News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Universités d'été العربية Connexion

Trois mineurs marocains en quarantaine à Tarifa pour cause de grippe A

Trois mineurs marocains qui seraient atteints de grippe A H1N1 n’ont pas été autorisés à retourner au Maroc le dimanche 19 juillet selon la Radio national espagnole (RNE). Ils étaient en attente dans le port de Tarifa avant qu’ils ne soient autorisés à entrer sur le territoire national rapporte La Voz de Cadix.
Arrivés à Séville le 13 juillet en provenance de Tanger, onze jeunes âgés de 16 à 17 ans, trois Marocains, trois Espagnols et cinq Portugais, présentaient des symptômes de la grippe A H1N1, tels que la fièvre et les maux de gorge selon la RNE. Ces enfants participaient à une caravane dénommée «Route Ibérique », un voyage organisé dans différentes parties de l'Espagne et du Maroc par Caja Duero pour 150 jeunes Espagnols, Marocains et Portugais. Les cas ont été présentés par les Espagnols comme isolés et sans danger, d’après La Voz, avant que les services sanitaires andalous n’ordonnent le retour des adolescents chez eux pour se faire soigner.

Toutefois, à leur arrivée à Tarifa le dimanche 19 juillet afin de prendre le ferry à destination de Tanger, le groupe des mineurs marocains (les trois malades supposés et le reste) a été confronté à une ordonnance des autorités marocaines leur empêchant de monter à bord du bateau Jet II de la compagnie FRS. Ils sont tous restés au moins huit heures durant dans le port de Tarifa selon le journal de Cadix, avant que les non malades soient autorisés dans une seconde embarcation du même armateur - mais sans d’autres passagers- à retourner dans la ville du Detroit. Ils y ont été accueillis par un important système de sécurité de santé.

Les trois malades et un moniteur du voyage n’ont pas fait le déplacement de Tanger. Ils ont été gardés à l'étage supérieur des locaux portuaires du sud espagnol, en attendant l’accord marocain. Le feu vert à leur retour intervient après 72 heures de quarantaine. Ils sont autorisés à prendre un ferry cet après-midi pour Tanger où les attendent leurs familles respectives.

Suivre Yabiladi
Soyez le premier à donner votre avis...
Facebook