News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Insolite: Un gérant de mosquée arrêté pour proxénétisme

Un réseau de proxénétisme adossé à une filière d'immigration clandestine a été démantelé à Orange dans le Vaucluse. Dix personnes ont été interpellées dans cette affaire, apprend t-on auprès de l'AFP qui cite une source proche de l'enquête.
Le président de l'association « Lumière de Dieu », un Marocain de 55 ans, gérant de la principale mosquée de la commune serait le chef du réseau. L'ex-ouvrier agricole résidant en France, trois de ses fils, âgés de 24, 31 et 33 ans, ainsi qu'une Marocaine de 40 ans ont été placés en garde à vue le mardi, d'après Associated Press (AP), citant une source judiciaire. Cinq prostituées, dont trois étaient en situation irrégulière, ont également été interpellées ajoute la même source.

Les activités de la bande qui remontent à l'année 1996 étaient bien organisées et constituaient « une véritable traite d'êtres humains », selon les enquêteurs. Le principal suspect dispose d'une dizaine d'appartements et une maison de 300 mètres carrés. Il usait ainsi de son influence et de sa notoriété auprès de familles marocaines souvent modestes, pour faire venir clandestinement les jeunes femmes, avec la promesse d'obtenir une régularisation et rester dans l'Hexagone. D'ailleurs l'une des femmes interpellées qui ne parlait pas un mot de français, a franchi la frontière dans le coffre d'une voiture particulière.

Par la suite les jeunes femmes de 14 à 25, hébergées dans les propriétés du chef ou chez d'autres « recruteuses »complices, étaient poussées à se prostituer sous la contrainte pour rembourser leur voyage, facturé entre 7000 et 8000 euros. Les trois fils adultes, qui tenaient un bar « Le France », jouaient le rôle de « lieutenants ». Ils ont été accusés de viol par l'une des femmes prostituées. La police judiciaire d'Avignon à laquelle l'enquête a été confiée a précisé que la mosquée d'Orange n'est pas en cause dans cette affaire.

Les personnes appréhendés devraient être présentées ce vendredi 26 juin à un juge d'instruction d'Avignon pour « aide au séjour irrégulier, proxénétisme aggravé et blanchiment d'argent en bande organisée » au terme des 96 heures de garde à vue.

Suivre Yabiladi
Soyez le premier à donner votre avis...
Facebook