News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Universités d'été العربية Connexion

Les sex-toys font fureur au Maroc

Au Maroc, la loi est très claire. Elle interdit la vente de sex-toys. Mais cela n’empêche pas les Marocains, qui en ont les moyens, de tout faire pour s’en procurer et épicer leur vie sexuelle.

Les Marocains raffolent des sex-toys

Dans le chapitre « Des crimes et délits contre l'ordre des familles et la moralité publique », du droit pénal marocain, l’article 503-2 stipule :  « est puni de l'emprisonnement d'un an à cinq ans et d'une amende de dix mille à un million de dirhams (…) quiconque produit, diffuse, publie, importe, exporte, expose, vend ou détient des matières pornographiques similaires ».

Des clients dans tout le royaume

Mais pour les Marocains qui ne peuvent se passer de ces petits joujoux colorés et multiformes pour épicer leur vie sexuelle, commander par internet est l’une des solutions utilisées, quitte à payer des frais d’envoi plus conséquents. Yabiladi a appelé au hasard trois grossistes français vendant des sex-toys par internet. Surprise, tous les trois ont confirmé avoir des clients au Maroc. « On a notamment des clients à Rabat. Ils commandent sur le net, on leur envoie et c’est terminé », lance le premier grossiste contacté visiblement mal à l’aise par les questions posées, conscient que la vente de ces produits au Maroc est interdite.

« Effectivement nous avons des clients un peu partout au Maroc. Leurs objets favoris sont les œufs vibrants et autres vibromasseurs sans fil, les stimulateurs de clitoris et enfin les fameux petits canards jaunes » lance en riant un autre grossiste. Les colis sont ainsi expédiés vers le Maroc, passent les douanes tranquillement et arrivent à leurs destinataires.

Hymen artificiel

Et pour ceux qui n’ont pas la possibilité de payer leur commande par internet,  il reste toujours Derb Omar, le paradis des objets importés de Chine. Le commerce des sex-toys est « un filon florissant et lucratif exploité par la diaspora chinoise installée principalement à Casablanca », rappelle Slateafrique.com

Le site évoque une enquête menée par le journal arabophone Al Adhdat Al Maghribia qui a constaté que l’un des produits les plus demandés sous le manteau, n’est pas un vibromasseur mais un hymen artificiel vendu au prix de 150 dirhams. « Ecoulé sous le manteau, il permet aux jeunes femmes de simuler leur premier rapport sexuel lors de leur nuit de noces afin de respecter une tradition tenace dans la société marocaine qui veut qu’une fille respectable se doit de conserver sa virginité jusqu’au mariage. », décrit le site. Cet hymen artificiel est une minuscule poche rempli d’un liquide rouge que la jeune mariée place à l’intérieur de son vagin et qui éclatera lors de la pénétration, simulant une réelle défloraison. L’enquête dévoile également les prix d’autres sex-toys : la poupée gonflable grandeur nature coûte 20 000 dirhams et les vibromasseurs sont à 2000 dirhams, presque l’équivalent du SMIG marocain !

Selon un article du Soir Echos, Derb Omar n’est pas le seul lieu à Casablanca où l’on peut trouver des sex-toys. Il y a aussi un grand magasin situé à Mers Sultan. « Des costumes d’infirmières ou de diablesses un peu osés aux jeux et accessoires sexy en passant par les poitrines généreuses en plastique », sont vendus à côté d’objets de déguisements et de farces et attrapes. Le journaliste insiste sur le fait que les enfants peuvent accéder facilement à ces objets.

Aujourd’hui, il n’y a pas encore au Maroc de magasins spécialisés dans les sex-toys, comme celui ouvert au Bahreïn en 2010 et qui était vu comme le premier sex-shop du monde arabo-musulman.

Suivre Yabiladi
a propos d sex-tory
Auteur : mrhavisham
Date : le 12 juin 2012 à 20h55
C'est toujours comme ça: qui n'avance pas, recule. Quel mal ça peut faire? A qui?
ça craint
Auteur : fatinedu34
Date : le 01 mars 2012 à 18h16
mdrrrrrrrr
Il faut pas s'étonner
Auteur : charmeur de serpent
Date : le 19 février 2012 à 14h54
Bientôt une loi pénalisant tous ceux qui tiennent des propos discriminatoires contre les sex-toys. Avec la démocratie de nos jours, il faut s'attendre à tout.
l'extremisme
Auteur : razak
Date : le 19 février 2012 à 12h52
si on ecoute les extremiste qui sont pour le mariage des homos ..au nom de la liberte de je ne sais quoi on devrait aussi accepter aussi pourquoi pas le mariage avec un sex toys peut etre bientot un homme ou une femme devant mr le maire "voulez vous prendre comme epoux votre poupee gonflable ..
sexobus
Auteur : 2002nidal
Date : le 19 février 2012 à 12h43
c est mieux et plus hygiénique qu ils(elles) se met un truc comme ça ,plutôt qu un bout de bois ou une bouteille,
au moins si il arrive un problème,ils peuvent se retourner contre le fabricant.
les moralistes préfèrent leurs mains,la queue devant les administrations ou l heure de pointe dans les transports public pour évacuer le surplus.
Facebook