En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Marrakech, la nouvelle Sodome ? Extraits de l’ouvrage de Ali Amar et Jean Pierre Tuquoi

Yabiladi.com publie quelques extraits de cet ouvrage enquête parue le 25 janvier dernier en France. Les auteurs Jean Pierre Tuquoi et Ali Amar ambitionnent de révéler «la face cachée de Marrakech devenue la nouvelle Bangkok en matière de tourisme sexuel».

Chapitre 3 : La nouvelle Sodome

« A quoi sert notre action ici si des prédateurs sexuels, des VIP, des very important pédophiles, continuent de sévir grâce à l’omerta des politiques ? (SlateAfrique, juin 2011). Depuis qu’a éclaté l’affaire Ferry, la présidente de l’association Touche pas à mon enfant, Najat Anwar, fait entendre sa forte voix dans les médias français qui découvrent le combat de cette femme joviale, mère de trois enfants et sa dénonciation d’un Maroc devenu le terrain de chasse des pédotouristes, et Marrakech la capitale de la débauche tarifée. Même s’il date d’une dizaine d’années, Raja, le beau film de Jacques Doillon avec Pascal Greggory -tous les deux partagent leur vie entre Paris et Marrakech-, reflète cette réalité : celle des jeunes filles de Marrakech qui se prostituent pour quelques dirhams au profil de maîtres venus de l’autre côté de la Méditerranée.

Depuis 2005, les bas-fonds de la ville mais aussi les riads repliés sur eux-mêmes, les palaces étoilés, les bars branchés, les night-clubs baroques, les restos chics, les résidences tapageuses et les villas cossues avec leurs vigiles sourcilleux ont supplanté Bangkok, longtemps destination phare du tourisme sexuel. Aujourd’hui, la capitale thaïlandaise est moins attirante. Trop éloignée de l’Europe. Trop exposée aux tsunamis. Et trop turbulente du point de vue politique.

A Marrakech la paisible, quel que soit le lieu de sortie, le sexe tarifé est omniprésent et les prix aussi varis que les prestations. Tarif de la soirée pour une « ambianceuse » croisée dans un endroit à la mode dans le quartier huppé de l’Hivernage : environ 200 euros, soit à peine moins que le smic local.

(...) Au total, elles seraient à Kech plus de 20 000, âgées de 16 à 30 ans, à offrir leurs services avec l’espoir de gagner jusqu’à 15 000 euros par mois pour les plus sollicitées. La passe furtive, elle, se négocie aux alentours de 10 euros dans les bosquets attenants au minaret de la Koutoubia, la vénérable mosquée du XIIe siècle, symbole de la cité au même titre que la tour Eiffel pour Paris. Tarifs identiques dans les jardins du centre-ville  et sur la fameuse place Djema’a el Fna, lieu de drague improbable entre joueurs de tambour, charmeurs de serpents, cartomanciennes et vendeurs de jus d’orange rebaptisée « le souk des pédés » par les Marrakchis.

Ne dit-on pas sur les sites des tour-opérateurs que la sulfureuse Kech est la troisième  destination « gay friendly » du monde ? (...) L’Etat n’a pas hésité à sévir pour apaiser les islamo-conservateurs. Il l’a fait par opportunisme : le roi du Maroc, avec son titre de Commandeur des croyants et de gardien de la foi musulmane, tire sa légitimité institutionnelle de l’islam la religion de l’Etat, est-il inscrit dans la Constitution. Aux yeux de la monarchie, en faire fi serait mettre en péril la Couronne et fragiliser la dynastie alaouite.

(...) Si la prostitution impliquant des étrangers existait au Maroc bien avant le raz-de-marée asiatique, il n’en demeure pas mois que le tsunami de 2004 a constitué un catalyseur pour le tourisme sexuel, faisant déferler sur le royaume les pédocriminels occidentaux, clients habituels des bordels thaïlandais...

Au Maroc, comme dans d’autres pays touristiques en voie de développement, la prostitution -notamment celle des enfants- est fille de la misère et de l’exclusion sociale. Dans la seule ville de Marrakech, 28 000 familles vivent sans eau ni électricité à deux pas des hôtels de luxe, de l’aveu même de Mme le maire, Fatima Zahra Mansouri. Le niveau de vie de la majorité de la population marocaine est si bas, la justice si corrompue, qu’un Européen peut abuser d’un mineur en toute impunité ou presque... Il faut l’admettre : une frange de touristes se rendent au Maroc pour le sexe, pour la drogue, pour une gamme de plaisirs qu’ils ne peuvent se permettre aussi facilement dans leur pays d’origine. Les autorités en sont conscientes mais laissent faire, tandis que la société ferme les yeux, se cachant derrière les préceptes de l’islam.

(...) Il faut dire que, depuis près de dix ans, tous les gouvernements successifs sans exception ont en ligne de mire un objectif : franchir la barre des 10 millions de touristes par an au Maroc. Pour y parvenir, Rabat est prêt à fermer les yeux sur « des dérapages ».

Suivre Yabiladi
Quels mauvais serviteurs d'ALLAH que nous sommes !
Auteur : Nor-Al-Islam
Date : le 03 novembre 2013 à 16h36
Le bon comportement apporte l'union et la solidarité !
ALLAH ( Exalté ) dit : " Vous êtes la meilleure communauté qu'on ait fait surgir pour les hommes vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à ALLAH..." ( Coran )
Qu'ALLAH nous protège des tentations d'ici-bas et nous guide vers un chemin droit et nous rapproche de Lui . Amine.
sodomistes et donneurs de leçons ?
Auteur : sidiyazid
Date : le 05 février 2012 à 20h45
Ne connaissant pas bien la vie privée de ce ramasseur d'ordures français en rupture de bans avec le journalisme, je ne peux affirmer ou infirmer qu'il a une vie privée ou pas .....
Mais , vue la haine qui decoule de son museau , la patience et la méticularité qu'il manifeste pour ranger le tas d'ordures qu'il presente comme un livre , je crois qu'il n'en a pas !
Son plaisir , il ne va pas le chercher auprés d'une femme .....mais plutôt en solitaire : en regardant , en epiant par le trou de serrure !
Fantasmer sur les autres , decrire par le mensonge leur vie privée lui procure une jouissance oubliée depuis uen année lumière déjà !
Pale journaleux-maitre chanteur , débouté par la profession , celle qui vit ...pas le Monde qui est en train de trépasser, Turqoi s'essaie à la litterature porno .....peut être qu'avec des rumeurs salasses et des mensonges "sensationnels" il pourra ecouler quelques exemplaires de ses corbeilles d'ordures .
Son factotum , denommé Amar, notre Sancho Pança national , n'est pas inconnu des marocains otamment les noctambules de casa et de rabat et ....les arrondissements de police !
Du temps où à peine il pointait le bout de son museau dans le milieu de l'élite affranchie que nos journalistes se croient , cet appendice brillait par son attirance maladive sur l'alcool et le mauvais sexe ....celui des hôtels miteux , des pritshs délabrés ....bref le sexe malheureux....triste .
Son aubedience à "quelques uns" de la finance nostalgiques des temps des monopoles et des passes droits d'Oufkir, de Dlimi et de Basri lui a permi de changer de pantalon , de chemise de cigarettes , d'alcool et de sexe ....Monsiuer trainait ses savantes à la Tour Hassan, au Hilton....ses multiples "dossiers" sous l'aisselle , l'oeil déjà pateux, la lague lente et le cerveau aussi embuée que d'habitude....
Ejecté pour non "rendement" , notre appendice national, revenu à l'alcool frelaté, aux taudis et au sexe trise....ne trouva mieux que de suivre le chemin que plus inutiles que lui parmis les journalistes , militaires et artistes avaaient suivi sans aucun succés : "la victimisation" .

Un adage marocain dit : al ba3ra tatif fel bhar alef ae3m ou tatsib bent a3mha" < quand la merde tombe dans l'ocean , elle trouve suffisement de pateince pour rencontrer son semblable >
C'est exactement le cas pour la rencontre de ces deux nullités qui , dans la nuit des complots et l'obscurité des rats , par un mariage contre nature , se sont juré fidelité .....au ridicule comme à l'ignominie .....
reponse
Auteur : maisonegalpute
Date : le 05 février 2012 à 15h22
cet des gens incestueux casseurs de sucre sur bon dos ... faisons nous pas manipulé par des simple buveurs de noisette ...
kech
Auteur : anas951
Date : le 05 février 2012 à 13h37
C'est affolant de voir que les autorités compétente sont inexistants;les pouvoirs publics ferment les yeux et pensent en priorité au profit,et laissent ses sujets au bras de ces pedo-touristes qui salissent honteusement notre pays.ET que font ces familles qui laissent leurs enfant airé tard dans la ville.c'est une catastrophe,beaucoup de marocains ont vendu leur âme pour quelques dirhams.OU EST CETTE FIERETE,CETTE DIGNITE,CETTE HONNEUR,C'EST UNE HONTE; Nous sommes les premiers a combattre sois disant l'integrisme en mettant en prison le premier suspect,mais quand il s'agit de combattre tous ce qui est contraire a nos valeurs morales,notre éthique,là il n'y a plus personne.J'AI VRAIMENT HONTE; IL faut que les autorités réagissent car sans cela,nous ferons que renforcer le réel integrisme takfiris!!!
Clebs de pavlov
Auteur : paysan81
Date : le 05 février 2012 à 12h39
Si vous vous taisez sur ce qui se passe, vous vous rendez complice... Reflechissez bien.

Il y a une autre solution pour le Maroc que d'être des citoyens de seconde zone de la france même chez nous.

il est journaliste, il a fait son boulot ca s'arret à cela. à vous de faire travaillez votre tête mnt
Facebook