En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Le Mali expulse des militants du Polisario

Le Mali a refoulé, samedi 24 décembre, huit militants du Polisario qui tentaient d’entrer sur son territoire à partir du Niger.  A Bamako, cette décision est justifiée par un « défaut de papiers en règle » de ces militants mais aussi par des soupçons de « propagande douteuse ».

Hier soir, les forces sécuritaires maliennes ont refoulé huit éléments du Polisario qui tentaient d’entrer sur son territoire depuis la frontière nigérienne. « Nous avons refoulé à la frontière nord avec le Niger huit jeunes arabes qui se sont déclarés Sahraouis et militants de la cause du Polisario. Ils n'avaient pas de papiers en règle » a dit à l’AFP, une source sécuritaire malienne.

Toutefois, ce « défaut de papiers » ne serait pas en réalité la raison qui justifie cette expulsion. Car une autre source proche du dossier citée par l’AFP, avance pour sa part que ces militants avaient « semble t-il », des papiers. Leur expulsion est « très probablement liée » aux relations « difficiles » qu'entretiennent actuellement les dirigeants du Polisario et le gouvernement malien. On parle aussi de « propagande douteuse » que ces militants s'apprêteraient à mener dans le pays.

Bamako met la pression sur le Polisario

Au Mali, on garde encore une dent contre le front indépendantiste à propos de l’enlèvement de trois humanitaires occidentaux, le 23 octobre dans les camps de réfugiés de Hassi Rabuni près de Tindouf (sud-ouest algérien). Les dirigeants du Polisario avaient alors déclaré que les ravisseurs, membres d’AQMI, étaient venus du Mali pour mener l’opération de kidnapping. Des accusations que Bamako avaient vigoureusement démenties.

En outre, les autorités maliennes ont récemment reproché au Polisario d'avoir pénétré illégalement sur son territoire pour y tuer un homme et enlever plusieurs autres soupçonnés d'avoir participé en octobre à l'enlèvement des trois humanitaires européens.

Suivre Yabiladi
2 commentaires
Vrai
Auteur : moba86
Date : le 25 décembre 2011 à 19h23
Tout à fait d'accord.
Le Mali et la Mauritanie vont bientôt comprendre.
Auteur : Le vrai de vrai
Date : le 25 décembre 2011 à 19h09
Au début des années 70, Il n y avait pas tous ces problèmes de terrorisme dans la région du Sahel, les nomades, les commerçants, et les touristes se promenaient sans craintes.
Et c'est depuis l'arrivée de Kadhafi, de Boumediène aux pouvoirs, et la création de Polizbel que cette région n'est plus sûr, et très dangereux de s'y aventurer à cause de ses sinistres crapules..
Le jour où l'Algérie sera libérée de ses bourreaux, les généraux et leur marionnette de Président, la région du Sahel et le Nord d'Afrique, y compris le peuple algériens seront soulagés et vivront ensemble en paix.
Kadhafi a été lynché comme un rien par son propre peuple, à cause du mal qu'il avait causé au monde arabe et africain.
D'autres perturbateurs auront le même sort s'ils ne changent pas leurs politiques de terroristes qu'ils financent avec les hydrocarbures de leur peuple qui vit dans la misère.
Le Mali et la Mauritanie vont bientôt comprendre, qu'ils ne pourront pas s'allier à des terroristes y compris ceux qui les soutiennent, et ne pas tomber dans la tentation de la corruption pour céder à ce pays voyou de l'Afrique du Nord!
Dernière modification le 25/12/2011 19:13
Facebook