Le Maroc et les sports d’hiver [Magazine]

Parmi la multitude de sports qu’il est possible de pratiquer au Maroc, les sports d’hiver ne sont pas en reste. Les sommets enneigés du Haut et du Moyen Atlas offrent de belles pistes skiables plusieurs mois dans l’année. Les stations de ski d’Oukaïmeden, dans le Haut Atlas, et Michlifen, dans le Moyen Atlas, deviennent alors des destinations privilégiées.

Oukaïmeden : le palais de glace du Haut Atlas

 Dominant la plaine d’El Haouz, le mont Oukaimeden abrite la principale station de ski du Royaume. Située à plus de 3200 mètres d’altitude et à une demi heure seulement de route de Marrakech (75km), elle est la plus haute station d’Afrique.

 Pour la petite histoire, le site de l’Oukaïmeden est fréquenté depuis apparition du ski au Maroc dans les années 30. Au départ, la zone était difficile d’accès et peu de personnes osaient braver 6 à 7 heures de chemin dans la montagne, à dos

de mulet. La fréquentation du site devient plus régulière avec l’implantation des premiers chalets par des alpinistes français. Avec le temps, des infrastructures plus modernes (routes, adduction d’eau et d’électricité, téléphone...) ont contribué à désenclaver ce bout de paradis, au point d’en faire une destination privilégiée pour les amateurs de neige.

 Aujourd’hui, le domaine de la station s’étend sur 300 hectares. L’enneigement moyen le rend généralement praticable entre mi-décembre et fin mars : 3 mois pour s’adonner à toutes sortes de sports. Le ski y est le sport roi. Le site offre dans cette optique une grande variété de pistes, pour les skieurs de tous les niveaux.

 La station de l’Oukaïmeden se présente aujourd’hui comme la mieux équipée du pays. Elle dispose de plusieurs remonte-pentes (téléski), télésièges, ainsi que de tremplins pour le saut à ski. Le fait qu’elle abrite chaque année les championnats nationaux de ski n’est donc pas un choix fortuit. 75% des pistes sont d’ailleurs réservées à des skieurs aguerris. L’ensemble des équipements de la station est complété par des structures d’accueil de plus en plus nombreuses : chalets, hôtels, restaurants...

 Michlifen : La « Montagne à la toison de laine »

 Si la station de l’Oukaïmeden se distingue par la qualité de ses infrastructures, celle de Michlifen séduit par la beauté de son site. La petite station tient dans un ancien cratère du Moyen Atlas, situé à une vingtaine de kilomètres d’Ifrane, la « Suisse marocaine ». C’est d’ailleurs la municipalité d’Ifrane qui gère cette station, ouverte en 1950 et qui culmine à près de 2000 mètres d’altitude.

 Le manteau de neige sur les flancs de la montagne, aux allures de crinière de laine, se prête à la pratique d’une multitude d’activités hivernales, où tous les publics se retrouvent. Les plus jeunes ont la possibilité de se livrer à des batailles de boules de neige ou à d’autres jeux improvisés. Les plus inspirés se consacreront à la fabrication de bonhommes de neige. Les passionnés de sports de glisse ont le choix entre la luge, le surf des neiges, sans oublier le ski. On l’y pratique d’ailleurs à un niveau professionnel. Les athlètes des clubs de la région, le très ancien Ski club d’Ifrane, notamment, s’entrainent et se livrent à des compétitions dans la station. Les amateurs mordus de ski peuvent aussi le pratiquer, sur les pentes douces de la montagne.

 Côté infrastructures, le site est doté de deux téléskis, de 250 et 800 mètres. Des chalets, hôtels, et même des discothèques s’y trouvent également. Pourtant, le charme de Michlifen vient surtout de son cadre naturel. En plus de la pureté de son ciel et de la blancheur de ses pistes, les visiteurs ne restent pas indifférents à la beauté de la forêt de cèdres qui borde la station et s’étend jusqu’à la province de Khenifra. Cette touche de verdure donne à ce coin du Maroc toutes les allures d’un village alpestre français. Certains surnomment même la station la « Megève marocaine », par analogie avec un village de l’est de la France. Michlifen, c’est donc un dépaysement garanti, agrémenté par les singes sauvages qui peuplent sa cédraie.

 L’autre atout de séduction dont dispose la station, c’est le prix abordable du matériel loué. Il faut compter à partir de 20 dirhams pour une luge, entre 50 et 100 dirhams pour une paire de ski, et à partir de 150 dirhams pour un snowboard.

Les inconditionnels ne tardent pas à affluer dès les premiers jours de neige chaque année. Leur mouvement de fourmi pendant les mois d’hiver, donne au site des airs de grand cirque naturel.

 Cet article a été précédemment publié dans Yabiladi Mag n°5

Suivre Yabiladi
1 commentaire
maroc trop cher !!!
Auteur : metin99
Date : le 12 avril 2011 à 00h57
le maroc est vraiment trop cher en tout: immobilier, tourisme !!

pour 1 sem vac au maroc; c'est 2* plus cher que espagne et la turquie.

pour le maoc ,c''est 1 sem à marrakech pour 600E min dans un hotel 3* avec petit dejeuner en saison basse.

en turquie, antalya, c'est hotel 5*, all in, pour 450E.



Facebook