Pans & Company : premier restaurant au Morocco Mall, puis une vingtaine d'autres au Maroc

Après l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis, c’est au tour du Maroc d’accueillir la chaine de restauration Espagnole Pans & Company. Le Morrocco Mall, plus grand centre commercial d’Afrique va abriter le premier fast food de la chaine de restauration, informe dans ses colonnes le quotidien Espagnol La Vanguardia.

Dans sa politique d’expansion à l’international, la société Pans & Company a conclu un accord hier Vendredi avec la holding marocaine Tenor Group qui est active, entre autres, dans les secteurs de la distribution et du transport. Spécialisé dans la vente de sandwichs, Pans & Company prévoit l’ouverture au Maroc d’au minimum 20 restaurants dans les dix prochaines années à venir. Consciente « qu’il faudrait adapter leurs recettes aux consommateurs locaux », la société indique sur son site internet qu’elle prévoit de « réinventer ses sandwichs en utilisant des ingrédients et accessoires qui conviendront le mieux aux besoins de ses nouveaux clients ».

Le Morocco Mall inauguré Jeudi dernier hébergera en tout 600 marques dont 350 magasins. Parmi celles espagnoles, figurent Mango, Cortefiel Zara ou encore Massimo Dutti.

Suivre Yabiladi
Morocco mal
Auteur : nabil922
Date : le 05 décembre 2011 à 09h53
constuire des ( morocco mall ) pour les bourgeois comme d'hab,alors qu'il y à des campagnes ou l'école n'existe pas.nous somme le 5/12/2011,je viens de voir une émission sur medi1 tv,montrant ce que subissent nos campagnards.pas d'école digne de ce nom.des douars isolés sans eau ni éléctricité alors qu'on est en 2011.j'avais des larmes aus yeux en voyant cette émission,enfin une tv libre qui peut diffuser ces contrastes grandioses dans notre pays.je ne parle même pas d'une barraque en préfabriqué qui sert de dispensaire ou il n'y à personne et qu'a la fin c'est une jeune fille bénévole et volentaire qui commence à enseigner l'alphabet à quelques petits enfants perdus dans ce coin de notre pays.Pas de routes pour au moins transporter les mamans pour accoucher dignement dans un hopital ou clinique,sans vous parler des sommes grandioses que de vraient débourser ces femmes.pas de routes goudronnées,et on arrète pas de se vanter avec le festival du film de marrakech,ville oû tout est permis même les mariages entre homos.oû va-t-on? oû va-t-on?
Dernière modification le 05/12/2011 09:56
Société de Con-sommation.
Auteur : LeMask
Date : le 04 décembre 2011 à 14h26
Partout au Maroc, on peut trouver des ptits restos sympas qui nous font des plats de qualité à des prix raisonnables.
Allez au Fast Food au Maroc... C'est honteux.
Même boire des sodas au Maroc, c'est honteux.
On est en train de copier les mauvaises habitudes des pays industrialisés... On va manger de la m***** comme les gens qui n'ont pas le temps de vivre dans les pays pseudo-développés... On aura bientôt les défauts des deux sociétés. On aura les gens obéses et les cancéreux comme nos amis Occidentaux sans avoir les salaires pour attirer les meilleurs toubibs pour essayer de les soigner. Bravo le progrés!!! Société de consommation quand tu nous tiens...
c'est tout avotre honneur...
Auteur : amir
Date : le 03 décembre 2011 à 20h22
salam ssi mohamed.

de toutes les façons ces memes jounalistes resteront toujours des humiliés et n'oseront jamais parler de cette humiliation, car leurs patrons sont copains...et clients de cette patrone, qui, non seulement humilie la presse-pute marocaine mais tous les marocains et marocaines qu'elle croit des consomateurs potentiels de la camelotte vendu dans ce temple de la vulgarité.

quand a "l'importance de ce projet pour casa et le maroc" je dis qu'il est plutot important pour son compte banquaire a elle et l'interet du pays est une autre histoire.
Ni humilié, ni invité !
Auteur : webmaster
Date : le 03 décembre 2011 à 19h41
Non Amir, nous n'avons ni été invité et encore moins humilié.
Et pourtant nous sommes le seul média à avoir relaté l'affaire alors que nos journalistes n'étaient pas concernés.
Apparemment nous défendons mieux les confrères que leurs propre journaux. :)

Par contre, hormis le traitement humiliant à l'égard des journalistes et le côté bling-bling de la venue de J-lo pour un concert ultra-private, on a aucune raison de ne pas informer le public sur ce projet qui reste important pour la ville de Casa et le Maroc.
en parlant de solidarité...
Auteur : amir
Date : le 03 décembre 2011 à 19h28
les "nouvelles" sur la premiere page de ce site c,est du journalisme n'est ce pas?

la patronne de ce souk a humilié les journalistes dial ba3 n'est ce pas?

alors pourquoi on lui fait de la pube dans cet article?

je ne comprends pas.

a moins que... les journalistes de yabi ont été de la fete n'est ce pas?
Facebook