En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Maroc : Des ministres de pacotilles pour un gouvernement en baudruche [Edito]

Nous avons sûrement le gouvernement le plus faible que le royaume ait connu ces 15 dernières années. Cette fin de mandat sonne comme la victoire des intérêts particuliers sur l’intérêt général. Alors que les finances publiques sont mises à mal par l’explosion de la facture de la caisse de compensation, nos ministres préfèrent donner raison au lobby automobile.

L’irréformable caisse de compensation qui sert à l’Etat à maintenir les prix des produits de première nécessité (farine, sucre, gaz, carburant) va engloutir cette année près de 45 milliards de dirhams, soit grosso-modo l’équivalent du déficit budgétaire 2011 (5% du PIB). Les voix se font donc de plus en plus fortes pour trouver une solution urgente à cette abyssale dépense budgétaire, d’autant plus que tout le monde aujourd’hui convient que cette subvention profite surtout aux foyers les plus aisés, alors qu’elle est censée aider les plus modestes.

Nizar Baraka a essayé de désamorcer la bombe en expliquant qu’en réalité ce n’est pas 45 milliards mais beaucoup moins si on tient compte des taxes perçues (TVA, TIC, …) Même ceux qui ont un BAC moins 12 en économie savent très bien que cela n’a rien à voir puisque si ces produits n’étaient pas subventionnés, les taxes perçues auraient été les mêmes car les prix à l’import ont augmenté.

Subventionner les plus riches

Inutile donc d’essayer de chercher une porte de sortie sans le moindre effort politique. La seule solution est de s’attaquer de manière frontale à la grande injustice de la caisse de compensation : des subventions qui profitent avant tout aux classes les plus aisées. Un allègement ou un arrêt de la subvention étant peu envisageable dans le contexte actuel (Printemps arabe, élections législatives anticipées), comment récupérer le trop perçu par les plus riches a posteriori ?

Il y a tout juste un an (fin octobre 2010), nous avions ouvert le débat sur un système de bonus-malus et de taxe écologique pour atténuer justement l’effet d’aubaine pour les ménages les plus aisés. Près d’une année plus tard, le gouvernement proposait une idée très proche, à savoir l’augmentation substantielle de la vignette pour les véhicules de grosses cylindrés. L’idée est simple : récupérer sous forme d’une taxe le trop perçu en subvention carburant. Rien d’extraordinaire ni de révolutionnaire dans cette mesure ciblant les foyers aisés qui aurait dû passer comme une lettre à la poste.

Touche pas à ma subvention !

Pourtant les importateurs de véhicules se sont émus de ce coup porté aux ventes de véhicules tout terrain et autres voitures de luxe. Si l'on suit la théorie fumeuse de ce lobby, un acheteur de Porsche Cayenne ou de Jaguar à 1 million de Dirhams, risque finalement de choisir une petite Kia Picanto pour ne pas payer sa vignette à 20 000 au lieu de 10 000 dirhams. De qui se moque-t-on ? En tout cas, le gouvernement vient de leur donner raison en tirant une croix sur l’augmentation de la vignette.

Les importateurs de véhicules ne sont pas à leur première opération de lobbying réussie. Ainsi fin 2010, ils ont réussi à convaincre le ministère de l’Equipement de limiter l’import de véhicules à ceux âgés de moins de 5 ans, prétextant le respect de nouvelles normes écologiques. Il faudra dans ce cas nous expliquer comment un gros 4x4 tout neuf peut consommer moins qu’un véhicule de tourisme de 6cv datant de 2001 par exemple. Les premiers ciblés et touchés par cette mesure ont été directement les retraités MRE qui venaient de bénéficier d’un abattement sur le dédouanement de leur véhicule. Malgré la pression médiatique que nous avions exercé afin de préserver l’intérêt de cet abattement, une responsable au sein du ministère des MRE nous avait expliqué en off que le lobbying automobile était beaucoup trop fort. Finalement, in extremis, les retraités MRE bénéficieront d’une mesure dérogatoire pour 2 ans limitant l’import de véhicule âgé à moins de 10 ans au lieu de 5.

Un gouvernement à l'écoute... des lobbies

Ce sont donc ces mêmes importateurs qui profitent de la baisse des droits de douane qui ne veulent pas que l’on augmente la vignette. Ce sont ces mêmes importateurs qui profitent de l’essence subventionné pour vendre des véhicules qui consomment 15l/100km, qui font pression sur le gouvernement.

Mais bien que ce comportement des lobbies va à l’encontre de l’intérêt général, ce n’est pas à eux qu’il faut en vouloir. Car quoi de plus normal pour ses importateurs de véhicules que de défendre leurs intérêts ? Là où le bât blesse, c’est le comportement déliquescent de notre gouvernement qui dit amen à tout, sans se soucier de l’intérêt de la nation, sans avoir une vision globale de l’économie de ce pays. Ces ministres qui sont censés représenter le pouvoir exécutif, ont en réalité autant de vision pour le pays, qu’une chouaffa (voyante) de Sidi Abderrahmane.

Taxons les pauvres pour continuer à rouler en 4x4

Le ballon d’essai sur la taxation de la fortune et la hausse de la vignette a fait long feu. En à peine un mois tout s’est dégonflé, telles des baudruches, tous se sont dégonflés, vidant ainsi la loi de Finances 2012 des seules mesures volontaristes de ce gouvernement en fin de course. Alors comment croire ces mêmes ministres (Baraka et Mezouar) qui n’ont de cesse de rappeler qu’il faut réformer la caisse de compensation alors qu’ils n’ont même pas été capables d’augmenter la vignette auto et récupérer une partie des subventions dans la poche des plus riches ? Comment accorder du crédit à leurs promesses électorales alors qu’ils avaient tous parlé de cette réforme en 2007 et la reprenne encore pour 2011 ? Comment dans ce contexte ne pas comprendre le citoyen marocain qui refuse de donner du crédit à la mascarade électorale en s’abstenant ?

En 2012, comme les années précédentes, ce sont les pauvres fellahs (paysans) et les modestes familles des villes qui payeront pour que le riche puisse continuer à rouler sans se soucier du prix du carburant. Mais que nos pauvres ne s’inquiètent pas, ce même gouvernement a pensé à eux. Même si aujourd’hui ils n’ont pas de véhicules pour profiter de l’essence subventionné, dans quelques années ils pourront « profiter » du TGV entre Tanger et Casablanca.

Suivre Yabiladi
@BZou
Auteur : abdo447
Date : le 29 octobre 2011 à 18h11
La fête est FINIE et le Compte a rebours a déjà Commencé.
Soit les élections législatives du 25/11 se déroulent dune manière Incontestablement Transparente et donne naissance a un Gouvernement et un Parlement qui émanent De la Volonté du Peuple Marocain SOIT c'est le CHAO et la Guerre Civile qui prendra le Relai car Tous les Ingrédients Sont Réunis pour ça :
Des disparités Sociales et économique EXTRAORDINAIRES

Une Misère Criante!

Un Taux D'analphabetes exceptionnel
Et un Tribalisme et Sectarisme Exaserbee
Sans parler de nombre croissant dislamistes Djihadistes qui sont prêt a en découdre avec le système en place.
politique
Auteur : bzou
Date : le 29 octobre 2011 à 11h57
En France se sont les plus fortunés qui sont venus proposer et apporter leur contribution matérielle à l'Etat ,c'était leur INITIATIVE-.Les notres qui sont -peut être plus -plus fortunés encore devraient faire autant .Ils LE doivent à ce pays qui leur a permis de gagner ces fortunes colossales -(même honnêtement ) grace à sa législation .C'est une question de civisme et de solidarité entre tous .Le monde change est principalement de nos jours , toutes les réformes entreprises dans le but de réduire les inégalités n'ont pas toutes réussies pour causes: l'indifférence ,l'égoisme, l'inconscience,et l'ignorance .La pauvreté, le chomage , la privation ect... se sont des bombes à retardement ,l'inegalité donne naissance à l'injustice et cette dernière prédispose aux différents maux sociaux , l'insécurité et la violence ne sont dans l'intérêt de personnes et encore moins pour les plus fortunés.Il y a toujours des solutions :l'expropriation pour utilité publique (pas seulement dans le domaine du foncier ), les nationalisations pourquoi pas, et d'autres outils juridiques à inventer ou à réinventetr pour réequilibrer les situations difficiles et garantir la stabilité et la sécurité dans tous les domaines .,et permettre à chacun de se sentir impliqué et concerné par les objectifs qui sont définis et dont la prospérité du Citoyen devrait être
le But Final.
Vision future !
Auteur : berhoc
Date : le 28 octobre 2011 à 15h22
Je pense que si nous arrivons à 4 % de déficit de la caisse de compensation ( en se confiant aux déclarations du ministre de l'économie et des finances) ce n'est pas un problème à condition de se rattraper l'année prochaine pour éviter d'entrer dans des problèmes structurels.
Mais comment se fait-il qu'un exercice (relatif à la loi de finances) commence le mois de Janvier et que le gouvernement nous informe le mois de Mars de l'épuisement de la caisse de compensation ? ...

Le cas de l'automobile ne fait qu'aggraver la mauvaise répartition des richesses.

Pour une vision pro active , je pense que la solution est d'aller voter et choisir nos responsables, la nouvelle constitution donne plus de pouvoir et de responsabilité au prochain gouvernement et je reste optimiste. La loi de finances attendra le futur exécutif.




Dernière modification le 28/10/2011 15:38
L'adulte ne croit pas.........il vote......
Auteur : Chibani2
Date : le 28 octobre 2011 à 11h55
Nous sommes tous au bord du gouffre,avançons donc avec résolution.Oui Messieurs,il nous manque un Homme à la stature de Monsieur Abderrahmane Youssoufi actuellement et sans être péjoratif,notre jeune Roi à force de onner les pouvoirs à ces jeunes "blancs becs",ils en usent et ils en abusent........En parlant de Monsieur Youssoufi,on va me prendre pour un ringard,mais trouvez-moi un Homme politique-militant,proche de ses citoyens,cherchons le bien-être du peuple.Nadié et s'il a quitté l'arbre "son parti",c'est pour vivre heureux et ne plus parader autour de cette Monarchie sans avancer.Ceux qui entourent notre Monarque et qui sont là pour gouverner,ils n'ont qu'un seul art qui consiste à nous prendre le plus d'argent possible afin de le partager entre-eux et l'investir ailleurs..
Vous vous attaquez aux privilèges des riches???
Auteur : MOHAMMED
Date : le 28 octobre 2011 à 11h16
Mon très cher Mr Ezzouak, vous voulez vous retrouver avec Rachid Alnini?
Le Maroc n'a pas encore changé au point de mettre les ministres devant leurs contradictions et leur malhonnêteté alors allez y molo.
En tout cas, je vous soutiendrais dés que vous aurez des problèmes (Allah y 7fedna ou y 7fedkoum).
Facebook