News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Maroc : la guerre du ciment est déclarée

Depuis 2010, les cimenteries poussent comme des champignons au Maroc. Normal, le royaume est un immense chantier. Nouvelles autoroutes, nouveaux logements…pour construire, il faut du ciment. Les deux secteurs qui en utilisent le plus sont le BTP et l’immobilier. Problème : le Maroc se retrouve aujourd’hui avec trop d’usines qui produisent du ciment, ce qui sature le marché. Certains ont trouvé la solution : vendre leur surplus en Afrique.

Entre 2005 à 2010, les ventes de ciment ont explosé de plus de 40%. Elles sont passées de 10,3 millions de tonnes à 14,6 millions de tonnes, d’après des chiffres de la Vie Eco. Conséquence, les capacités de production des opérateurs se sont peu à peu saturées.

Cette saturation n’a pas empêché le groupe portugais CIMPOR de construire une nouvelle usine au Maroc, 15 ans après la première unité à Témara. La raison est toute simple : les portugais ont senti le bon filon puisque la demande en ciment n’arrête pas de progresser. D’après les chiffres récents de l’Association des Professionnels des Cimentiers, les ventes de ciment ont augmenté de plus de 36% en septembre dernier par rapport à septembre 2010. Plus d’1,3 millions de tonnes ont été vendues pour ce mois. Pour les neuf premiers mois de l’année, les ventes ont augmenté de près de 9% comparé à la même période de l’année dernière.

La concurrence est rude

En revanche, l’arrivée de cette nouvelle usine ne va certainement pas plaire aux autres cimenteries déjà existantes et qui ont du mal à décrocher leur part du gâteau dans un marché si saturé. En plus de celles de Lafarge, Holcim, Ciment du Maroc et de Lubasa, les dernières cimenteries qui ont commencé à produire dès 2010, sont celles du groupe Chaâbi avec l’usine d’Aït Baha dans la région du Souss. De son côté Addoha a deux usines. Une à Ben Ahmed dans la région de Chaouia-Ouardigha et la seconde se trouve dans la région de Beni Mellal. La fabrication de ciment pour cette dernière a commencé en janvier dernier.

Par conséquent, l’un des groupes qui a subi de plein fouet la forte présence de tous ces opérateurs sur un seul marché est Holcim. Le groupe a vu son résultat net fondre de 16% au premier semestre 2011, une contre-performance que le groupe a eu du mal à avaler. Fin juin, son chiffre d’affaires s’est établi à 1,8 milliard de DH contre 1,9 milliard un an auparavant. Ce qui représente tout de même un repli de 8%.

Côte d'Ivoire, nouvel eldorado du ciment

Ainsi face à ce nombre croissant d’opérateurs sur un même marché, certains groupes réfléchissent à la manière de revendre leur surplus de ciment vers d’autres destinations. C’est vers le continent africain que les regards se portent actuellement.

Le premier à avoir franchi le pas est Addoha. Le groupe a annoncé le mois dernier qu’il envisageait de construire une usine en Côte d’Ivoire avec pour objectif une capacité de production de 500 000 tonnes de ciment. Montant de l’investissement : 30 millions d’euros, rapporte les Echos dans son édition d’aujourd’hui. Addoha est actuellement à la recherche d’un site pour accueillir cette nouvelle usine.

La Côte d’Ivoire, un pays qui bouge énormément en ce moment depuis que le Président Ouattara a pris les commandes du pays. Il a annoncé le mois dernier, toute une série de grands travaux comme la construction de grandes autoroutes, de ponts ou de travaux d’assainissement à travers tout le pays. Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire se réveille. Après de longues années de guerre, son taux de croissance est actuellement à moins 6%. Le président Ouattara a promis de le ramener à 8%. Le Maroc dans tout cela est bien décidé à avoir sa part du gâteau.

Suivre Yabiladi
rapoort sur le marcher de ciment
Auteur : tudor
Date : le 05 septembre 2013 à 00h30
Je Veux savour la valour , la bonne qualitye de ciment 42.5 sur le marcher
Bonne Nouvelle
Auteur : abdo447
Date : le 19 octobre 2011 à 16h08
LE PRIX de Revient d'un SAC de Ciment est de 3DHS
Il est vendu 50 DHS en Moyenne SOIT la PLUS Grosse MARGE AU MONDE !!

et ça c'est CHAABI qui l'avait dit et c'est pour cette raison qu'on lui avait mis les batons dans les Roues quand il avait voulu lancer son Unité de Production de ciments.
C'est bien !
Auteur : berhoc
Date : le 19 octobre 2011 à 10h36
Tant mieux pour le consommateur final.
precision
Auteur : akounkou
Date : le 19 octobre 2011 à 10h04

La cimenterie dans la région du Souss se trouve exactement à IDA OUMENOU commune IMIM KORNE
préfecture CHTOUKA AIT BAHA.
AIT BAHA se trouve à environ 30 km de la cimenterie.
Facebook