News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Universités d'été العربية Connexion

MRE : Un programme pour épauler ceux qui investissent au Maroc

L’Agence pour la Coopération Internationale en Méditerranée vient de lancer un programme d'aide pour les Marocains de la diaspora qui veulent investir ou créer une entreprise au Maroc.

/DR

L’Agence pour la Coopération Internationale en Méditerranée (ACIM), installée en France, et la Fondation Création d’Entreprises du groupe Banque Populaire au Maroc, en partenariat avec l’ADER Méditerranée, mettent en place un programme d’Accompagnement à la Création d’Entreprises de la Diaspora Marocaine (ACEDIM).

« Ce programme s’inscrit dans une stratégie de développement économique ayant pour vocation de valoriser la contribution des compétences marocaines de l’étranger et de promouvoir l’initiative entrepreneuriale », souligne Véronique Manry, chargée de mission au sein de l’ACEDIM. Ce programme est porté par le Fonds Migration et Développement de la Banque Africaine de Développement.

Nombreux sont les Marocains qui témoignent du calvaire administratif qu'ils rencontrent lorsqu'ils veulent mettre en place un projet. Certains ont même renoncé à leurs investissements, faute d’orientation ou de savoir-faire. Le programme propose donc notamment aux porteurs de projets un accompagnement dans leurs démarches de création d’entreprise et d’investissement au Maroc. « Cet accompagnement, sous la forme d’un atelier en France puis d’un suivi personnalisé au Maroc, vise à favoriser l’accès à des informations portant sur la législation douanière et fiscale, le système bancaire et financements ainsi que sur d’autres procédures administratives », explique la chargée de mission. « De même, il permettra aux créateurs d’entreprise de bénéficier d’un accompagnement dans la réalisation de leurs projets », poursuit-elle.

Projets bienveillants ?

Ce genre d'initiatives peut être mis à l'index par ceux qui y voit la volonté de l’Etat français, dans le cadre de sa politique intérieure, de limiter l'immigration en exhortant les immigrés à travailler dans leurs propres pays. Toutefois, selon Véronique Manry, l’objectif essentiel de ce programme est de « faciliter les démarches des chefs d’entreprises de la diaspora marocaine en France qui s’intéressent à l’investissement dans leur pays d’origine, en favorisant la mise en relation avec les administrations et institutions marocaines » et qu’il s’agit d’identifier « au bénéfice des entrepreneurs, les acteurs et outils financiers, fiscaux, juridiques et institutionnels visant à permettre d’investir en toute sécurité. »

Une réunion d’information et de présentation du programme ACEDIM se tiendra à Marseille en avril 2012 pour répondre aux interrogations des porteurs de projets. A l'avenir, l’ACIM prévoit d'étendre ses projets au niveau d'autres pays magrébins. L’étape suivante concernera la Tunisie.

Suivre Yabiladi
investissement au maroc
Auteur : adouchhassan
Date : le 29 juillet 2012 à 04h51
depuis 2004 que j essaie d ouvrir un gros projet touristique au maroc ou j ai injecte 10000000€ et a ce jour rien n est fait toujours des complication administrative ou les banques qui veulent financer le reste de projet
je me suius ruine et je ne trouve plus de solution je suis decourage et fatigue entre les vas et viens entre la france et le mroc sans aucun resultat
j en ai mare de me trouver en face des petits fonctionaires qui ont transforme leur bureau en fond de commerce et si tu verse pas le cafe marocain tu vas le regreter et on te trouvera toujours un probleme et ces fontionaires ils s en foute de l investissement
ce qui font des commisions que des assasins ils sont 10 ou plus leur but c est de raquiter
franchement j en ai mare et si qlq pourra m aider pour me trouver une solution qu il me fasse signe
et il m ecrit au adouch.hassan@yahoo.fr
merci
Où va le Maroc s'il continue comme ça
Auteur : ITHRI59
Date : le 28 février 2012 à 15h11
le problème si jamais tu as besoin de ton argent, tu l'aura pas tout de suite. Mon appart a mis presque un an pour se vendre + le délai de l'administration. je l'ai vendu à perte, rien que pour m'en débarrasser. Et honnêtement, soulagé mais maintenant j'attends mon argent depuis le mois de novembre. Mais, je vois pas où on va.
hels avec bcp de regret
Auteur : sakki
Date : le 28 février 2012 à 06h59
oui j'aimerai bien trouvé comment faire car nous savons que c'est très difficile mais notre pays a tout fait pour nous faire dégouter et faire repousser nos enfants qui ne veulent plus faire confiance dans l'administration
vendre c'est la solution
Auteur : ITHRI59
Date : le 27 février 2012 à 15h15
moi aussi j'ai tout vendu pour ne plus avoir de liens. Je partirai ailleurs pour mes vacances, et j'en suis sure que je dépenserai moins qu'au bled
parce que parce que
Auteur : sakki
Date : le 27 février 2012 à 14h05
bien posé la question
tous les services de l'états trichent et manipulent, et font des coups bas tous les domaines
prenons les impôts par exemple
1) si tu ne passes pas un gros chèque sous la table ton TVA ils vont te la faire doubler je vous jure
2) prenons un locataire , le juge si tu ne lui graisse pas la main il ne l'expulsera jamais et le comble tu dois graisser la poche du locataire d'au moins 1 de loyer gratuit
alors investir jamais dorénavant au contraire je vais tout vendre et si je trouve comment faire l'échange sans donner le bakchiche
Facebook