News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Mère de Zacarias Moussaoui : « J'avais l'espoir que Ben Laden serait jugé »

La mort d'Oussama Ben Laden ne laisse pas indifférente Aïcha el-Wafi. La mère de Zacarias Moussaoui, condamné aux Etats-Unis pour complicité dans les attentats du 11 septembre 2001, déclare que Ben Laden « a détruit [sa] famille, son cœur et une partie d'elle-même ». Elle aurait voulu voir Ben Laden jugé, « mais on n'en parle plus, il est parti avec ses secrets ».

Aïcha el-Wafi et son fils, Zacarias Moussaoui

La Marocaine Aïcha el-Wafi a appris la mort de Ben Laden lundi matin « par la radio, en me réveillant », comme dix ans plus tôt, quand elle avais appris l'arrestation de son fils, raconte-t-elle dans une interview accordée à Midi Libre. Son fils n'est autre que Zacarias Moussaoui, le présumé « 20ème pirate de l'air » des attentats du 11 septembre 2001, qui avait pourtant été arrêté avant l'attaque terroriste et est en prison depuis cette date.

Sa mère voyait en Oussama Ben Laden un des responsables de la dérive de son fils vers le fondamentalisme islamique. « Il a détruit ma famille, mon cœur, et une partie de moi-même », disait-elle à l'AFP. Ben Laden aurait rendu « aveugle » son fils, alors qu'il ne proposait que « la mort ».

Aïcha el-Wafi ne souhaitait pourtant pas la mort du chef d'Al Qaida. « J’avais l’espoir qu’un jour il serait arrêté et jugé pour que la lumière soit faite sur la condamnation de Zacarias. Mais on en parle plus, il est parti avec ses secrets... Et en plus de ça, il est mort d’une mort douce, parce qu’une balle dans la tête ça n’a rien à voir avec ma souffrance et celle de mon fils qui est enterré vivant depuis l’âge de 32 ans, pour quelque chose qu’il n’a pas fait », affirmait-elle à RMC.

Agé aujourd’hui de 42 ans, Moussaoui a été arrêté en août 2001 pour ne recevoir son jugement que cinq ans plus tard, en 2006. A l'issue d'un procès très médiatisé et marqué notamment par des déclarations contradictoires du prévenus, qui a plaidé coupable en fin de procès.

Ben Laden a été tué dans une opération américaine au Pakistan. Menée sans l'implication de forces pakistanaises, le président Zardari a toutefois estimé que « bien que les événements de dimanche n'étaient pas le fruit d'une opération conjointe, une décennie de coopération et de partenariat entre les Etats-Unis et le Pakistan ont mené à l'élimination de Ben Laden ».

Selon les autorités des Etats-Unis, le corps de Ben Laden, amené sur un navire militaire en mer d'Arabie, aurait été lavé, placé dans un drap et jeté à l'eau dans les 24 heures après sa mort.

Suivre Yabiladi
NUANCE
Auteur : LAHLOU42
Date : le 04 mai 2011 à 14h58
combien de personne on a traité de terroristes alors qu'ils combattent pour libérer leur pays de la colonisation étrangers ,cette sémantique linguistique divers cela nos intérêts et la ou on se place , qui détient la vérité dans tous ça, nous sommes tous des pions , on nous fait croire ce qu'on veux , les usa nous sommes pas tous innocents , y a qu'a voire leur joie qui a explosé pour la mort d'un homme sans jugement , qu’on a préférer assassiné pour qu'il ne délivre pas des vérités qui ne sont pas dans l intérêt de certains ...
Vermine
Auteur : ouldabbas
Date : le 03 mai 2011 à 18h28
Elle n'est pas la seule. Bcp de gens doivent ouvrir les yeux. C'est comme ca qu'on va nous debarrasser de ces vermines.
Et au maroc, on en a par milliers.
jeu de rôle
Auteur : abdennahi
Date : le 03 mai 2011 à 15h56
n'inversons pas les rôles Zaccaria messaoui n'est pas une victime .On parle de quelqu'un qui a activement participé aux attentats du 11 septembre 2001 .
je comprend qu’ il est difficile pour une mère de voir son fils comme quelqu'un capable d'un tel acte mais les faits sont la Zaccaria fait partie des terroristes ayant une responsabilité dans cet acte monstrueux dont nous les musulmans subissons encore les conséquences collatérales .Alors svp lorsque l'on est corresponsable de tel actes il faut les assumer . je ne compatis pas à la douleur de Zaccaria ,il est un personnages qu’il faut garder enfermé pour nous rappeler que des sois disants musulmans ont un jour au nom de l’islam commit l’impensable. Il est grand temps que cette mère ouvre les yeux sur les atrocités que sont fils a un jour soutenu .qu'elle souffre je peux le comprendre mais dire que les autres sont responsables des actes de son fils « non ».(son fils a reconnu etre un terroriste a la solde de al queada
Dernière modification le 03/05/2011 15:57
Facebook