Un Algérien tire en l'air dans le consulat algérien d'Oujda

Un Algérien a tiré en l’air dans le consulat de son pays à Oujda, mardi 13 décembre, en début d’après-midi, rapporte la MAP. L’homme a fait irruption dans le consulat avec une arme à feu. Il a demandé à voir le responsable du consulat pour lui demander de faire venir la presse pour attirer l’attention sur « ses problèmes avec les autorités algériennes et l'injustice dont il a été victime dans son pays. » Le responsable a refusé et c’est à ce moment là que l’homme a tiré un coup de feu, sans faire de victimes.

La police de la ville est intervenue et a pu l’arrêter. Une enquête a été ouverte mais les autorités locales savent déjà que l’homme est un repris de justice, déjà condamné pour trafic de drogue.

 

Un Algérien 

Un Algérien a tiré en l’air dans le consulat algérien d’Oujda, mardi 13 décembre, en début d’après-midi, rapporte la MAP. L’homme a fait irruption dans le consulat avec une arme à feu. Il a demandé à voir le responsable du consulat pour lui demander de faire venir la presse pour attirer l’attention sur « ses problèmes avec les autorités algériennes et l'injustice dont il a été victime dans son pays. » Le responsable a refusé et c’est à ce moment là que l’homme a tiré un coup de feu, sans faire de victimes.

La police de la ville est intervenue et a pu l’arrêté. Une enquête a été ouverte mais les autorités locales savent déjà que l’homme est un repris de justice, déjà condamné pour trafic de drogue.

 

a tiré en l’air dans le consulat algérien d’Oujda, mardi 13 décembre, en début d’après-midi, rapporte la MAP. L’homme a fait irruption dans le consulat avec une arme à feu. Il a demandé à voir le responsable du consulat pour lui demander de faire venir la presse pour attirer l’attention sur « ses problèmes avec les autorités algériennes et l'injustice dont il a été victime dans son pays. » Le responsable a refusé et c’est à ce moment là que l’homme a tiré un coup de feu, sans faire de victimes.

La police de la ville est intervenue et a pu l’arrêté. Une enquête a été ouverte mais les autorités locales savent déjà que l’homme est un repris de justice, déjà condamné pour trafic de drogue.  

Suivre Yabiladi
Soyez le premier à donner votre avis...
Facebook