News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Universités d'été العربية Connexion

Rien ne va plus entre 2M et l’un de ses journalistes

Depuis le mois de décembre dernier, Karim Dronet, journaliste à Radio 2M, ne fait plus parti du personnel du groupe. L'entreprise a mis fin à son contrat de freelance. Elle l'accuse d'avoir proféré des injures à l’encontre de l’un de ses supérieurs hiérarchiques et refusé de respecter un planning. Pour lui, il s’agirait plutôt d’un règlement de compte.

Tout commence le 9 décembre dernier. Selon Karim Dronet, journaliste à la Radio marocaine 2M, il est arrivé ce jour là à son travail pour faire ses flashs d’information et est surpris de voir qu’un agent de sécurité lui refuse l’entrée de l'immeuble. Un peu plus tard, un huissier de justice lui remet en main propre un document, signé par Salim Cheikh, le directeur général de la chaîne. Un document dans lequel Karim Dronet apprend que son contrat en tant que freelance est rompu et qu’il lui est interdit d’accéder à la chaîne.

Rupture de contrat

Le motif : la direction désapprouve l’envoi de deux différents messages de Karim Dronet à Adil Chquiry, le secrétaire général de la rédaction. « J’ai dû gérer une absence parce qu’une journaliste avait pris un congé d’une semaine et j’ai dû trouver des remplaçants. J’ai donc préparé un nouveau planning que j’ai envoyé à la rédaction. On prévoit Karim Dronet dans ce planning et on lui ajoute 2 flashs d’information supplémentaires pour couvrir cette absence », explique Adil Chqiry, le secrétaire général de la rédaction.

« Après avoir reçu le nouveau planning, il m’envoie un premier message très ironique disant « c’est quoi ce planning ! » Je n’ai pas fait attention, je me suis dit qu’il devait être fatigué ou stressé. Mais plus tard, il m’envoie un autre message, cette fois-ci via Facebook, alors que je ne le compte pas dans ma liste d’amis, avec des propos irrespectueux et menaçants. Je n’ai pas laissé passer et j’en ai parlé tout de suite à ma direction. Si vous êtes un prestataire de service, refuser un planning est un motif de rupture. La direction a donc décidé d’arrêter sa collaboration en tant que freelance », poursuit-il en affirmant avoir conservé le message injurieux.

La dictée de Samira Sitail

De son côté, Karim Dronet dément avoir envoyé des messages dans lesquels il aurait proféré de quelconques menaces ou insultes à l’égard d’Adil Chquiri. Pour ce qui est du message envoyé via Facebook, Karim Dronet affirme que « son compte a sans doute été « piraté » ou « utilisé » par une tierce personne », explique-t-il. Par ailleurs, le journaliste dénonce une surcharge de travail. « Je lui [Adil Chqiry] ai, à maintes reprises, signalé mon mécontentement au sujet des plannings qui changent à la dernière minute sans m’avertir ou de la surcharge de travail par rapport à mes autres collègues et cela a crée des accrochages entre nous », relate de son côté Karim Dronet.

Mais pour Karim, la résiliation de son contrat serait surtout un règlement de compte parce qu’il n’hésitait pas à dénoncer haut et fort la manière de travailler de la direction de l’information. « Il y a eu notamment des conflits avec Samira Sitail [la direction de l’information à 2M] par rapport à la manière de couvrir l’information, surtout lors des manifestations du Mouvement du 20 février car elle venait me voir et me faisait une dictée de ce que je devais dire à l’antenne. J’ai dénoncé ça et cela n’a pas plu », conclut-il. Cette affaire devrait passer sous peu devant un tribunal sur la requête de Karim Dronet qui dénonce une injustice dans la résiliation de son contrat.

Suivre Yabiladi
Abus de pouvoir
Auteur : lahcenboukour
Date : le 12 janvier 2012 à 19h32
Ce que je déteste dans la vie c'est l'abus de pouvoir . Cela entrave toute la marche normale des administrations . Il est utile d’améliorer la bonne marche de de nos directions par la mise à l'entente et la grande indulgence . J'espère que le nouveau gouvernement trouve une résolution valable à la bonne marche du travail . Et je souhaite à monsieur Abdelali Benkirane le succès et la grande réussite dans tous les domaines de son activité .
Dernière modification le 12/01/2012 19:35
2m
Auteur : bzou
Date : le 11 janvier 2012 à 10h42
Cest un différend entre employeur et employé -un fait divers- il y a la justice pour trancher s'il y a préjudice. Je ne vois pas e quoi cnsiste le lien avec le mouvement du 20 févier .toute intitution d'info a une ligne de conduite à suivre .
2M
Auteur : MOULAY75016
Date : le 11 janvier 2012 à 08h37
LE JOURNAL DE 2M EST NUL AU LIEU DE NOUS INFORMER SUR L'ACTUALITE NATIONAL IL FONT QUE REPETER L'ACTUALITE INTERNATIONAL ALORS QUE POUR SA IL YA ALJAZIRA LA SEUL CHAINE D'IFORMATION DIGNE DE CE NOM
TV maroc encore mieux
Auteur : ichiadmia
Date : le 11 janvier 2012 à 03h46
Les employeurs ont le droit de renvoyer leurs employees des qu'ils le souhaitent.
en ce qui concerne la TV marocaine, au moins il ya moins de spot pub durant les information. da'utre tele et pire encore subventione par leur etat me rendent dingue deja ils s'autoproclame comme etant la reference en matiere d'info et ils me bombardent avec des spot pub toute les 2 minutes: 2-3 minute info et 2 minute publicite et pire encore les memes info sont repete a longueur de journee,...
en ce qui concerne la cuisine vous devez aller voir Ramsay or hell kitchen tout ce qui le distingue ce sont les injures alors la bravo pour la cuisine marocaine
Des chaines nulles!
Auteur : Le vrai de vrai
Date : le 10 janvier 2012 à 22h59
Les deux plus grande chaines marocaines, sont nulles, il n y a que les informations qui sont plus ou moins intéressantes.
Quand on voit certains cuisiniers sur les 2 chaines, qui préparent des Rkikis, pas présentables et utilisent des boites de conserve et des œufs partout , ou un chef qu'on ne comprend pas, qui ne regarde jamais dans les yeux, et qui n'est pas présentable, c'est une honte pour la cuisine marocaine classée parmi les meilleurs au monde.
D'autre émissions sur les faits divers qu'on n'arrive jamais à comprendre, c'est tout dessus-dessous, présentés sur une musique horrible et un commentateur à faire fuir.
Des séries étrangères destinées au tiers-monde
La pub qui n'en finit pas et j'en passe....!
Les télés marocaines ne vont jamais évoluer, et tôt ou tard, ils vont être dépassés par internet, qui pourra probablement les forcer à faire un effort, mais ça m'étonnerait!


Facebook