En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Rowaida Mroue : « Le Polisario devra cesser sa pression sur les Marocains du Sahara » [Interview]

Fondatrice du Centre International de de la Formation et de la Résolution des Conflits, Rowaida Mroue est journaliste libanaise et militante des droits de l'homme. Depuis que son centre œuvre à gérer les conflits politiques du monde arabe, elle a choisi de s’intéresser, en premier lieu, au conflit du Sahara marocain. 

/DR

Yabiladi : Vous êtes libanaise, comment avez vous été amenée à vous mobiliser en faveur du Sahara marocain ?

Rowaida Mroue : Suite à une série d’échanges culturels entre jeunes journalistes et activistes politiques du monde arabe, j’ai eu l’occasion de visiter le Maroc. Lorsque je me suis intéressée de plus près à la question du Sahara, l’idée de défendre cette cause a commencé à faire son chemin. Ensuite, j’ai décidé de passer quelques jours dans les camps des réfugiées de Tindouf pour témoigner directement de leur vécu. A ce moment-là, j’ai réalisé que le problème du Sahara ne revêt pas uniquement un aspect politique, mais demeure d’ordre humanitaire avant toute chose.

Quelles actions avez-vous entreprises ?

Voici seulement deux ans que je milite pour la gestion de ce conflit grâce au Centre International du développement, de la formation (ITCR) et de la résolution des conflits. Je suis intervenue plusieurs fois à l'ONU, à Genève, Vienne et New York. Par le biais de divers rapports, articles et pétitions, je cherche à faire entendre ma voix dans l’optique de susciter la mobilisation du monde entier.

Intervention de Rowaida Mroue à l'ONU en 2011 (en anglais)

N'est-il pas rare d’entendre une jeune militante arabe défendre la marocanité du Sahara ?

Nombreuses sont les personnes qui n’ont pas compris comment une militante libanaise des droits de l’homme pourrait défendre, avant autant d’intérêt, la question du Sahara marocain car l’attention des militants arabes est braqué, depuis près d’un siècle, sur des questions plus délicates telle la cause palestinienne, les guerres irakiennes ou d’autres conflits au Proche et Moyen Orient.

Il y a eu tout de même des journalistes libanais qui se sont intéressés à cette question. Pour avoir passé plusieurs jours avec des familles déboussolées dans les camps du Polisario, je peux dire que la question exige la mobilisation de beaucoup d’arabes, aux jeunes militants compétents et aux spécialistes juridiques en droit de l’homme dans le monde arabe. Les réseaux sociaux et nouveaux médias aident énormément en ce sens.

Quels ont été les premiers aboutissements de vos actions pour la résolution de ce conflit qui en sera bientôt à son 37e anniversaire ?

L’ONU est très ouverte aux revendications des Sahraouis car, pour elle, ce territoire reste non autonome. Quant à moi, je pense que si référendum il y a, l’Algérie comprendra qu’elle n’a rien gagné en mettant des bâtons dans les roues au Maroc. Au sein des camps, les Sahraouis reconnaissent presque unanimement la marocanité du Sahara. Autrement dit, le Polisario ferait mieux de cesser sa guéguerre qui n’a que trop duré. Cependant, l’Algérie ne changera pas de position en l’absence d’une pression internationale.

Le vent de fraîcheur du «Printemps arabe » soufflera-t-il sur le Sahara ?

Selon moi, le Printemps arabe ne peut être que bénéfique à la question du Sahara, car de nouveaux présidents sont en train de remplacer les anciens dictateurs qui avaient, pendant de longues décennies, accordé la priorité aux grands intérêts stratégiques du Proche et Moyen orient, sans bouger le petit doigt pour gérer le conflit du Sahara marocain. L’avenir nous en dira plus…

Suivre Yabiladi
hors sujet.
Auteur : nabil922
Date : le 25 février 2012 à 09h38
ERIC GERETS

Auteur : matai [Envoyer un MP]
Date : le 24 février 2012 à 23h31


J'aime0

La presse sportive ne laissera aucun entraineur réussir ses objectifs;
Elle est la cause à 70% de nos résultats;

C'est difficile de faire la presse politique dans le domaine de la presse sportive.

Abdelkhalek Louzani, Abdellah Blinda, Mohammed Lamari, Gilson Nunes (it), Henri Michel, Henryk Kasperczak , Mustapha Madih, Humberto Coelho
Badou Zaki ,Philippe Troussier, Mhamed Fakhir
Henri Michel ,Fathi Jamal, Roger Lemerre,Hassan Moumen,Éric Gerets

Sans oublier MEHDI FARIA

C'est mon opinion si vous cherchez la cause elle avec nous c'est la presse ;
----------------------------------------------------------------------------
pour matai :voici la réponse claire et nette.

mon cher ami,tu es hors sujet.avant de poster des conneries,prends le soin de lire.merci.
Dernière modification le 25/02/2012 09:40
ERIC GERETS
Auteur : matai
Date : le 24 février 2012 à 23h31
La presse sportive ne laissera aucun entraineur réussir ses objectifs;
Elle est la cause à 70% de nos résultats;

C'est difficile de faire la presse politique dans le domaine de la presse sportive.

Abdelkhalek Louzani, Abdellah Blinda, Mohammed Lamari, Gilson Nunes (it), Henri Michel, Henryk Kasperczak , Mustapha Madih, Humberto Coelho
Badou Zaki ,Philippe Troussier, Mhamed Fakhir
Henri Michel ,Fathi Jamal, Roger Lemerre,Hassan Moumen,Éric Gerets

Sans oublier MEHDI FARIA

C'est mon opinion si vous cherchez la cause elle avec nous c'est la presse ;
le Maroc n a jamais changé de cap
Auteur : tomayo
Date : le 24 février 2012 à 17h50
La question du Sahara est révolue, il ne faut pas la confondre avec la Cisjordanie. Le Sahara occidentale est un territoire marocain au même titre que Rabat, Fès ou Oujda. Tout le monde sait que le polisario est un montage fait sur mesure entre quelques pays africains avec le soutien de quelques pays de l'Est. Aujourd’hui, le monde a changé et notamment la carte géopolitique du Maghreb et de l’Afrique. Ainsi, toutes les nations cherchent une stabilité et des alliances politiques et économiques. Les dirigeants des pays du Maghreb l'ont bien compris, le Roi du Maroc et le président Tunisien œuvrent sans relâche pour l'ouverture des frontières entre le Maroc et l'Algérie. Le président Algérien dépassera certainement cette question du Sahara pour privilégier l'émergence de l'UMA. L'avenir est bel et bien cette alliance maghrébine, le Sahara comme Oran comme Tunis comme Tripoli seront des territoires maghrébins au service des 4 nations arabes unies.
Dernière modification le 24/02/2012 17:58
un vrai gachis
Auteur : participant
Date : le 24 février 2012 à 16h50
Le Maroc a été une victime de l'incompétence et les arrieres pensées d'instances internationales . Cette bourde historique nous a couté tres cher en temps et en argent. Quel gachis !!
Facebook