui doivent changer pas le saupoudrage de moyens en créant des inégalités on en renforce le sentiment d'injustice que cela soit en faveur des allochtones ou au détriment de ceux ci.la population respecte l’état de droit lorsqu'elle se reconnait dans la société aujourd'hui en France plus personne ne se reconnait.
Dans les banlieux le français moyen se sent abandonné par ces dirigeants et l'allochtone se sent oublié les gens des cités sont dépassés par l'ampleur des dégâts et des ravages de la politique de sarko il faut pas se leurrer .sarko se fout des banlieusards son seul objectifs être réélu quel que soit le prix a payer .
Hollande a l'avantage de ne pas avoir de bilan par contre celui de sarko et abyssal sous zéro
Même soi-disant "positive", la discrimination est une discrimination
Auteur : MPHilout
Date : le 17 mars 2012 à 14h25
Que ressentez-vous lorsque quelqu'un, de même âge et de même constitution que vous vous dis ceci : " Je vous place à 10 m devant moi pour courir les 100 m !". Moi je me sentirais humilié, rabaissé, désigné comme un incapable, comme un citoyen de 2de zone. Et vous ?

Notre ami Hollande, soi-disant généreux pour récolter nos voix, au lieu de nous dire "Eduquez bien vos enfants, faites-les mieux travailler à l'école et à la maison pour qu'ils soient en mesure d’être fiers de leurs efforts et d’affronter l'avenir à égalité avec leurs concitoyens", il choisit de nous prendre pour des demeurés, pour des incapables, pour des handicapés. C'est tout simplement indigne !

La discrimination, même lorsqu'on lui accole le faux qualificatif de "positive" est avant tout une DISCRIMINATION.

Dégagez, M. Hollande, nous sommes égaux ou nous ne le sommes pas ? Ne nous faites pas de faux cadeaux si vous avez de l’estime pour nos banlieues. A moins que vous ne soyez un marchand de nos voix, celui qui fait avancer les idées du Front National sur notre dos. Nous ne voulons plus de vos faux privilèges ni d'exonération. Nous voulons déployer des efforts pour contribuer à la réussite de notre beau pays : la France que vous n'aimez pas tant que ça.
fanfan la tulipe
Auteur : boufakrane
Date : le 17 mars 2012 à 13h32
Et dire que les français risquent de remettre à fanfan la tulipe les codes nucleaire......:)
Les français sont Prévenu
Auteur : abdo447
Date : le 17 mars 2012 à 10h24
Si ce Gros Saint-Bernard passe le 6 MAI, les VIOLEURS en France pourront ÉPOUSER leur VICTIMES pour échapper à la Prison.
Facebook