News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Universités d'été العربية Connexion

L’acteur espagnol Javier Bardem en défenseur du Polisario

L’acteur espagnol Javier Bardem, qui avait annoncé publiquement son soutien au Front du Polisario, se trouvait hier, jeudi 16 février, au Festival international du film de Berlin où il a présenté un documentaire favorable à « l’autodétermination du Sahara » et dont il est coproducteur. Intitulé « Hijos de las nubes, la ultima colonia » (Les fils des nuages, la dernière colonie), le documentaire réalisé par Alvaro Longoria met en scène notamment des membres du Polisario et des représentants algériens, a fait savoir l’AFP.

Pour rappel, en octobre dernier, l’acteur espagnol s’était rendu au siège de l’Organisation des Nations Unies pour plaider en faveur de l’auto-détermination des provinces du Sahara marocain. Il avait même assuré aux journalistes présents ce jour là, que le Maroc, la France, l'Espagne et les Etats-Unis étaient responsables du blocage du référendum sur l’auto-détermination du Sahara. 

Suivre Yabiladi
Sahara
Auteur : samasama
Date : le 20 février 2012 à 18h06
Et de quoi il se mêle lui?
Je me le demande!
Auteur : Le vrai de vrai
Date : le 18 février 2012 à 16h01
A part le Maroc, Qui a été du côté des sahrouis quand ils étaient colonisés, traités comme des esclaves, mal logés et crevaient de faim avec les espagnoles?
Pourquoi cet individu , qui n'est rien d'autre qu'un hypocrite n'a pas été voir à Tindouf le mauvais traitement des sahraouis, l'enlèvement de leurs enfants par le Polizbel et l'Algérie vers l'Espagne et Cuba, le trafic, le terrorisme dans la région du Sahel, et j'en passe...
Qui a libéré le Sahara marocain des mains de ses envahisseurs? Je me le demande!
Laissons ces hypocrites aboyer tout seuls, ils n'arriveront jamais à diviser le grand Royaume du Maroc.
Dernière modification le 18/02/2012 16:05
Opinion
Auteur : indigène
Date : le 18 février 2012 à 14h47
J'ai une grande admiration pour M. Bardem en tant qu'acteur. J'aime particulièrement son rôle passionné du peintre Goya ainsi que son interpretation dans No country for old men. En ce qui concerne son engagement en faveur du Polisario, je ne partage pas son engouement. Les historiens objectifs vous confirmeront que ces territoires ont toujours fait partie de l'empire du Maroc.
Javier Bardem est Canario-Amazigh et non Español.
Auteur : pouic2011
Date : le 18 février 2012 à 10h34

Javier Bardem se proclame Canario-Amazigh et s'il soutient les Sahraouis,c'est pour qu'ils retrouvent leur identité.
Depuis bien des décennies que les Canarios manifestent pour retrouver leur identité Amzgh,le Maroc a voulu faire un pas en avance pour reconnaitre cette langue.
Los canarios no son de la peninsula son Canario-Amazigh et la cultura Amazigh se en seña en la Universidad de la Laguna.
rémunescences du passé
Auteur : sidiyazid
Date : le 18 février 2012 à 10h17
Il est connu que l'identié de la grande majorité des espagnols fait un pelerinage triangulaire perpetuel entre :l'appel des gènes, l'idéologie chretienne et les valeurs dites modernes .
-l'appel des gènes est cette pulsion qui fait de l'espagnol , dans sa tournure de phrase , sa poésie, son amour et sa haine , un arabe entier comme les arabes ont cessé d'être depuis trés longtemps
-l'idéologie chrétienne est le fruit de cinq siècle de guerre psychologique pour que la partie chretienne de l'être espagnole assassine et enterre sa partie arabe et musulmane. Elle est aussi la partie nationaliste et chauvine sous laquelle cet espagnol conditionné essaie d'enterrer la partie en lui que l'eglise refuse de reconnaitre .
-les valeurs modernes sont le refuge que l'espagnol d'aujourd'hui s'est confectionné pour apaiser les démons de ses composantes culturelles et ceux des remunescences de son passé.

Mr Bardem semble appartenir à cette frange d'espagnols ,qui ne dans cette folle valse d'appartenance culturelle , s'est livrée mains liées à l'ideologie catholique fachiste qui a fait de lui un ennemi irreductible de ce qu'il était , de ce qu'il est et de ce qu'il sera : un "moro" , descendant de "moros".
Donc le zele de Bardem est moins servir une cause que la logique definit comme perdue parce que ne disposant d'aucune base historique et culturelle,mais plutôt la haine que les fachistes franquistes (et néanmoins "moro"!) , vouent à eux même !
Mr Bardem se range du côté du Polisario non pas par souci "humanitaire" comme il le dit , parce que, sous ce maquillage , il fait sa guerre contre le symbole qui maintient perenne l'arabite et la berberité de l'espagne .
L'amour de Bardem , comme celui d'Aznar , pour le Polisario est uniquement la haine qu'il eprouve pour le Maroc .
Dernière modification le 18/02/2012 10:21
Facebook