En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Maroc-Algérie : Bouteflika répond favorablement à la main tendue du Maroc

Moins de deux semaines après la main tendue du roi Mohammed VI, le président Abdelaziz Bouteflika a lui aussi fait part de sa volonté de raffermir les relations entre le Maroc et l’Algérie. Le chef de l’Etat algérien promet d’œuvrer pour « un avenir reposant sur la coopération, la solidarité et le bon voisinage ».

Le Maroc et l’Algérie semblent décidés à œuvrer pour le rapprochement. En tout cas du moins, à en juger par les déclarations de leurs chefs d’Etat. Après que Mohammed VI ait appelé, lors de son discours du 36e anniversaire de la Marche verte, à coopérer pour la construction d'un « Maghreb nouveau », c’est autour de Bouteflika  d’ « assurer que notre lutte commune [Algérie et Maroc, ndlr] continuera de nous inciter à construire un avenir reposant sur la coopération, la solidarité et le bon-voisinage».

Le président algérien, dans son message adressé au souverain marocain à l'occasion du 56e anniversaire de l'indépendance du royaume, réitère également sa volonté d’œuvrer au « raffermissement des relations de fraternité et de coopération entre nos deux pays et peuples frères au mieux de nos intérêts mutuels».

Ces déclarations qui semblent mener vers la « normalisation » confirment la volonté affichée ces derniers temps par les deux dirigeants d’ouvrir une nouvelle page dans les relations entre les deux pays. La coopération bilatérale est relancée depuis quelques mois, notamment dans les domaines énergétique et agricole. Plusieurs rencontres au niveau ministériel ont abouti à la signature d’accords entre les deux voisins.

Au-delà des discours

Un processus de coopération que le chef de la diplomatie marocaine Taieb Fassi Fihri espère déboucher « sur une normalisation complète » des relations, ajoutant que « les deux pays décideront dans un avenir très, très prochain de la prochaine étape ». Ces propos ont été tenus le 16 novembre dernier à Rabat, à l’issue de sa rencontre avec son homologue algérien Mourad Medelci, en marge du 4e Forum turquo-arabe de coopération et de la réunion extraordinaire de la Ligue arabe sur la Syrie.

Lors de cette entrevue, les deux pays ont aussi exprimé leur volonté de relancer la coopération maghrébine en convoquant une réunion d'urgence du Conseil des ministres de l'Union du Maghreb arabe. La coopération maghrébine ne pouvant se faire sans une normalisation entre les deux voisins, il faudrait espérer que les déclarations de bonnes intentions se traduisent par des avancées réelles et aillent au-delà du discours diplomatique. Une urgence dans cette dynamique actuelle de soulèvements populaires.

Suivre Yabiladi
Les commentaires sur cet article ont été fermés
@unfessi
Auteur : Fahdm
Date : le 21 novembre 2011 à 02h43
c'est des mentalités comme la tienne qui vont nous toujours laisser à la traine.
relation a double tranchant
Auteur : UnFessi
Date : le 20 novembre 2011 à 22h53
Oui pr une normalisation d'un point de vue économique et commerciale et c'est tout.
Si c pour voir une vague d'algériens ds notre pays, c pas la peine.
Il faudra mettre en place d visas touristiqueset ne pas créer un espace schengen ou chacun vient faire son pti tour.
un grand OUI a leur pétrole qui sera à un meilleur prix et dont l'ensemble des marocains bénéficieront, et en préservant un semblable de pouvoir d'achat
LE FAUX DU FAUX a dit
Auteur : mousslim213
Date : le 20 novembre 2011 à 22h51
Et toi tu te dis musulman ?! tu n'a absolument rien compris mon pauvre frère...

Et pour ton information les seules traitres pour l'instant sont chez toi ou vous êtes main dans la main avec les juifs!! Allah y hdina ou hdikoum ou jamaha mousslimn AMINE
la prudence avant l'engagement
Auteur : yousra 3
Date : le 20 novembre 2011 à 21h10
L'histoire nous a bien éduqué à être toujours prudent avec n'importe qu'elle volonté de renouer une nouvelle relation avec l'Algérie, je pense qu'il faudra d'abord éclaircir certains points essentiels avant de s'engager aveuglement.
1. L'Algérie pour montrer sa bonne volonté devra chasser les mercenaires du Polisario de sa terre, en s'engageant à devenir neutre en ne lui apportant aucun soutien tant politique, militaire ou financier.
2. Indemniser et apporter réparation aux familles des marocains qui ont été chassées et expulsées de l'Algérie en 1975.
3. L'Algérie devra s'engager positivement avec le Maroc pour trouver une solution rapide à la question du sahara, puisque c'est le régime militaire algérien qui détient la clé.
Vacciné !
Auteur : amedib
Date : le 20 novembre 2011 à 21h02
A Mr sous pseudo : "le vrai du vrai" Tout le respect pour le peuple marocain adulte et frere ; quant à toi :
Saches qu'aucun algerien ne viendra tapper à ta porte à toi , les 10ans dont tu parles sont les consequences des type-modele à ton raisonnement ,gatant l'outre-mer.
Quand ton Roi decide tu dois te.... .
Le G Maghreb se construira sans ces hibous nocturnes mouchards aux carnivors et qui derangent la tranquilité locale
Facebook