Larbi Benbarek, la perle noire du football sur grand écran

« Si je suis le roi du Football, alors Ben Barek en est le Dieu », avait declaré Pelé. Considéré comme l’un des meilleurs footballeurs de tous les temps, Larbi Benbarek s’est illustré au Maroc, mais aussi en France et en Espagne. Prés de 20 ans après sa disparition, le réalisateur Driss Lamrini lui rendra hommage à travers le long métrage « Larbi, ou le destin d'un grand footballeur » dont la sortie est prévue le 24 août prochain.

Le premier long métrage, qui rend hommage au légendaire Larbi Benbarek, investira bientôt les salles de cinéma marocaines. Intitulé « Larbi, ou le destin d'un grand footballeur », le film sera projeté au Maroc, à partir du 24 août prochain. Deux avant-premières sont également attendues, à savoir le 19 août au théâtre Mohammed V de Rabat et le 23 août complexe Megarama, à Casablanca.

Réalisé par Driss Mrini, le film tente de retracer le parcours du footballeur, disparu en 1992. « J'ai eu l'occasion d'approcher ce célèbre footballeur, dont la personnalité m'a beaucoup impressionné. C'était un homme de caractère, correct et déterminé pour réussir tout ce qu'il entreprend », avoue le réalisateur, interrogé par le quotidien le Matin. « Le film, par son thème et sa finalité, s'inscrit dans une démarche de lutter contre les risques de l'indifférence et de l'oubli. Notre pays se doit, en effet, de préserver jalousement son patrimoine, d'honorer la mémoire de ses fils qui ont contribué, par leur effort et leurs sacrifices, à son rayonnement, bien au-delà des frontières nationales », a-t-il ajouté.

Entre gloire et tragédie

Né en 1917 à Casablanca, Larbi Benbarek a passé son enfance à Derb Cuba, un quartier avoisinant la mosquée Hassan II. Larbi fera ses débuts dans le football à l’âge de 14 ans, avec le Football club El Ouatane. En 1934, Larbi rejoindra l’Idéal Club de Casablanca, un petit club de la deuxième division marocaine. Une année plus tard, Larbi sera recruté par l’Union sportive marocaine de Casablanca, l’une des plus redoutables équipes de l’époque, aujourd’hui disparue.

Surnommé la Perle noire du football (bien avant Pelé), Larbi séduira les dirigeants de l’Olympique de Marseille lors d’un match opposant la sélection du Maroc à celle de la France B. En 1938, il rejoindra officiellement le club phocéen. Cinq mois plus tard, c’est en sélection nationale de France qu’il fera son apparition. En portant le maillot bleu de 1938 à 1954 (période où le Maroc était sous protectorat français), Larbi aura été le joueur à rester le plus longtemps en équipe de France.

Larbi Benbarek jouera par la suite pour l’Atlético de Madrid, avec qui il remporta 2 titres de champion d’Espagne (1950, 1951). Après une carrière illustre, Larbi décida de mettre fin à sa carrière à l’âge de 40 ans. Il s'est éteint le 16 septembre 1992 à Casablanca dans la solitude. Son corps ayant été retrouvé sans vie, une semaine après sa mort.

Larbi, ou le destin d'un grand footballeur / Bande d'annonce

Suivre Yabiladi
Ne meurrent que ceux qu'on oublie.
Auteur : Karim-Christian
Date : le 13 août 2011 à 15h14
C'est un des plus grands footballeurs de tout les temps, dommage qu'il n'ait pas eu la considération qu'il méritait.
Heureusement que ce film est là pour rappeler son souvenir aux jeunes générations.
BRAVO!
Auteur : abdo447
Date : le 11 août 2011 à 16h18
Je trouve que c'est une excellente Initiative de porter ce Grand Mr à l'Ecran pour que les marocains ( qui n'ont pas eu la chance de l'admirer vivant, dont je fais partie) puissse découvrir ce Joueur Hors norme dont on a tellement entendu parlé sous le pseudo "Trésor Noir"
Vivement le 24
Auteur : berhoc
Date : le 10 août 2011 à 10h44
C'est dommage qu'on ne reconnaît pas nos champions comme il se doit
bienvenue au Maroc
Auteur : ain chock
Date : le 10 août 2011 à 09h57
Même les plus grande star que le monde proclame, et nous dans ce pays, paradisiaque comme nous aimons le dire, nous le laissons mourir seul (retrouver mort une semaine après son décès et sans famille autour de lui...) et dans un pays islamique mais quand il s'agit de faire du fric sur son dos là toute les éloges sont beaux à dire !!!
quel pays ???
Enfin une reconnaissance
Auteur : charmeur de serpent
Date : le 09 août 2011 à 21h14
C'est étonnant comment on peut ignorer cette légende de foot que tous les connaisseurs de foot considèrent comme l'un des meilleurs footballeurs de tous les temps si ce n'est pas le meilleur.
Facebook